Ta perte de cheveux

woman hair loss

Depuis plusieurs jours, tu as remarqué que tu perds plus de cheveux que la normale. Ladite normale étant d’une centaine de cheveux par jour (non, je compte pas, ce sont des « tientifiques » qui disent ça, comme mon garçon dit).  Comment est-ce que tu sais que tu en perds plus? Élémentaire ma chère!

Premier indice, ton chum est obligé de déboucher le drain du bain au moins une fois par semaine à son plus grand bonheur.  Dans le même ordre d’idée, ta brosse à cheveux ressemble à Choubaka tellement elle est pleine même si tu la vides aussi chaque semaine.

Deuxième indice, tu trouves des cheveux littéralement partout, même dans le cou de bébé. Il y a les endroits plus normaux comme ta serviette, ton linge, ton lit, le rideau de douche, le divan, la table et le plancher.  Les endroits moins agréable comme dans ton assiette. Toujours hyper-agréable de devoir en sortir un de ta bouche qui avait déjà entamé son chemin vers ton estomac.  Miam, les bons cheveux!  Et il y a les endroits franchement très étranges comme l’intérieur de la couche de bébé…comment c’est arrivé là?

Troisièmement, tu évites de passer ta main dans tes cheveux car tu sais très bien que tu vas repartir avec  cinq à dix spécimens chaque fois. Ceci dit, tu passes le plus clair de ton temps les cheveux attachés pour tenter vainement de les empêcher de tomber partout.

Quatrièmement, si tu possèdes un animal de compagnie, tu dois l’avoir vu jouer avec des balles constituées de tes cheveux. En plus, ce dernier doit penser que tu lui fais compétition pendant sa période de mue. On sort la balayeuse!

Après toutes ces constatations, force est d’admettre que tu as un problème. Tu ne veux pas aller consulter pour ça, c’est trop bénin. Alors tu vas voir ton meilleur ami qui est aussi le plus hypocrite, j’ai nommé Google. Google aime bien te faire croire que tu as toujours le pire de ce qui pourrait t’arriver. Google te dit donc que tu as la pelade universelle et donc que tu vas perdre la totalité de tes cheveux et poils. Moment de panique, respire et retour du gros bon sens. Même si perdre la totalité de tes poils te semble une bonne idée, tu tiens quand même à tes cheveux et comme la maladie est très rare, c’est très impossible peu probable que ça soit ça.

Une deuxième recherche t’amène plutôt aux causes de la perte des cheveux : grossesse, accouchement, allaitement, manque de sommeil, stress. Ah ben. Un peu plus réaliste comme diagnostic, surtout que tu coches oui à tout ça (ou presque tout). Il faut dire aussi que bébé aide pas vraiment à laisser tes cheveux en place quand il décide de les attraper touffe par touffe pour tirer dessus. Après ça, on se demande pourquoi il en a partout sur lui!

Ça fait que relaxe la mère. Ton corps te parle. Il faut te reposer, essayer de pas stresser et laisser le temps à tes hormones de se replacer. Je te prescris un verre de vin au besoin pour t’aider, à répéter autant de fois que nécessaire. Tu ne les verras plus tomber tes cheveux d’ici une couple de mois, promis!

Et puis, il faut voir le positif; à ton prochain rendez-vous chez la coiffeuse, t’auras pas besoin de lui demander d’amincissement.

Audréanne Landry
AUDRÉANNE LANDRY

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *