La charte des droits et libertés de la mère ambitieuse

woman success happy

La maternité, c’est pas toujours le Club Med. Je suis souvent confrontée à la culpabilité d’être une maman et une fille extrêmement ambitieuse et carriériste pis aujourd’hui, j’ai le goût de t’encourager à être toi-même et à t’aider à développer ta confiance en toi.

Parce que j’ai pas envie que tu éteignes la flamme professionnelle que tu as en toi parce que tu as enfanté des rejetons.

Parce que j’ai pas envie que tu deviennes une experte en linge mou, juste parce que tu penses que c’est ça être une bonne mère.

Parce que j’ai surtout pas envie que tu oublies que tu peux te réaliser professionnellement même si tu es derrière le volant d’un minivan.

Toi, oui toi, la mère ambitieuse que tu es, je m’adresse à toi directement. Pour que tu saches que tu n’es pas toute seule. Pour que tu prennes conscience que, même si c’est souvent un tabou, tu es normale d’aimer autant ta job. Que malgré le fait que tu aies engendré des mini-humains, que tu puisses t’épanouir autrement que par le fait de changer des couches et chanter des berceuses.

Tu sais quoi? Je te comprends tellement… c’est pourquoi j’ai décidé d’écrire la charte des droits et libertés des mères ambitieuses et carriéristes.

Parce qu’on mérite d’être reconnues à notre juste valeur.

Parce qu’on a le droit de le crier haut et fort.

Parce que calvaire, on est en 2016 et qu’il est temps d’éliminer les doubles standards qui existent encore (genre: c’est correct un père de famille ET ambitieux, mais une mère pas tant).

Je déclare donc cette présente charte valide à partir d’aujourd’hui, that’s it.

Article 1: En premier plan parfois, tu pourras mettre ta job

Je sais ben que tout le monde te dit de toujours faire passer tes enfants au sommet de tes priorités, mais tu as aussi le droit de parfois déléguer tes tâches familiales à ton entourage, pour faire avancer LE dossier qui te fait triper.

Article 2: Envoyer chier les mères qui te jugent, tu pourras

Oui, t’sais les mères du cours de danse du jeudi soir qui te regardent avec de gros yeux parce que tu arrives ENCORE en retard pour venir reconduire ta princesse. T’sais ce qui te passe par la tête à ce moment-là : « Hey les girls, j’avais un meeting important et j’ai pas une job plate à mourir qui me donne envie de sacrer mon camp à 17h00″, ben, tu pourras leur dire… dans ta tête au moins.

Article 3 : Ne pas tant triper à faire le dernier bricolage Pinterest, tu auras le droit

Parce qu’on va se le dire, faire du DIY, c’est pas toujours comme le Club Med. Pendant que tu essaies avec tes mousses de faire une Martha Stewart de toi-même avec une paire de ciseaux pis de la paillette, je sais que tu penseras au courriel que tu as à envoyer, et au dossier qui n’est pas terminé. Je ne suis pas en train de te dire de ne pas terminer l’œuvre d’art entamée, mais dans le fin fond de ton coeur, sans ressentir de culpabilité, TU AS LE DROIT D’HAÏR ÇA!

Article 4 : Que l’ambition rime avec la passion, tu assimileras

Arrête de voir ton ambition comme Satan en personne. Je sais que c’est souvent mal perçu, mais quand tu comprends que les gens ambitieux consacrent leur vie entière à leurs passions, ça t’aidera à remettre les choses en perspective. Tu as le droit d’avoir une existence à la hauteur de tes attentes, mère ou non.

Article 5 : Ta maternité tu vivras comme seule TOI, tu choisiras

Être pognée entre ta cr*ss de culpabilité, de ce que la société attend de la mère parfaite et de ce que ton entourage veut que tu sois comme maman, au fond, sache que tu es la mieux placée pour être la mère que tu as envie d’être. Comprends que si tu es aussi heureuse et épanouie professionnellement, ce sont tes enfants qui profiteront de ton bonheur personnel. Que de te voir pouvoir conquérir le monde à ta façon deviendra aussi pour eux, une source d’inspiration. Qu’en agissant ainsi, tu leur donneras le goût de se réaliser pleinement.

Ça fait que lâche mon texte, retourne travailler et enjoy ton ambition !

MELISSA NORMANDIN ROBERGE
Move VIP

Mélissa Normandin Roberge est une entrepreneure-née. Ayant fondée sa première entreprise à l’âge de 18 ans, elle s’est toujours donné comme mantra d’aller au bout de ses rêves et de vivre le moment présent. Maintenant conférencière et coach en affaires, elle est devenue une experte en paillettes, désirant convaincre les gens qu’ils peuvent briller en osant être unique, différent, et surtout être eux-mêmes complètement. En savoir plus…

Site Web
Page Facebook


Une réflexion sur “La charte des droits et libertés de la mère ambitieuse

  1. Francois "Fern" Tetreault Répondre

    Alleluyah!! Excellent texte la grande!
    Et je suis bien d’accord avec toi! 😀

    J’adore l’article au complet, mais j’ai bien souris au point #2 et oh boy que j’approuve tellement ton point #5, donnons l’exemple!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *