Les petits bonheurs de la trisomie

enfant trisomique

Certaines le savent à la naissance, d’autres l’apprennent durant leur grossesse. Et quelques-unes optent pour une interruption de grossesse lorsqu’elles ont la nouvelle parce que le défi leur semble insurmontable. Certes, la trisomie représente un défi de taille pour les parents… mais si je te disais qu’elle peut apporter son lot incomparable de petits bonheurs?

Tous les bébés, malades ou en santé, nécessitent qu’on s’occupe d’eux, qu’on veille à leurs besoins, qu’on les couvre d’affection, d’attention, d’admiration. Tous les bébés, petits ou grands, ont besoin de leurs parents. Ton bébé trisomique n’est pas différent.

Bien sûr, ses premiers pas, ses premiers mots se feront possiblement attendre plus que pour les autres enfants. Cependant, toutes ses réussites, tu les célébreras au centuple parce que tu sauras tout le travail que vous aurez fait pour vous y rendre! Ton petit enfant différent, c’est un combattant. Il t’impressionne par sa volonté, sa force de caractère et sa détermination. Chaque petit échelon gravi te semble un Mont Everest que tu es fière qu’il ait conquis.

Plus il grandit, plus ses traits se dessinent dans son visage comme une belle peinture qu’on reconnaît parce qu’on l’a vue si souvent. Il a de beaux grands yeux en amandes qui font craquer les caissières, une bouche en cœur qui arbore plus souvent qu’autrement un beau grand sourire, parfois accompagné d’une grimace espiègle. Il a de petites mains délicates, que tu tiens précieusement dans les tiennes. Il a un cœur qui déborde d’amour pour les siens et les autres. Il pardonne si rapidement ce qui l’a irrité quelques minutes auparavant et accourt vers toi pour te dire qu’il t’aime encore et encore. Et surtout, surtout, son esprit est pur et sans jugement. Il attend du bien et du bon de tous ceux qui le croiseront.

Ceux qui le croiseront, parfois, le jugeront. On juge ce qui nous est inconnu. On juge ce qu’on ne comprend pas. On juge ce qui est différent. Heureusement, les gens sont aujourd’hui plus ouverts, plus tolérants, plus compréhensifs. Pour ceux qui ne sauront pas apprécier la différence que ton enfant apporte, tu en auras dix qui sauront la reconnaître. Ce sont eux qui comptent vraiment!

Ton enfant fera son petit bonhomme de chemin dans la vie. Il franchira les étapes qu’il lui est possible de franchir avec ses limites, comme tout le monde finalement. Il faut lui faire confiance, croire en lui et ne pas lui fixer de limite à ce qu’il peut accomplir. Tu verras, il pourrait bien te surprendre!

Ton enfant t’apprendra la leçon la plus importante de ta vie; il t’apprendra à vivre au jour le jour. Anticiper le futur et t’inquiéter de ce qui arrivera avec lui plus tard, c’est te faire du souci pour rien. Avec lui, avec ses défis, mieux vaut te concentrer sur aujourd’hui, maintenant. Vivre ses difficultés, les surmonter et célébrer ses réussites, voilà qui te fera apprécier chaque instant que tu as la chance de partager avec ton petit vivant avec la trisomie, ton enfant différent.

À toi qui viens d’apprendre que tu as un bébé atteint de trisomie 21, ne lâche pas. Viendra bien vite le moment où tu réaliseras la chance que tu as d’avoir sur ta route un enfant qui saura t’apprendre à apprécier la vie telle qu’elle est, avec son lot de défis, mais surtout avec tous ses petits bonheurs qui parsèmeront votre chemin.

Catherine I.
CATHERINE I.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *