Ta séparation non voulue

woman alone sad

Je te mentirai pas. C’est probablement l’une des pires choses que tu auras à faire dans ta vie. Tourner la page sur une histoire vieille comme la tienne, quand tu ne l’as pas vu venir, quand tu ne l’as pas souhaité, ça te détruit le dedans dans le temps de le dire. Ça te brise une confiance en soi solide. Ça te scie les deux jambes pour un bout. Ça te met KO direct.

Je comprends la peur qui te gruge le dedans présentement. Je sais qu’elle te garde éveillée même la nuit, même épuisée, à bout de force. Je sais qu’elle te pose un million de questions auxquelles tu n’as pas de réponse présentement. Je sais qu’elle prend la forme des visages de tes enfants, que tu veux protéger plus que tout. Je sais que pour eux, tu étais prête à rebâtir votre relation, coûte que coûte. Pour les épargner de toute cette noirceur que tu entrevois déjà.

Mais reconstruire sur un terrain miné comporte beaucoup de risques.

Je sais que tu regardes ta vie présentement et que tu ne comprends pas comment tu as pu en arriver là. Tu vis actuellement avec le sentiment d’avoir échoué ta vie d’adulte, de femme, de maman.

Et je sais que tu as fait tout ce que tu as pu pour éviter ce mur-là. Il s’est tout de même érigé devant toi sans que tu n’y puisses rien. Sans que tu n’y voies rien.

Je comprends la peur qui te gruge lorsque tu t’imagines devoir quitter ta maison, tes projets, ton confort. Laisser aller cette vie qui, malgré ses hauts et ses bas, te rendait heureuse. T’as le sentiment de te mettre en danger, de vous mettre en danger, tes enfants et toi. T’as peur de détruire leur enfance et tous les souvenirs accumulés au fond d’eux. Tu ne l’admettras pas tout de suite, mais tu te sens incapable de sécher leurs larmes, toi qui as déjà trop des tiennes à sécher.

Je sais tout ça. Je comprends tout ça. Et je te mentirai pas en essayant de te le cacher. Parce qu’en bout ligne, le faire ne ferait que retarder ta guérison.

Parce que tu guériras ma belle. Tu te referas. Même si tu ne crois pas un mot de ce que je te dis maintenant. Il viendra un jour où tu te relèveras et où tu seras heureuse de la tournure des événements et de toutes les possibilités qui se présentent à toi. Il viendra un jour où tu te demanderas pourquoi t’as tellement eu le vertige devant tout ce vide. Et surtout, il viendra un jour où le sentiment d’échec que tu vis présentement n’existera plus. Tu seras fière de toi et de celle que tu seras devenue, de tout ce que tu auras accompli et de ce que la vie t’aura enseigné. Tu réaliseras alors à quel point tu es solide, à quel point tu es forte et à quel point la vie fait bien les choses. Tu sauras pour la première fois depuis bien longtemps que tu es au bon endroit dans ta vie.

D’ici là, tiens bon. Accroche-toi le temps que la tempête fait rage. Et aie confiance. Rien n’arrive jamais pour rien. Tu seras heureuse à nouveau, je te le promets.

Marie-Claude Lamarre
MARIE-CLAUDE LAMARRE

6 thoughts on “Ta séparation non voulue

  1. Marie Répondre

    Mille merci de me donner de l’espoir pour traverser ma tempête…

  2. Danny Répondre

    Ouf, troublant comme ça fait écho. Pour être passée par là il y a 1 1\2 an, je suis presque rendue de l’autre bord du torrent, assez pour savoir que la lumière s’en vient, et assez proche encore sentir dans mes tripes comment ça a été bouleversant. Merci de nous offrir ces mots compréhensifs et empathiques.

  3. Dehossay Vincianne Répondre

    C’est vraiment touchant et tellement réel. Merci pour cet encouragement. Chaque jour nouveau est un rayon de soleil dans ma nouvelle vie qui est difficile certe mais enfin paisible.

  4. Elodie Répondre

    Chaque mot, chaque phrase résument avec tellement de justesse ce que je traverse aujourd’hui , ce tsunami gigantesque arrivé soudainement dans ma vie…
    En attendant que le ciel s’éclaircisse enfin, faisant disparaître toute cette noirceur, je retiendrais ces derniers mots pleins d’espoirs pour l’avenir….
    Merci merci et encore merci

  5. priss Répondre

    Merci sa donne espoir pour le futur… je suis actuellement dans cette position depuis le 8 juin avec 2enfants en bas age… et je n’ai rien vu venir alors que ma dernière avait même pas 5 mois .. je le vie très mal au quotidien et je ne sais pas comment m’en sortir … je pleure tout les jours.. alors merci pour cette article

  6. Isa Répondre

    Je vit en ce moment ce cauchemar qui me prend le cœur et la tête tout les jours…tout ce qui est écrit raconte mon histoire , j en ai la larme à l oeuil tellement c est pareil. Je voit que dans ton récit il y a un moment où tout semble aller mieux , j attend ce moment parce que c est très soufrant de vivre ce deuil. Mais mes enfants et mes proches me donne la force de continuer, merci pour ce beau texte qui donne l espoir ❤️

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *