Notre séparation: on forme encore une équipe malgré tout

baby holding hand of mother and father

Malgré notre séparation, malgré le temps et l’eau qui a coulé sous les ponts, nous formons toujours une équipe. Différente de ce qu’elle a déjà été, mais tout de même une équipe. De toute notre union,  c’est notre séparation que nous avons réussie le mieux. Tu ne correspondais plus aux attentes que j’avais envers toi en tant que conjoint mais, à mes yeux,  tu restais un très bon père et quand on me demande comment ça se fait que nous nous entendons si bien,  voilà ce que j’ai envie de répondre.

Je crois que nous nous sommes aimés assez pour s’arrêter avant qu’il soit trop tard. Avant la colère,  la rancune et  l’amertume qui animent un grand nombre de couples séparés.

Je crois que nous nous sommes respectés assez pour choisir chacun notre propre bonheur, mais sans vouloir détruire celui de l’autre.

Je crois que nous nous faisons assez confiance, assez pour laisser à l’autre toute la place qui lui revient sans crainte ni jalousie.

Et je crois que nous sommes restés assez unis afin de garder la même vision en tant que parents.

Tu m’as appelée en détresse la première fois que le p’tit à vomi chez toi et moi je suis venue t’aider en me moquant un peu beaucoup de toi. Et moi j’ai dû te demander de l’aide afin d’installer une tablette chez moi et tu t’es foutu de mes trous de «pratique» au mur.

J’ai accueilli ta nouvelle conjointe à bras ouverts.

Nous nous présentons à chaque rendez-vous ensemble prenant même le temps d’aller manger avant ou après afin de discuter de notre enfant parce que l’opinion de chacun est importante pour l’autre.

Je te remercie donc de m’avoir laissé partir lorsque le temps était venu, mais de continuer à faire équipe avec moi parce que je crois que même si elle n’est pas conventionnelle,  notre fils a toujours une famille. Et ça, c’est ce qui compte le plus à mes yeux parce que notre fils grandira en voyant un modèle de parents qui,  même si ils ne vivent plus sous le même toit,  communiquent,  se respectent,  se consultent et font des compromis. Des parents qui tiennent l’un à l’autre. Et ces valeurs que nous lui transmettons teinteront ses relations amoureuses dans quelques années.

Merci à toi avec qui je ne forme plus un couple, mais avec qui je fais toujours équipe dans la parentalité.

Karine Desautels
KARINE DESAUTELS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *