Quand Il contrôle ta vie

young woman is being abused by her partner

Ma fille,

Ma belle grande fille,

C’est maintenant impossible de te parler parce que t’es fermée comme une huître. T’es rendue si loin; je sais que tu ne comprends pas comment t’as fait pour te rendre jusque-là. Comment t’as fait pour devenir une jeune fille que tu n’es pas.

C’est arrivé tellement doucement, tranquillement, mais t’es devenue une petite marionnette devant ton amoureux.

J’aimerais ça te dire que ça va passer. Que ça va bien aller. Mais je me suis promis de ne jamais te mentir.

Tu le vois déjà comme le père de la famille que tu souhaites fonder. Même si tu le sens, que tu ne fais que repousser le moment de votre rupture. Tu l’aimes tellement.

Pourquoi fais-tu la belle en le suivant partout? Par sécurité, je présume. Pas pour celle qu’il t’apporte, mais celle d’avoir le cœur tranquille, que pendant ces moments-là, c’est avec toi qu’il est et pas avec une autre. Car quand il est loin pour son travail, toi tu pleures en silence car ton cœur fait si mal d’avoir peur. Et ses fins de semaine à l’extérieur se sont transformées en semaines, puis en mois.

Je te vois changer tes plans de carrière pour ne pas être loin de lui trop souvent. Tu as probablement peur qu’il t’oublie, qu’il en trouve une autre plus géniale que toi. Mais j’ai bien peur que pour lui, tu sois aussi sa sécurité. Sa sécurité d’avoir quelqu’un qui est là quand il revient, quelqu’un avec qui passer ses soirées tranquilles, quelqu’un qui est là pour le suivre partout, quelqu’un sur qui râler quand il est de mauvaise humeur.

Ma grande, je sais que tu as dû passer par des étapes difficiles à ses côtés. Deux fois plutôt qu’une. Que tous tes moments de doute, de questionnement, de tristesse, de déni, tu les as traversés seule, sans appui. À pleurer au volant de ta voiture, sans que personne ne sache. S’il avait fallu que quelqu’un de vos familles l’apprenne, tu savais qu’il te quitterait. Et pour toi, je sais que ça aurait été la fin du monde.

Ma chouette, je veux que tu saches que les blessures que tu t’infliges présentement te suivront toute ta vie. Quand tu seras en couple avec un homme fabuleux, amoureux, que tu deviendras maman de plusieurs enfants, que tu auras un bon travail, une belle maison, tout ce dont tu auras besoin pour t’épanouir et être heureuse, cette petite fille de vingt ans blessée émotionnellement sera toujours là, quelque part en toi. Parfois, tu sentiras le vide revenir sans raison et tu auras mal pour quelques instants, aussi courts soient-ils. Pas parce que tu t’ennuieras de ce temps-là, juste parce que ça fait partie de toi.

Je te souhaite de pouvoir recommencer à t’aimer, comme avant, parce tu ne sais pas à quel point tu le mérites. Ne laisse jamais qui que ce soit devenir maître de ta vie, de ta tête.

Mélissa Rondeau
MÉLISSA RONDEAU

Une réflexion sur “Quand Il contrôle ta vie

  1. Suzzee Répondre

    Tellement vrai…… malgré les années qui passe….ca reste imprégné

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *