8 avertissements aux nouveaux parents

shutterstock_137428490

Ça y est, te v’là grayée du petit que t’attendais depuis des années ? Je te souhaite beaucoup de bonheur, fille. Mais, rien que pour prévenir le pire, voici

#1  Tu vas dormir toute ta vie quand tu vas être morte.

Ça se peut que t’aies la franche impression que tu ne dormiras plus jamais et je suis désolée de t’apprendre que ce n’est pas complètement faux. Tes nuits de sommeil toutes d’un bout, sans soucis, sans cris, sans cauchemars, sans pipi au lit et sans insomnie sont derrière toi. Tu ne dormiras plus jamais sur tes deux oreilles. Tu ne dormiras plus jamais toute une nuit complète. Mais tu peux te consoler en te disant que tu vas dormir toute ta vie quand tu vas être morte. Un bien moindre prix de consolation me diras-tu, mais c’est mieux qu’un coup de pelle en arrière de la tête.

#2  La nourriture froide est aussi riche en nutriments que la nourriture chaude.

Si tu te pâmais devant un souper gastronomique cinq services et que t’étais bien insultée de manger froid pour une raison obscure qui échappait à ton contrôle dans le temps, tu vas vite réaliser que le reste de pâté chinois frette de ton plus vieux fait très bien la job quand ça peut t’éviter de salir une assiette de plus ou de te remettre à tes fourneaux. En bout de ligne, rappelle-toi qu’il y a autant de nutriments dans les restes froids que dans un cinq services.

#3  Je te confirme que tu n’as pas atteint l’apogée du manque de sommeil au cégep ni à l’université. Tu n’es même pas passée proche.

Tu étais vraiment persuadée d’avoir traversé une sale période dans tes fins de sessions de cégep et d’université quand tu brûlais la chandelle par les deux bouts en étudiant jusqu’aux petites heures du matin et en t’abreuvant de café à l’infini ? Tu vas vite réaliser que ce n’était rien à côté de la maternité qui se résume en une fin de session perpétuelle jusqu’à ce que ta progéniture atteigne sa majorité.

#4  L’apport en caféine est aussi élevé dans un café froid ou réchauffé quarante-huit fois au micro-ondes.

Jadis, tu jetais ton vieux reste de café froid parce qu’il n’était plus buvable ? À partir de maintenant, tu vas le considérer comme un liquide rare et précieux et tu ne voudras plus en perdre une goutte, peu importe le degré Celsius auquel t’es pognée pour le boire.

#5   Les limites de ta patience ont été atteintes beaucoup moins de fois que tu ne le crois jusqu’à présent.

Tu pensais que le chien de ta chum, ton chum qui te dit des niaiseries ou ta belle-mère qui t’appelle quarante-six fois en moins d’une semaine exacerbaient ta patience ? Maintenant que t’as mis bas, tu vas réaliser que tu n’avais même pas étiré au quart l’élastique de ta patience.

#6  Tu es beaucoup moins dédaigneuse que tu ne le penses.

La vue du vomi, du sang ou du caca t’a toujours révulsée ? Cette époque est derrière toi. En tant que nouvelle maman, tu as acquis la faculté de mettre les deux mains dedans sans même réagir.

#7  La vie telle que tu l’as connue n’existe plus et tu ne t’y feras jamais totalement.

Tout ce que tu croyais savoir sur la vie t’échappe depuis la naissance de ton p’tit. Toutes ces choses que tu prenais pour acquises comme un repas chaud pendant lequel tu restes assise plus que cinq minutes, trois heures de sommeil d’affilée et même rien qu’un petit pipi sur la toilette en solo ont été relayées au rang des rêves inaccessibles alors qu’elles faisaient encore partie de ton quotidien il y a quelques mois. Et même si le temps arrange les choses, dans six mois, deux ans et même dix, tu te rappelleras avec une petite boule dans la gorge ces lointains moments où tu n’avais que ton derrière à t’occuper.

 #8  Les enfants brûleront et seront ton gaz.

Ta jauge d’énergie va descendre dans les moins quarante et tu vas penser y laisser ta peau plus d’une fois. Sauf que les p’tits monstres qui te jetteront par terre seront aussi ceux qui te donneront le goût de te lever pour le reste de ton existence.

C’est fou de même.

logo parfaite maman cinglante

 


5 thoughts on “8 avertissements aux nouveaux parents

  1. Maude Répondre

    Je trouve ça triste de toujours dépeindre en négatif le fait d’avoir des enfants. Des bébés qui font leur nuit à 3 semaines, ça arrive. Des parents heureux, qui dorment 6-7h en ligne, qui mangent chaud et qui s’aiment ça existe aussi.

    1. So Répondre

      Je suis très d’accord avec toi! ça m’attriste que quelqu’un tente de généraliser sa situation difficile à tous les parents.

      1. La Parfaite Maman Cinglante

        Le blogue de la parfaite maman cinglante vise à déconstruire l’image de la maternité parfaite à travers des textes humoristiques, caricaturaux et cinglants. Il faut les lire avec un petit sourire en coin et être pris au second degré 🙂

    2. Veronique Répondre

      Il faut pas prendre ca au premier degré, évidemment qu’il n’y a pas que des mauvais côtés à la maternité, c’est de l’humour et moi ca me fait bien rire 🙂

    3. B. Dumont Répondre

      suis d’accord avec toi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *