Les puristes de la maternité

woman shocked

Qu’on se le dise, ça devient de plus en plus lourd, le jugement entre mères. Je suis certaine que l’on peut trouver un terrain d’entente entre les puristes et … les autres. Je suis à boutte de toutes ces critiques qui touchent les décisions importantes et difficiles à prendre pour le développement de nos enfants. Dans la vie, tout n’est pas noir ou blanc. Voici des zones où des nuances de gris pourraient s’ajouter pour calmer les ardeurs de certaines.

#1  L’allaitement

T’sais, même les grandes compagnies vantent les bienfaits de l’allaitement maternel et soutiennent que c’est la meilleure alimentation pour nos enfants. Malheureusement, la vie ne fait pas toujours les choses ainsi. Pour la majorité des mères qui passent aux préparations commerciales, ce n’est pas leur premier choix. C’est souvent le résultat d’un allaitement qui n’a pas fonctionné et qui amène bien souvent un deuil important à faire. D’autres, font le choix conscient de ne pas l’essayer. Nous connaissons toutes l’importance et les bienfaits de l’allaitement, mais pourquoi juger celles qui ont pris une autre décision? Surtout quand on ne connaît pas les raisons qui ont mené au lait maternisé qui fait un gros trou dans ton budget ?

En parlant d’allaitement, jasons allaitement en public; est-ce si compliqué de penser que des gens peuvent être mal à l’aise avec cette nudité? Oui, allaiter est naturel et oui, je trouve ridicule que des entreprises poussent les mères dans le fond des chiottes pour nourrir leurs enfants, mais étant moi-même vraiment pudique, je ne sais pas où regarder lorsqu’une femme sort son sein devant moi pour nourrir son bambin. Parfois, dans certains lieux, j’ai un malaise. Est-ce que ça se peut et est-ce que ça fait de moi quelqu’un de fondamentalement mauvais ?

#2  L’alimentation

Certaines découvriront la DME par hasard ou sur le tard. Alors que les purées et les céréales auront été le premier aliment de bébé, pourquoi ne pas avoir le droit de passer directement à la DME au lieu de se battre trois fois par jour à lui faire ingurgiter des aliments qui lui lèvent le cœur? Certaines feront comme pour le lait et adopteront une DME mixte, et puis ? L’important, c’est que bébé mange des aliments sains, nutritifs et en toute sécurité non ? Y’a pas de quoi s’enflammer.

#3  Le portage

Le marché du portage est en expansion. Oui, il y a différents porte-bébés et  différentes écharpes et toutes sont libres de choisir selon le confort, l’accessibilité et l’utilisation dudit produit. Pis entre toi pis moi, tu peux transporter ton p’tit comme tu veux, y’a pas de quoi s’emballer. Tu croises ta voisine en poussette? Fais-lui un beau high five parce que tout comme toi, elle s’est botté le cul pour sortir prendre l’air avec sa progéniture.

#4  Les couches

Certaines seront 100% lavables et, sincèrement, j’en admire les utilisatrices. Comme tout le reste, un mix lavable-jetable n’est pas illégal. Parfois, selon les circonstances, passer aux jetables pour une courte période n’a jamais mis un enfant en danger de mort, alors du calme. Et celles qui ont choisi les jetables d’emblée? Si c’est meilleur pour leur santé mentale, why not ?

#5  L’infertilité

Je suis d’accord que le désir d’avoir un enfant à tout prix peut quelquefois être gâché par l’infertilité. En fait, je parle en connaissance de cause. Voir des mères parler de leur rôle de manière négative peut irriter celle qui ne parvient pas à avoir un bébé, mais la maternité ce n’est pas parfait et ça vient accompagnée de hauts et de bas. Est-ce possible de ne plus confondre ventilation et amour ? Oui, nous sommes chanceuses d’être mères, mais comme dans tout, on a besoin de nommer ce qui nous irrite. Alors, merci de cesser de nous attaquer avec votre déception et votre frustration dès que nous osons parler en mal de notre maternité parce que vous ne parvenez pas à enfanter.

#6  La médication

On fait le choix de soulager nos enfants selon nos croyances et nos valeurs. Le naturel ou le pharmaceutique sont les solutions possibles selon ce que l’on en comprend et selon ce que nous lui attribuons comme vertus. C’est. Personnel.

La venue d’un enfant nous amène à revoir nos valeurs et nos principes qui seront souvent ébranlés par les événements. Je ne vous parle même pas du stress de prendre la meilleure décision pour le bien-être de nos petits. On a choisi de les mettre au monde, mais on ne contrôle malheureusement pas tout ce qui les entoure. Et s’il faut combiner ces méthodes pour que notre vie familiale se passe au mieux, pourquoi pas ?

On peut-tu juste être solidaires entre mères plutôt que d’avoir le gros jugement facile ?

Annie Chamass
ANNIE CHAMASS

Une réflexion sur “Les puristes de la maternité

  1. Justine Répondre

    Wow!!! Tu exprime si bien mes pensées!!! On peut tu juste arrêter de juger, vivre et laisser vivre, on peut tu être fière de nos choix sans avoir une armée de mamans qui nous fustigent de commentaires parce que elles elles s’assument pas…ceci étant dit, il y a bien des sujets sur lesquels je ne massume pas…mais il faut pas cracher sur les autres mamans parce qu’elles crient haut et fort leur succès! S’entraider et être contentes pour l’autre, entre meres, est ce que ça se peut ca??

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *