8 bonnes raisons de prendre des vacances des enfants

woman relaxing

Pas besoin de me dire que pour toi, la maternité c’est pas un travail dont tu as besoin de prendre des vacances. Je sais que tu aimes tes enfants plus que tu ne t’aimeras jamais toi-même. Mais à moment donné, c’est ben correct de prendre un break.

#1  Parce que qui dit vacances dit dormir

C’est un fait, tant qu’ils sont là, c’est impossible de dormir. T’sais, dormir pour de vrai. S’ils ne te réveillent pas la nuit pour quarante-huit raisons toutes plus mauvaises les unes que les autres, tes p’tits se réveilleront forcément à la barre du jour, à cinq heures et quart et vous réveilleront inévitablement par la même occasion, toi pis tes cernes de quatre pieds qui ont vu le jour à la naissance du premier sans plus jamais se résorber.  Ça fait qu’il me semble que tu serais due pour une couple de nuits de sommeil récupérateur. Je sais que tu ne me crois pas, mais tu y as droit.

#2  Parce que t’as le droit à une minute de gloire dans le silence

Être parent, c’est un contrat à vie, t’sais. Pis si y’a une affaire qui te manque de ta vie d’avant, c’est le silence, cette chose qui a complètement disparu de la map depuis que t’as mis bas. Mais donne-toi le droit d’y aspirer une couple d’heures, une couple de jours ou une grosse semaine. Tu vas revenir de ta retraite de bruit revitalisée, promis.

#3 Parce que des fois, ta team a peut-être besoin d’être aussi un couple

T’es ben touchée de voir ton chum jouer avec les p’tits pis en prendre soin. C’est un père exemplaire pis ensemble, avec le temps, vous en êtes venus à former une team de l’enfer qui se soutient pis qui s’entraide pour élever votre marmaille et en faire des petits individus pas pires. Mais ça remonte à quand, la dernière soirée en tête-à-tête où vous étiez pas trop brûlés pour finir votre bouteille de rouge pis vous endormir dans le divan ? Des fois, fille, la team a aussi besoin d’être un couple. Ça fait que prends donc des vacances avec ton chum. Une semaine, trois jours, une journée, quatre heures si c’est tout ce que t’arrives à débrayer.

#4  Pour prendre un break de responsabilités

Y’a du p’tit monde qui compte sur toi à la journée longue. Pour être nourris, divertis, habillés, changés, lavés. Ça fait partie de ton quotidien. Pis même si tu n’échangerais ta vie avec personne, vient un moment où ça pèse d’en avoir toujours une barge sur les épaules. Ça fait qu’une couple de jours de vacances où ta seule responsabilité, c’est de penser à ton derrière, ce que t’as le goût de boire pis si ce serait pas le temps de te revirer de bord sur ta chaise longue pour pas brûler, des fois, ça peut être salutaire et te donner une impression de légèreté pas pire pantoute.

#5  Parce que la dernière fois que ton chum t’a vue toute nue, c’est quand tu faisais pipi avant de prendre ta douche

Peut-être que les enfants sont pas venus à bout de ta libido, mais ils sont assurément venus à bout de ton exhibitionnisme. On s’entend que depuis la naissance de tes p’tits, t’as une fâcheuse tendance à faire l’amour en dessous des draps, les lumières fermées. Ton mou de ventre y est peut-être aussi pour quelque chose, mais reste que ça te tente pas trop de te faire pogner les seins à l’air pas de bobettes par ton plus jeune. Ça fait qu’un break des enfants, c’est aussi la possibilité de rapprochements à la chandelle qui durent plus que cinq minutes dans le noir.

#6  Pour te saouler la gueule sans remords

Ça t’arrive de prendre un verre. Mais rendue au deuxième, tu commences déjà à penser au lendemain en te disant que le mal de bloc qui t’attend quand les p’tits vont se lever à cinq heures et demie te tente pas pantoute. C’est là que tu te freines ou que tu prends un troisième verre pour oublier. Dans tous les cas, le lendemain arrive pareil pis tu subis les conséquences de ta cuite si t’en as viré une. Y’est pas question de passer ton temps à boire, qu’on se comprenne bien. Mais il me semble qu’en virer une p’tite, comme dans le temps, en te disant que tout ce que t’auras à faire le lendemain, c’est commander de la pizza pis écouter des émissions poches en pyjama toute la journée, ça a quelque chose de charmant.

#7  Parce que ça tuera pas tes p’tits

Ben oui, c’est là que le bât blesse. Parce que la seule vraie raison qui explique que t’as pas pris de vacances sans tes p’tits depuis leur naissance (ou à peu près), c’est que tu veux pas les abandonner. La vérité, c’est que même si tes enfant t’adorent et qu’ils vivraient difficilement sans toi, ils peuvent se passer de ta présence une couple de jours. Ils peuvent même tripper pis trouver ça pas mal exotique de se faire garder par ta mère ou par ta chum trois jours consécutifs. Tu passes ta vie avec tes enfants. Tu passes tes vacances d’été avec tes enfants. Tu passes les vacances des fêtes avec tes enfants. Tu passes tes nuits pis tes jours avec eux. Ça fait que t’as le droit à une couple de jours rien que pour toi. Sacre-moi la culpabilité aux vidanges, ça presse.

#8 Parce que ça va faire de toi une meilleure mère

Je sais que tu ne veux pas l’entendre. Mais prendre du temps pour toi, pour relaxer, pour te reposer, pour te faire bronzer, pour t’occuper de ton couple pis pour écouter le silence, ça va vraiment faire de toi une meilleure mère. Parce que tu vas être ben plus zen, plus détendue, plus reposée pis plus disponible pour tes p’tits au retour… pour une grosse semaine.

Ça fait que qu’est-ce que t’attends, fille ? Call la gardienne pis lève les feutres.

 

logo parfaite maman cinglante

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *