Si j’étais un ange

mother kiss baby

Si j’étais un ange, avec de belles grandes ailes, jamais tu ne connaîtrais la tristesse, la peine ou la peur. Je te protégerais, à chaque seconde de ton existence, contre vents et marées, afin de préserver ton innocence.

Si j’étais un ange, tu ne connaîtrais jamais le mal, je ne t’entourerais que du bien, que de gens bienveillants et tu vieillirais dans la joie, la bonté, l’amour et l’humanité.

Si j’étais un ange, tu ne saurais pas ce qu’est la maladie, je sacrifierais mes ailes pour te donner la santé, jamais tu n’aurais à souffrir, à avoir mal ou à dormir dans un lit d’hôpital. Ni toi, ni aucun autre enfant, n’aurait à affronter la douleur, la souffrance. Jamais.

Si j’étais un ange, je te donnerais la sagesse, la compassion et la détermination. Je te montrerais les chemins à emprunter pour réaliser tes rêves, je te murmurerais les bons mots pour que tu avances toujours la tête haute et pour que tu sois fière.

Si j’étais un ange, il faudrait qu’on m’affronte avant de briser ton petit cœur. Personne, ni rien, le mettrait en miettes, ou ne t’arracherait une larme.

Malheureusement, je ne suis pas un ange, mais je suis ta maman.

Je te promets de veiller sur toi, de toujours faire de mon mieux, d’être toujours présente pour toi. Je n’ai certes pas d’ailes, mais j’ai des bras pour que tu viennes t’y blottir.

Je te promets de te protéger au mieux de mes capacités, de prendre soin de toi et je te montrerai aussi comment être forte, pour pouvoir encaisser les coups et te relever, le moment venu.

Ton prénom est gravé sur mon cœur, et je lui ferai honneur, toujours.

Je t’aime mon petit ange.

Maman

Karine Pilotte
KARINE PILOTTE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *