Les 5 tâches ménagères que tu détestes

housewife cleaning floor

On va se le dire, parmi la longue liste des tâches ménagères, il n’y en a pas vraiment une qui te fait sauter de joie. Il y en a certaines, moins pires que d’autres, dont tu t’acquittes de bonne grâce, mais même celles-là, tu les échangerais volontiers contre une soirée au cinéma. Si je te demande ta bête noire, spontanément tu me répondras les évidences : vaisselle, lavage… Mais me crois-tu qu’il y en a que tu détestes encore plus que ça?! Les voici.

#1  Le ménage du réfrigérateur

Les réserves de nourriture sont basses. Il y a de l’écho dans le frigo. Il faut que tu te rendes à l’évidence, ce serait le moment idéal pour cesser d’ignorer volontairement les feuilles de céleri séchées qui tapissent le fond du tiroir à légumes. Sors tes gants de caoutchouc, ma chère, tu auras l’honneur de passer l’heure qui vient à ouvrir des petits plats oubliés au contenu non identifié, ainsi qu’à tenter de déloger un pot de sauce teriyaki qui a littéralement fusionné avec la tablette. Bonne chance!

#2  Le repassage

Avec tous les merveilleux tissus modernes, il est peu probable que tu aies besoin de t’y adonner fréquemment. Les vêtements ne se froissent plus, ou très peu. Mais il y a cette blouse. T’sais, CETTE blouse? Celle que tu fais juste regarder pis qui se met à plisser plus que le front de Luke Perry? Celle qui trône au sommet de la liste de tes plus grosses gaffes, avec la fois où tu t’es fait faire une permanente? Pour celle-là, tu dois de temps en temps sortir ton fer et ta planche héritée de ta grand-mère, et constater que tu es absolument NULLE en repassage! Lâche pas, fille, c’est en forgeant qu’on devient forgeron!

#3  La paperasse

Si tu es aussi futée que je le pense, tu as certainement un petit tiroir qui te permet de faire disparaître à mesure le courrier et les factures une fois consultés. Mais ce tiroir a ses limites. De temps en temps, quand il menace d’explosion, il faut s’y atteler et prendre le temps de classer cet amoncellement de papiers. Les talons de paye de 2002, les vieilles lettres de la SAAQ, les tas de factures conservées pour les garanties, tes papiers d’assurances auto et habitation, tes vieux impôts, tu ne sais plus quoi garder…? Et si tu te décides à faire une femme de toi et jeter quelque chose, sois assurée que d’ici deux semaines, tu auras un urgent besoin de t’y référer. Tab&?%$#(*!

#4  Le four

Si le détecteur de fumée part quand tu fais préchauffer ton four vide, ça veut dire qu’il est temps de le nettoyer. Selon ton appareil, deux choix s’offrent à toi. Sois tu y vaporises un shitload de produit chimique et passes une heure la tête dans le four à frotter comme une démone (et potentiellement pogner le cancer!); sois tu prends ton courage, tu démarres l’autonettoyant, et tu croises les doigts pour ne pas foutre le feu à la baraque.

#5  Laver le plancher

Tu as des enfants? Tu as un animal? Ta maison est habitée? Mais qu’espères-tu donc obtenir en lavant le plancher toi-là? Un plancher propre? Hahaha! Hahahahahaha! Hahahahaha! Vas-y! Lave, mon amie, lave! N’arrête jamais de laver! Colle-toi une vadrouille dans la main avec de la Krazy glue! Peut-être qu’après une semaine sans sommeil à mopper vint-quatre heures sur vingt-quatre, tu vas enfin avoir l’impression de le voir, ton plancher propre. C’est correct, ils vont te donner une pilule à l’hôpital pour faire passer ça!

Alors, en fin de compte, avoue? Tu vendrais ton âme pour hériter de la p’tite vaisselle après tout ça, non?

Mélissa Brassard
MÉLISSA BRASSARD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *