Enfants au travail : dites oui au cheap labor

kids vacuum

On va se le dire, la mère moderne en a ras le casque de devoir exceller dans tous les domaines. En plus d’être une professionnelle carriériste accomplie, on s’attend d’elle qu’elle tienne sa maison aussi propre qu’une femme au foyer des années cinquante, qu’elle cuisine comme Ricardo, qu’elle soit belle, bien mise et souriante et qu’en plus, elle s’exécute comme un G.O. pour trouver des projets DIY à ses enfants qui ne savent pas s’amuser seuls. Bref, la mère moderne en a son tas.

Mère moderne, je partage un secret avec toi; j’exploite actuellement deux enfants à raison d’une semaine sur deux et ce, sans les rémunérer. Ces enfants travaillent dans mon humble demeure sans recevoir une cenne noire et font diverses tâches. Personne n’a encore menacé de me dénoncer aux Normes du travail ou à la DPJ. Pas besoin de chercher les petites annonces pour trouver des enfants à exploiter, tu en as qui habitent sous ton toit. Vas-y, gâte-toi avec du cheap labor et ton nerf à vif de mère moderne s’en portera beaucoup mieux, du moins dans le département des tâches ménagères et autres tâches connexes.

#1  Changer les poubelles

Ça fait toujours ben suer de ramasser les petits maudits Kleenex que tout le monde s’amuse à tirer à côté de la poubelle. Pas de cachette, tu n’as pas de star de la NBA sous ton toit. Rien de tel que de leur apprendre à vider les poubelles et à mettre un nouveau sac de plastique à cinq cennes bien prêt à recevoir les tonnes de Kleenex souillés qui jonchent ton plancher de salle de bain.

#2  Faire le lit

Voilà une tâche qui te servira à éviter des chicanes. Tes enfants commencent dangereusement à se taper sur les nerfs (et par le fait même, TE taper sur les nerfs)? Rien de tel que de les séparer en envoyant l’un d’eux faire son lit digne d’une chambre d’hôtel 5 étoiles. Tu demanderas qu’on t’appelle pour admirer le chef-d’œuvre de chacun quand ils auront terminé. Bien sûr, il ne sera pas fait selon tes règles, mais tu viens d’éviter une énième chicane, choisis tes combats.

#3  Frotter les toilettes

Rien de tel qu’un enfant qui fait mousser ton bleu à toilette pour détendre l’atmosphère pendant que tu sirotes ton café tiède par un samedi matin de pluie. Le bruit des remous de l’eau dans la cuve te fera penser à la fois il y a trois ans où tu as mis les pieds au spa. Ferme tes yeux. Ah, tu vois? C’est pareil.

#4  Faire les boîtes à lunch

Cette tâche est l’une des plus pratiques. Tes enfants devront mettre les aliments qu’ils veulent manger dans leur boîte à lunch, de sorte qu’ils n’auront aucune excuse pour te rapporter des restants le lendemain. Je pousse l’astuce jusqu’aux sandwichs. Après m’être fait dire que mes wraps goûtaient vraiment mauvais un midi, le Ricardo en moi a mangé une volée sur l’égo et je me suis résolue à ne plus jamais faire de sandwich de ma vie. Les enfants ont été invités à les faire à leur goût. Faire sa boîte à lunch, c’est une belle leçon d’humilité. Garanti que tes enfants trouveront le moyen de faire des lunchs qu’ils aimeront car ils sont les artisans de leur propre malheur/bonheur, c’est selon.

#5  Ramasser les jouets

T’as quand même une maison à la Pinterest à préserver. Tout le monde doit mettre l’épaule à la roue et qu’on se le dise, ça passe par les maudits jouets qui traînent partout. Partout, partout, partout. Depuis quand la mère moderne doit se taper le ramassage? Tes enfants n’ont qu’à ramasser au fur et à mesure. Ils le font à la garderie et à l’école; qu’ils ramènent cette belle règle de la vie à la maison aussi!

#6  Plier des vêtements

Es-tu la bonne de service? Déjà, tu laves et fais sécher les vêtements, ton cheap labor peut bien contribuer au pliage. Sans remords, sollicite-les à t’aider. Cette tâche étant plutôt plate pour tous les humains de ce monde, faire un décompte de trois chansons top pour terminer le pliage est une bonne source de motivation. Tes petits employés prendront ça comme une forme de rémunération. Beau, bon, pas cher.

Donner des petites tâches à tes enfants n’est pas mauvais pour eux, bien au contraire. Ils se sentiront valorisés parce que oui, tu devras les rémunérer à grands coups de «Oh!» et de «Ah!» pour les encourager à continuer. C’est normal de solliciter l’aide des enfants pour accomplir quelques tâches. Ce n’est pas de l’esclavage, mais plutôt une forme d’apprentissage des responsabilités.

La mère moderne n’a pas à tout faire dans une maison où plusieurs occupants se trouvent. Un coup de main, je te l’assure, fera de tes petits de bons adultes de demain. Pis toi, tu pourras souffler les pieds sur le pouf, un café punché à la main… C’est pas beautiful ça?

Catherine I.
CATHERINE I.

2 thoughts on “Enfants au travail : dites oui au cheap labor

  1. Kristine Répondre

    J’ai mis mes enfants aux tâches il y a quelques mois et ils ne s’en plaignent pas! Ils lavent leurs salles de bains et les plus vieux lavent leurs vêtements! Il font aussi l’entretien du sous-sol. Et personne n’est payé!
    Bonus: papa et moi on en a moi s à faire et ça nous rend de bonne humeur! C’est ty pas beau ça!!!

  2. Jeanne Répondre

    Mes enfants de 5 et 2 ans ont déjà des tâches adaptées à leur âge depuis très longtemps. Mon grand nourrit le chat, range ses vêtements d’extérieurs, range ses vêtements pliés, défait sa boite à lunch, fait son lit, range ses jouets et nous aide à plier les vêtements (surtout les serviettes et les débarbouillettes pour le moment). Ma fille de 2 ans ferme les portes, m’aide à mettre la table et range ses jouets. Ils vont chialer un jour, mais ce sera quand même ancré en eux! 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *