Lettre à la maman qui n’est plus amoureuse de papa

man woman back to back sad

Fait que t’en es là.  C’est pas que tu le détestes, non.  Mais tu ne l’aimes plus d’amour, celui avec le grand A.  Pour mille et une raisons que toi seule connais, tu n’es plus vraiment heureuse avec lui, et par le fait même, tu n’es plus heureuse dans ta vie.  Dans cette vie de famille aux allures parfaites que t’as mis des années à bâtir. Dans ce cocon que t’as tissé patiemment, au fil des années.

Tu en as tellement rêvé de cette famille unie. Mais aujourd’hui, malgré toi, le cocon commence à t’étouffer.  Tu endures, plus que tu ne pensais jamais en être capable. Tu places ta famille et tes enfants devant toi, devant tes désirs profonds.

Te rappelles-tu avoir déjà observé une fille en couple et t’être dit Je sais pas comment elle fait. Moi à sa place, j’endurerais pas ça ?

T’es elle aujourd’hui, hein?  Et tu ne sais plus trop comment tu fais.  Mais tu le fais. Parce que tu ne veux rien briser pis parce que c’est tellement sécurisant, même si ça te fait mourir à petit feu par en dedans.

Tu te dis que t’as pas le droit de tout foutre en l’air parce que tu manques un peu d’air dans cette relation qui ne te satisfait plus.

Je te comprends.  Tellement.  J’ai été elle moi aussi.

Et j’aurais aimé que quelqu’un me dise ce que je t’écris aujourd’hui.

Que si t’es encore là, c’est parce que t’as pas encore atteint ta limite à toi.  Que tu vas peut-être réussir à vivre encore longtemps comme ça.  Mais les chances sont fortes que tu finisses par craquer.  Soudainement.  Brutalement.

Quand ton malaise va être plus grand que toutes tes peurs. Quand dans ton coeur, il n’y aura plus que rancoeur envers celui qui partage ta vie. Quand tu ne verras plus d’autre choix que de le quitter.  Et que tu le feras, avec fracas, parce qu’il sera trop tard pour arranger quoi que ce soit.

Tu vas t’être étouffée tout ce temps.  Pour rien.  Tu vas quand même faire exploser ce que tu voulais tant protéger, ta famille.

Alors n’attends pas de craquer ma belle.  N’attends plus.

Parle. Crie.  Hurle s’il le faut.  Fait des vagues dans ta vie pendant que t’es encore assez forte pour les affronter.  T’as le droit de penser à toi.  Tu dois penser à toi.  Personne d’autre ne le fera.

Ton homme ne te convient plus. Tu as changé. Il a changé. Tu as besoin de plus que ce qu’il t’offre. Tu veux autre chose.  Peu importe la raison profonde de ton malaise, dis-le-lui.  T’as pas à garder ça pour toi.  T’as le droit d’avoir envie de plus, de mieux, de différent.

Il a le droit, il doit, être au courant du danger qui vous guette.  Il a peut-être besoin de ça, lui aussi.  Il aura peut-être envie de remuer ciel et terre pour ne pas te perdre, pour ne pas vous perdre.  Il aura peut-être envie de rallumer la flamme de ton coeur, de se battre pour toi.

Mais personne ne m’a rien dit.  Parce que j’en ai jamais parlé.

Je me disais que j’avais trop à perdre, que j’étais juste une égoïste, pis que ça allait ben finir par passer. Je me disais, surtout, que mon homme n’avait pas à changer parce que je n’aimais pas ce qu’il devenait. Que c’était à moi de l’accepter tel qu’il était.  Alors je me suis oubliée, j’ai forcé pour aimer. Et c’est moi que j’ai perdue avec les années.  Jusqu’à craquer.

J’ai fait exploser ma famille et je l’ai quitté, avec fracas.  Il était prêt à changer, mais je ne voulais même pas en entendre parler. J’en avais beaucoup trop accumulé pour même envisager de discuter.

Voilà pourquoi j’avais envie de t’écrire.

Parce que vivre dans ton propre mensonge, ça finit par te rattraper.  Parce que ça ne vaut pas  la peine de t’étouffer, si dans ton coeur, tu sais que tu vas craquer.  Parce qu’en parlant, peu importe ce qui va arriver, tu ne pourras jamais te reprocher de ne pas t’être écoutée et de ne pas avoir au moins essayé de vous sauver.

Pis parce que de toute façon, l’histoire ne se termine jamais comme on l’avait pensé;

Délicatement, mon homme s’est rapproché.

Patiemment, on a recollé les pots cassés.

Tranquillement, on a changé.

Doucement, j’ai recommencé à l’aimer.

Amoureusement, on a fait un autre enfant.

Meliane
MELIANE

19 thoughts on “Lettre à la maman qui n’est plus amoureuse de papa

  1. Tite fleur Répondre

    Cette lettre arrive étrangement au moment où je craque…
    Je viens de lui dire, il y a quelques heures, lui dire que je ne suis pas heureuse, que je veux partir…
    Un ouragan vient de rentrer dans ma maison. ..
    Je ne sais pas ce que l’avenir nous réserve, mais mon coeur est soulagé d’avoir pu évacuer cette souffrance.
    Et en même temps tellement triste de le voir ravager par ce je viens de lui annoncer. ..

    1. Victoria Répondre

      J’étais toi il y a 11 ans. Ca a été difficile mais aujourd’hui le bonheur est dans ma vie. Tu mérite d’être heureuse!

    2. Méliane Répondre

      L’important c’est de t’être enfin écouté, et de continuer de le faire. Je comprends la peine de faire mal à l’autre, je l’ai connue moi aussi. J’ai aussi connu l’ouragan, si intense quand on a jamais parlé avant.

      Bonne chance pour la suite. L’avenir t’apportera certainement ce qu’il y a de mieux pour toi.

    3. Cartigny Répondre

      Moi aussi mon histoire arrive au bout et je ne trouve pas la force de lui dire ,trop peur peut être de cet ouragan qui pourrait dévaster toute la maison mais pourtant plus j’attends plus ma haine et grande et plus les dégâts seront important. Pas facile. Pourtant mais enfants me soutiennent et sont avec moi , ah que la vie peut être parfois cruelle !

  2. puce Répondre

    la situation peut arriver à l’inverse… papa n’aime plus maman… le 1er janvier jai su que mon conjoint flirtait avec la gardienne on se sépare, j’attends notre 3ieme enfant dans un mois… la différence c’est qu’il l’a cotoie toujours et n’a pas essayer de m’en parler avant de tout briser… parce que oui j’aurais remuer ciel et terre , on aurait pu essayer… une énorme tempête que seul le temps apaisera…. un texte touchant.

  3. La p'tite Répondre

    Ouff…moi aussi juste au bon moment. Je vais craquer bientôt. Pourtant je l’aime cet homme, je viens de la marier. Mais j’ai besoin de plus! Je commence à fendiller de partout et à provoquer des mini explosions de plus en plus souvent.
    Ton texte me fait pleurer et en même temps me fait du bien parce qu’il me donne envie de continuer, de prendre ma place dans mon couple, ma famille, de parler et de continuer à bâtir ma vie plutôt que de la laisser s’écrouler.

  4. Natlavergne Répondre

    Mon amoureux des 27 dernières années a craqué mais n’en n’a pas parlé… il s’est confié à une collègue de travail qui lui a offert Le réconfort, l’écoute, Le feu passionnel et l’attention qu’il avait besoin. Il ne m’en n’a pas parlé… je l’ai découvert ainsi que nos adolescents en voyant changer cet homme qui a partagé nos vies. Son absence d’esprit ensuite d’affection et finalement de corps nous a envoyé dans un tourbillon d’émotions, de tristesse, d’insécurité et de changements. J’ai tout mis en branle pour sauver mon couple, ma famille. MAis j’étais seule à y travailler. Avec recul je me rends compte des signes avant coureurs mais ne l’a jamais officiellement dit… dites-le avant d’exploser, dites-le à votre conjoint, ça va être une conversation difficile mais il y aura beaucoup moins de pots cassés Si on en est averti et on choisi d’y mettre ou non l’effort de sauver son couple.

  5. Geo Répondre

    Si triste et si vrai….
    aujourd’hui deux ans que je ne partage plus rien avec toi…. j aurai aimer pouvoir comprendre à l époque toutes ces chose pouvoir sauver ce qu il y avait à sauver mais ca n aurait servi à rien….. il fallait que tout s arrête…. que cette rencoeur et tout ces sentiments négatifs ne trouvent plus public…. que tu arrête de voir ce que nous sommes devenus pour que tu puisses mieux te rappeler de ce qu on etait…. te rappeler ce pour quoi nous avions décider de fonder une famille….
    Aujourd’hui le temps de la rencoeur n est toujours pas passer…. je ne sais s’il passera…. seul chose que j ai envie de croire c est en cet amour…. celui qui nous a fait entreprendre tant de choses, celui qui nous a donnée deux beaux enfants….
    on dit toujours que l amour triomphe, alors demain, après demain, dans un an, dans dix ans…..
    nunca en mi corazón

  6. Cécile Répondre

    pile au moment où ma décision de partir se précise de plus en plus…

    1. Cartigny Répondre

      Tiens pareil pour moi .cela se précise de plus en plus. Envie de changer de vie .marre de vivre une vie qui n’est plus la mienne. De faire s’emballe d’être heureuse,de montrer qu’on est une famille parfaite alors qu’il n’y a plus rien .plus d’amour .l’amour fait place à la haine .et un jour tout s’écroulera. Même si j’ai peur de lui avouer que je souhaite en finir ,va falloir que je le fasse ,et pas facile à dire surtout quand c’est pas la première fois.
      Il faut avoir le courage. Prendre une grande respiration et tout lui avouer .

  7. Méliane Répondre

    Tite fleur,
    L’important c’est de t’être enfin écouté, et de continuer de le faire. Je comprends la peine de faire mal à l’autre, je l’ai connue moi aussi. J’ai aussi connu l’ouragan, si intense quand on a jamais parlé avant.

    Bonne chance pour la suite. L’avenir t’apportera certainement ce qu’il y a de mieux pour toi.

  8. Sébass Répondre

    Très beau texte ! J’aurais tellement aimé que ma femme agisse comme ça, qu’elle me parle, qu’elle n’essaie pas de tout gérer elle même, qu’elle m’inclus dans son changement, son besoin de nouveau….nous étions tellement plus fort à 2.

    Que DE souffrances, en premier pour elle qui incubé toutes ces années, et pour moi qui a subit tout d’un coup…tout a explosé…ps une petite bombe, une énorme bombe !!

    Je te félicite d’avoir permis à ton homme de s’adapter et DE changer pour toi. Si elle m’avait parlé avant que tout soit trop tard, je n’aurais ménagé aucun effort pour la femme de ma vie et LA mere DE mes enfants !! Évoluer ce. L’est ps DE dénaturer. Rien de plus beau que DE profiter ensemble de la version 2.0 DE son partenaire au lieu que ce soit un nouveau ou nouvelle qui en bénéficie !

    1. Amélie Répondre

      Wow Sebass c’est si vrai ce que tu dis…

  9. BEAUPEL GERALDINE Répondre

    GERALDINE
    je suis dans cette situation depuis 1 an maintenant. partagée entre ma vie de famille qui était tout pour moi jusqu’à ce que je comprenne que je n’éprouvais plus de sentiment pour mon mari avec qui je suis depuis 25 ans. Je suis partagée entre rester et faire semblant que tout va bien ou partir et faire éclater ma famille (nous avons 3 enfants).
    Jai bien sur la peur de ne pas pouvoir y arriver financierement.
    La bonne décision est difficile à prendre

    1. Sonia Répondre

      Je suis dans la même situation que toi, marre de faire semblant au bout d’un moment je pète une pile. Nous avons 4 enfants et je n’ai pas de situation professionnelle, si je pars je devrais vivre avec l’aide de la CAF. Nous sommes propriétaire et nous devrons donc vendeur la maison ce qui est impossible pour mon mari car il y tient .et comment lui annoncer ?
      J’ai commencer à faire des dossiers pour un logement social mais il faut attendre entre 6 mois et 1 an … en attendant je vais devoir continuer de faire semblant que tout aille bien en espérant que je tienne jusque là.
      Je crois que quand on arrive à ce stade il faut partir car ça devient insupportable. La vie en couple devient compliqué, bref il faut partir pour sois , pour vivre sa vie et être enfin heureuse et ne pas continuer à vivre une vie qui n’est pas la notre , on se sent comme piègė, on étouffe, on a l’impression d’être esclave de tout. Non tout ça c’est fini ! Il faut avoir le courage de dire stop et se prendre en mains pour recommencer à zéro.
      Aller courage on y arrivera .il faut y croire @

      1. Geraldine

        Je suis propriétaire moi aussi et j’ai effectué des démarches pour racheter la part de mon mari, je suis actuellement dans L attente d une réponse.
        De votre côté en avez vous parle à vos enfants. Si oui, comment ont ils réagi. Cet aspect là m inquiète également. Passer de la maman qui s occupe de tout à la maman qui abandonne…

  10. Marilou Répondre

    Lorsque je lis cette lettre, je me dis que j’aurai pu en écrire toutes les lignes. A la différence de certaines femmes, j’ai pris mon courage à deux mains et j’ai exposé mon mal être à mon compagnon qui m’a assuré qu’il ferait tout son possible pour me reconquérir. Le temps passe et rien ne change, je suis toujours celle qui s’occupe de tout et de tout le monde mais aussi celle dont personne ne s’occupe. Il me délaisse, le seul amour que je reçois et à qui je donne sans compter est celui de ma fille. Je ne me voile pas la face, l’amour marital est éphémère surtout s’il n’est pas entretenu. Le temps fera son oeuvre même si jusqu’à présent je me suis battue pour que tout fonctionne, je ne peux pas le forcer à m’aimer…

    1. Sonia Répondre

      Tout à fait d’accord avec toi. Moi je suis déjà parti 1 fois , j’ai tout plaque avec mes enfants, mon mari a réussi à me reconquérir et je suis revenu. Aujourd’hui ça fait 3 ans et je suis toujours au même point .lui et moi on avance pas .mais entre temps nous avons eu un bébé. Encore un qui sera malheureux. J’ai donc décider de le quitter pour de bon. De vivre pour moi et mes enfants ; de retrouver la joie de vivre ce qui n’était plus le cas .je viens de faire des dossiers pour des demandes de logements ;y a plus qu’à se lancer, le plus dur sera de lui annoncer. Voilà trop marre d’être esclave et de vivre comme monsieur la décidé. ..

  11. Blaster Répondre

    J’ai 24 ans une petite fille de deux ans et demi ..
    Deux ans que nous n’avons plus de moments intimes ou la passion et non de l’amour que j’avais pour lui c’est transformer en amitié mais je n’arrive pas à partir peur de me retrouver seule de ne plus avoir ce confort de vie, de ne plus voir ma fille et de surtout lui faire du mal à lui qui je sais m’aime vraiment trop pour imaginer sa vie sans moi mais que faire ? J’ai tout essayé mais rien n’y fait je ne suis plus aussi heureuse qu’avant ..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *