Les 4 éléments clés de ton cercle d’amis

friends legs and feet

Dans ton frigo comme dans ta garde-robe, y’a des essentiels.  Des musts dont tu ne peux te défaire et qui te sauvent la vie plus d’une fois par semaine.  Et on les aime d’amour ces indispensables!

Y’a aussi dans tes relations amicales que tu devrais avoir ta série d’indispensables.  Parce qu’ici aussi, ça sauve la vie parfois!

Voici donc les éléments clés qui devraient composer ton cercle d’amis.

#1  Ton amie plus jeune

Idéalement, celle-là n’a pas encore d’enfant.  Elle n’est même pas encore certaine si elle en voudra un jour.  Quand tu la regardes, t’as un peu l’impression de te voir il y a dix-quinze ans.  Sa présence est parfaite pour t’aider à évacuer ton stress et te faire oublier ta liste de responsabilités et d’obligations.  Toujours partante quand t’as le goût de t’échapper ou simplement de décompresser.  Elle ne te parlera pas de couches, biberons, terrible-two. Ses champs de compétences se situent plus au niveau de la toute dernière mode vestimentaires, de ses dernières dates et de ses nouveaux trips.  Cette amie est parfaite pour t’empêcher de devenir une «matante» dans sa plus pure expression.  On va se le dire, tu revis par procuration, ta jeunesse  à ses côtés.

#2  Ton amie plus vieille

Celle-là a environ l’âge de ta mère, mais à elle, tu oses raconter tout ce qui t’arrive sans en effacer le moindre détail.  Le jugement, elle ne connaît pas.  De l’eau coulé sous les ponts, elle en a vue.  C’est vers elle que tu te tournes quand t’as besoin d’approbation, mais que le sujet de ton questionnement t’empêche d’aller vers ta mère.  Elle te déculpabilise à coup sûr de tout ce qui te tracasse et elle a la légitimité pour le faire étant donné le respect que lui confèrent son âge et l’expérience de vie acquise au fil du temps.  Votre relation est solide.  Le milieu de travail est souvent l’endroit parfait pour établir ce genre d’amitié.  Il est fort probable que tu incarnes pour elle son amie plus jeune.  La vie fait bien les choses.

#3  Ton chum de gars

Pas un couple-d’amis-là – un vrai chum de gars. Oui, ça se peut. C’est toutefois probablement le plus dur de la liste à trouver et à garder.  Parce que pour en arriver à une vraie amitié, beaucoup d’étapes et d’années doivent être franchies. Tu dois être capable de te confier à lui comme si tu parlais à ta meilleure amie, sans gêne, ni non-dit.   Il ne doit y avoir aucune tension sexuelle, ni d’une part, ni de l’autre.  Il faut le voir comme un grand frère, mais à qui on peut vraiment tout dire. C’est mauditement pratique un chum de gars.  C’est comme avoir un espion dans le camp ennemi.  Si les bases sont bien établies et qu’elles sont solides, cette amitié-là vaut très cher.  Il va être là pour te protéger, prendre ta défense et te traduire le langage masculin, souvent mal compris.  Cet ami-là n’est pas facile à trouver.  De plus, la véracité de cette amitié peut être difficile à faire accepter aux conjoints respectifs.

#4  Ta best

Celle-là, elle vaut de l’or véritablement. C’est le nerf de la guerre. Elle connaît ta réalité et l’ampleur de tes responsabilités, parce qu’elle est au même stade de vie que toi.  Et elle a aussi besoin de décrocher que toi parfois.  Tu sais très bien que peu importe l’heure, elle répondra toujours présente à tes appels de détresse.  Souvent rencontrée au début de ta vie adulte, elle a traversé à tes côtés toutes les grandes étapes de ta vie.  Tu l’admires pour tout ce qu’elle est.  C’est ta sœur-cosmique, ton âme-sœur et celle qui te connaît mieux que toi-même.

Sache reconnaître ta garde rapprochée.  Leur présence ajoute souvent de la couleur au quotidien et efface bien des taches indésirables.  À cette base peuvent se greffer plein d’autres éléments importants :  l’amie-collègue, l’amie-d’enfance, l’amie-willing, l’amie-occasionnelle, l’amie-belle-soeur, l’amie-cousine, l’ami-gai… bref, à chacune ses indispensables!

Dernier conseil : ton cercle peut être en relation les uns avec les autres, mais le fait qu’ils ne le soient pas ajoute un gros point positif à ton quotidien : ça multiplie les occasions de fraterniser étant donné la nécessité d’entretenir ces belles relations!

Marie-Claude Lamarre
MARIE-CLAUDE LAMARRE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *