Mon impuissance

sand girl in front of window

Mon petit coeur d’amour,

Maman a le coeur gros quand tu te mets à pleurer et à te sentir moins bonne que les autres. Que ce soit à la maison ou à l’école, tu te compares à tes amis, à ta soeur ou à tes frères. Tu es bonne mon coeur. Tu n’es pas moins intelligente que les autres comme tu le prétends. Tu es la petite fille la plus pétillante, drôle et persévérante que je connaisse. Tu es mon petit modèle d’enfant parfait. Avec ton petit tempérament calme, tu es douce et attentionnée envers les gens que tu aimes. Tes grands yeux et toi, vous me faites redécouvrir le monde. Tes beaux grands yeux bleus qui s’émerveillent devant tout et rien. Ta vie est remplie d’un imaginaire incroyable. De licornes, de petits bonhommes avec lesquels je peux passer vingt minutes à te regarder créer ton petit monde de bonheur. Maman t’admire plus que tout. Tu es ma wonderminiwoman à moi. Oui, je te le dis. Je tente de t’en convaincre. Je te répète que tu as ta place, peu importe l’endroit où tu vas et que c’est nous qui sommes privilégiés de t’avoir à nos côtés.

À l’école, je sais que ce n’est pas facile. On te demande d’être à l’écoute, de bien réussir et de suivre le rythme pour ne pas prendre de retard. On te demande d’évoluer rapidement. C’est difficile d’être toujours à l’écoute et concentrée. Mais j’admire ta professeure. Elle est tellement compétente, douce et maternelle. Elle a toujours su trouver les bons mots pour vous aider ta soeur, ton frère et toi. Je suis contente et rassurée de savoir que tu es entre de si bonnes mains. Tu vois aussi l’orthopédagogue, la psychologue et l’orthophoniste. Il y a beaucoup de gens qui veulent t’aider. Te donner de bons outils pour que tu réussisses à suivre le rythme. D’un côté, c’est rassurant. De l’autre, je sais que ça fait beaucoup de monde pour une petite fille comme toi.

Nous sommes en attente de plusieurs rendez-vous médicaux pour toi. Pour savoir s’il y a vraiment quelque chose qui ne va pas. J’ai tellement hâte qu’on trouve ce qui se passe, mon coeur.

Maman tente le plus fort possible de ne pas te montrer sa peur et sa peine. Mais la vérité, c’est que je suis inquiète. Est-ce que les résultats changeront beaucoup de choses dans nos vies? Est-ce que tu en garderas une crainte? Remettras-tu ta petite personne en question, encore une fois? Est-ce que nous trouverons un peu de lumière au bout du tunnel?

J’ai peur, oui. Peut-être même plus que toi. Tu es trop jeune pour voir la montagne qui se dresse devant nous. Mais nous l’attaquerons, un pas à la fois. Maman sera toujours là pour toi.

Je t’aime.

Maman

Jade Simard
JADE SIMARD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *