Prends-toi en main

woman sleep on couch

J’ai arrêté de compter à soixante livres de prise de poids lors de ma première grossesse; il me restait trois semaines à couver. Au lieu de manger deux fois mieux, j’avais plutôt compris Manger pour deux! J’ai largement abusé de poutine, chips, pâté chinois (t’sais des goûts de femme enceinte).

J’ai envie de te partager un conseil que mon père m’a donné un mois après avoir expulsé avec amour mon enfant, alors que j’étais encore passablement joufflue, dans mon linge mou, avec une toque sur la tête et la face clairement déshydratée.

« Prends-toi en main, fille ».

Ça a l’air cru dit de même, et tu pourrais même être tentée de le juger. Je dois t’avouer que lorsqu’il me l’a dit, j’ai eu un peu envie qu’il se casse une jambe en sortant de chez nous. Je n’en revenais pas qu’il puisse me dire une atrocité comme ça. « Heille champion, je viens d’accoucher, GIVE ME A BREAK ». Avec du recul, je comprends maintenant mieux la grande leçon de sagesse que mon père m’avait donnée.

Évidemment, que je ne t’encourage pas à perdre tout ton poids accumulé de neuf mois en une semaine. Tu as à te concentrer sur ton bébé, sur ton nouveau rôle, à t’adapter à ta nouvelle réalité, mais tu dois aussi revenir à l’essence de ce que tu étais.

Je remarque que beaucoup de femmes ont une petite tendance à se laisser aller après l’accouchement, en se donnant justement cette défaite pour ne plus faire attention à elles et à leur apparence.

Comme si le fait de devenir maman, était maintenant synonyme de : «me fous de ce que j’ai d’l’air, je suis une mère».

Ce que mon père a voulu maladroitement m’enseigner est que rester coquette me permettrait d’être encore mieux dans ma peau, et que de m’occuper de moi, m’aiderait encore plus à prendre soin des miens. Que même si je devenais une mère, je devais rester la personne la plus importante de ma vie. Que oui, c’était important que lorsque Conjoint revenait à la maison, qu’il ait envie de voir sa blonde cute, joyeuse et heureuse. Parce qu’on va s’le dire, avoir un enfant peut te sacrer ta relation de couple dans le fossé en deux secondes. Difficile d’être attirante quand t’es en post-partum.

Mon père a voulu me faire comprendre qu’être une maman, c’était d’abord et avant tout être une femme. Que mes livres en trop accumulées n’étaient pas si importantes, mais que pour ma santé, je devais me remettre à l’activité physique et en voir tous les bienfaits entre autres sur ma fatigue et mes cernes.

Mon père a poussé l’audace jusqu’à me dire qu’il avait tenu le même discours à ma mère lorsqu’elle nous a eus mes frères et moi. Qu’il n’avait pas voulu lui mettre de pression pour qu’elle retrouve son corps d’avant rapidement, mais qu’il lui avait fait le rappel amical et amoureux qu’elle n’avait pas à s’oublier complètement maintenant que son rôle avait changé. Que c’était important pour lui de continuer de la trouver belle, et que ça passait tout d’abord par la propre image qu’elle avait d’elle-même.

J’ai écouté ses bons conseils en ne me mettant aucune pression pour revenir à ce que j’étais. En étant également consciente que mon corps avait changé, que c’était tout à fait normal, mais en faisant les efforts nécessaires pour m’accepter et être bien dans ma peau.

Peut-être que ton père ou ton chum n’auront pas le courage de mon paternel pour te le dire, mais écoute-moi ou écoute Sylvain (c’est lui, mon père) qui te le glisse gentiment avec plein de tendresse à l’oreille : « Prends-toi en main, fille ».

Un jour, je te raconterai mon accouchement avec ma mère qui a passé son temps à me repeigner et me maquiller entre les contractions pour que ça fasse de belles photos. Je suis sérieuse. Je niaise f*ck all.

Mes parents sont des personnages de sitcom. Tu as le droit de le dire tout haut.

Comment te prendre en main :

– Quand tu as le go de ton médecin, recommence l’exercice physique à petites doses. Juste aller prendre l’air quelques minutes. Emmène bébé, ça vous fera du bien.

– Je t’avertis : ça se peut que tu n’aies pas souvent le temps de prendre une douche au début… Pose bébé dans un endroit sécuritaire dans la chambre de bain, laisse-le pleurer s’il pleure, et fais juste prendre une bonne douche chaude. Mets de la crème hydratante après… surtout dans ta face… Constate à quel point t’es comme une neuve.

– Peigne tes cheveux! BOOOOMMMMMMM best conseil ever. Si tu peux, lave-les. (Tu vois, moi je n’ai jamais pris de chance, et je vais chez la kéffeuse une fois par semaine pour qu’elle le fasse à ma place. Tu as le droit de dire que je suis une desperate housewife.)

– Quand ton chum arrivera de travailler, fais juste te mettre un peu de rouge à lèvres… au pire du gloss… au pire juste du Lypsyl. Pas parce que t’es rendue mère ma belle fille, qu’il faut que t’aies les lèvres gercées et sèches. C’est un gros NON.

– Tu n’entreras pas tout de suite dans ton linge, j’aime mieux te le dire. J’ai naïvement pensé que je pourrais enfiler mes jeans normales dès le lendemain. Ce fut un choc de constater que mes cuisses n’entraient même pas dans mes pantalons de maternité que je mettais à six mois de grossesse. Fais juste t’acheter un petit morceau de linge qui te fera sentir cute et adapté à ta taille actuelle. Tu le donneras après au pire.

– Mange sainement pour avoir plus d’énergie pour passer à travers les nuits courtes. Tu as assez mangé de poutines.

– Lâche prise sur le ménage. Concentre-toi sur bébé pis toi après… C’est tout. Je vais te le répéter ok? LÂCHE PRISE SUR LE MÉNAGE.

– Accepte les compliments de gens qui te diront que tu es belle. Parce que tu l’es. Parce que tes yeux brillent depuis que tu as eu ce petit nouveau minou. Parce que tu es maintenant une nouvelle femme. Parce que tu viens d’accomplir la plus grande affaire de toute ta vie. T’es belle OK ?

L’article ayant suscité beaucoup de réactions sur les réseaux sociaux a amené l’auteur a publié un vidéo à son propos. Cliquer ici pour le visionner !

MELISSA NORMANDIN ROBERGE
Move VIP

Mélissa Normandin Roberge est une entrepreneure-née. Ayant fondée sa première entreprise à l’âge de 18 ans, elle s’est toujours donné comme mantra d’aller au bout de ses rêves et de vivre le moment présent. Maintenant conférencière et coach en affaires, elle est devenue une experte en paillettes, désirant convaincre les gens qu’ils peuvent briller en osant être unique, différent, et surtout être eux-mêmes complètement. En savoir plus…

Site Web
Page Facebook


5 thoughts on “Prends-toi en main

  1. Geneviève Rhéaume Répondre

    Je trouve que tu as entièrement raison. De plus, tous le petits conseils que tu as donné sont très pertinents et réalistes. Tsé, c’est quoi de prendre seulement un petit 15 minutes par jour pour soit? En tk, je peux dire que c’est avec une attitude de championne que le « Post-Partum » passe mieux.

  2. KIM GRIMARD Répondre

    Bon billet !
    Tellement vrai en tout point ! Un peu de coquetterie, même un peu doudoune, ça fait toujours du bien ! Et c’est vrai que la crème dans la face et peigner les cheveux un ti-peu, ça fait la différence sur le moral hihii!

  3. Marie-Josée Mompain Répondre

    Tellement vrai !!!! J’ai découvert par moi-même après mon premier accouchement comment ça faisait du bien de se poupounner ! C’est la première chose que j’ai dit à ma belle soeur après son accouchement et elle m’a remercier après s’être poupounner à son tour. Faut prendre soin de nous surtout quand on commence à déprimer de par la fatigue et tout le chamboulement dans notre coprs. Love

  4. Ariane B. Répondre

    « Que même si je devenais une mère, je devais rester la personne la plus importante de ma vie ». :/

    Y a une différence entre s’aimer soi-même sainement, et se mettre à la première place. On est l’acteur principal de notre vie, mais ça fait pas de nous la personne la plus importante de notre vie… Si je suis plus importante que mon mari, plus importante que mes enfants, plus importante que mon voisin, je peux alors me permettre des comportements tellement égoïstes! C’est à l’opposé total de l’amour des autres, c’est une considération disproportionnée de soi-même…

    « Que oui, c’était important que lorsque Conjoint revenait à la maison, qu’il ait envie de voir sa blonde cute, joyeuse et heureuse.»

    Mais justement! Une maman qui s’occupe de ses enfants avec amour, elle est cute, elle est joyeuse et elle est heureuse ! Parfois elle est heureuse même si elle pleure, parfois elle est joyeuse même si elle n’a dormi que deux heures, parfois elle est cute, même si elle est sale. C’est pas la même beauté que celle des magazines, celles des pseudos relations parfaites, c’est pas hollywood – c’est une beauté tellement plus belle, elle est réelle, c’est la beauté qui se forme en traversant des épreuves difficiles pour le corps et pour l’esprit! Est-ce que cela veut dire que la maman ne se prend pas en main? Qu’elle devrait avoir la pêche, être belle comme pour un premier rendez-vous au retour de son conjoint, avec le sourire de la belle au bois dormant qui vient de se réveiller sur les lèvres? On est des femmes, pas des machines! Oui, l’accueil d’un enfant, c’est difficile pour chaque maman! Oui c’est difficile pour la vie de couple! Mais c’est pas parce que c’est dur et que c’est différent d’avant l’arrivée de l’enfant, que c’est moins bien qu’avant et que la maman ne se prend pas en main. On a des limites qui font en sorte que oui, se doucher, se maquiller, avoir le sourire, passent après bien d’autres activités plus importantes, qui demandent parfois toute notre énergie. Il y a des choses à prioriser.

    Et à la fin du texte « Accepte les compliments de gens qui te diront que tu es belle. Parce que tu l’es. Parce que tes yeux brillent depuis que tu as eu ce petit nouveau minou. Parce que tu es maintenant une nouvelle femme. Parce que tu viens d’accomplir la plus grande affaire de toute ta vie.»

    Pourquoi, mais pourquoi, une naissance serait-elle la plus grande affaire de toute notre vie? Ou le mariage le plus beau jour de notre vie? Et ce qui n’ont pas d’enfant, ils n’accomplissent rien? Pourquoi faut que ça s’arrête à un événement, à un moment en particulier, qui fait que, ça y est, ta vie vaut la peine d’avoir été vécue? Quand une maman console son bébé qui pleure depuis 4 heures, qu’elle est sale et qu’elle a les lèvres gercées, elle réalise l’affaire la plus importante de sa vie. Et elle le réalise encore le lendemain, et le surlendemain, et 10 ans plus tard en continuant de répondre à l’appel de ses enfants, de son conjoint, mais aussi de la société, des autres! L’affaire la plus importante de notre vie, c’est d’aimer, et ça se répète au quotidien!

    1. Cynthia la maman dans un monde hockey Répondre

      J’ai lu le même texte que toi et je crois que tu vois sa beaucoup trop gros…. On va se le dire je suis maman 2 fois et belle maman 3 fois fait le calcul sa fait 4 garçons et un bb fille de 10 mois …. Et oui il y a la beauté des magasines mais laisse moi te dire …. Oui on est belle dans toute notre grandeur de maman mais entre moi pis toi on va se parler franchement Quand tu te regarde dans le miroir le matin et que ta l’air d’un cadavre …. Même si ta l’air de sa parce que ta passer la semaine à t’occuper de tes enfants malade… se qui en passant fait de toi la plus belle femme du monde … Toi la, en se moment,planter la devant ton miroir, tu te le dit que tu fait dur sur un mechant temps pis qu’une bonne douche pis un peu de maquillage ses vrai que sa te ferais du bien …. fait le pas pour les autres si ses se qui te dérange dans la façon dont elle la exprimé dans ce texte … fait le pour toi pour te regarder et te dire eille pas pire la mère pis entre moi pis toi la tu le sais que nous autres les femmes ou mamans ou peu importe …. si on est pas arranger c’est nous qui se trouve tout croche …. Le message qu’elle essaie de passer c’est justement trouve toi belle et tu verra que tout les autres sont d’accord avec toi …. même dans tes journées de galère. ….. Prends les choses avec un grain de sel …. Ceux qui n’ont pas d’enfants accomplissent des choses que je n’aurai jamais la chance d’accomplir probablement mais ici on s’adresse au maman et le but est toujours de ce sentir moin seul dans nos mondes complètement fou
      Il faut relire avec un recul et quand on y repense elle n’a pas tord le sentiment de se sentir laide ou lâche. .. Parce que oui on se sens souvent comme sa on se tape sur la tête tout seul …. Et bien il ne vient pas des autres la plupart du temps mais bien de nous alors si toi quand tu te regarde et que sa fait 4 jours ta pas dormi manger ou laver tu te trouve assez belle pour faire ta journée comme sa tant mieux mais entre moi pis toi …. On le sais tout qu’on est là plupart du temps pas très honnête sur notre réalité Quand on discute avec d’autre femme !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *