Ta nouvelle routine beauté

tired woman

On va se l’avouer, être parents, ça prend du temps et de l’énergie. Ça fait que t’as dû couper à quelques endroits pour être en mesure de t’occuper de tes chérubins de façon décente et le temps pour toi est habituellement celui qui écope de la restructuration d’un horaire de mère.

Te rappelles-tu de tout le temps dont tu disposais pour recommencer deux-trois fois ta coiffure avant que tu aies des enfants? Maintenant que tu es maman, la game a changé et il faut que tu optimises le temps que tu utilisais pour ta routine beauté. Tu n’as plus le choix, mais reste que tes courtes nuits te démontrent quand même que c’est maintenant que tu as besoin de te mettre cute et non quand tu avais le teint de pêche de tes dix-neuf ans, t’sais.

Le premier facteur qui peut venir à bout de tes belles intentions est le temps. Tu n’as plus le temps de mettre huit crèmes de beauté. Il y a de bonnes chances qu’un bébé vienne gâcher ton moment zen sous peu en vomissant son souper. Tu as besoin d’un produit qui va se mettre facilement en une seule étape : la crème de nuit. Oui oui, tu es rendue là. L’avantage? Elle fait la job pendant que tu dors/ allaites/ vas chercher le vingtième verre d’eau du plus vieux.

Un autre moment où tu n’as pas le temps de niaiser : le maquillage. Tu n’as plus le temps de te lancer dans les maquillages élaborés, l’objectif est dorénavant d’être juste présentable. Tu gardes ça au strict minimum; un cache-cernes, un eye-liner ou un fard pour les paupières (mais pas les deux en même temps, trop long et compliqué à agencer), puis une touche de rouge à lèvres si tu as les lèvres aussi pâles que ton teint. Tu te garderas le smokey-eyes d’occasion pour célébrer la majorité de ton aînée, mettons.

L’autre problème avec les enfants, c’est qu’on n’est JAMAIS tranquilles et nos mains non plus. Maintenant que tes mains passent allègrement de la bouffe aux fluides corporels de la petite, tu trouves que tes ongles font dur. C’est pourquoi tu utilises ton temps de dîner à la job pour poser ton vernis et le laisser sécher. Après tout, c’est l’endroit le plus sûr pour ne pas accrocher tes griffes trente secondes après l’application.

On va terminer en parlant de poils.  Oui oui, tu sais, ceux que tu t’efforçais d’arracher à la cire, question que ça prenne plus de temps pour repousser ? Mais maintenant, le temps c’est de l’argent. Ça fait que tu es retournée au foutu rasoir et tu manques toujours une ligne sur le tibia qui apparaît comme par magie après avoir enfilé un capri.

Cette nouvelle petite routine t’écœure peut-être, mais tu ne peux que t’y résigner, car grâce à ces petits gestes, tu as l’impression de rayonner fièrement aux côtés de ta petite famille avec tes beaux ongles, ton joli maquillage et tes tibias avec leur ligne de poils.

Christine M.
CHRISTINE M.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *