Ton enfant en adaptation scolaire

enfant adulte école main

À toi, la maman de mon élève en adaptation scolaire,

Il y a tant de choses que j’aimerais te dire. Nous avons si peu d’occasions de discuter en toute franchise. Nous nous parlons lors des réunions de parents, évidemment. Mais ces soirs-là, je rencontre tous les autres parents de mes élèves aussi, ce qui nous laisse peu de temps ensemble. Alors, nous allons droit au but et aux sujets qui urgent. Je te parle des difficultés, de ce qu’il faut travailler, des situations qui se sont produites… Ce que je n’ai pas le temps de te raconter, ce sont les moments où ton enfant m’a fait rire avec ses conneries, où il est venu me raconter sa fin de semaine (souvent au mauvais moment), où il a compris un concept de mathématique difficile pour lui… en fait, je n’ai pas le temps de te raconter tout ce qui fait que j’apprécie ton enfant.

Chère maman de mon élève, sache que je le vois, lui. Pour moi, ton enfant n’est pas une étiquette. Ce n’est pas un autiste, un TDAH, un Gilles de la Tourette ou un trouble de langage. Pour moi, il est Alex qui a un talent fou en dessin mais qui n’aime pas être touché. Il est Samuel qui a un sens de l’humour tordant mais qui a besoin de bouger. Elle est Amélie qui coud elle-même ses vêtements mais qui réagit avec impulsivité. Ton enfant est lui, avec ses difficultés, certes, mais aussi avec sa personnalité, ses talents et ses qualités. Je le perçois dans son ensemble et je l’apprécie.

Je pense souvent à toi, la maman qui se trouve derrière mon élève. Je pense au deuil de l’enfant parfait que tu dois faire et au processus d’acceptation qui vient avec l’annonce d’un diagnostic. J’essaie d’imaginer comment tu te sens face aux choix que tu dois faire. Vas-tu médicamenter ton enfant ? As-tu les moyens de lui payer de l’aide extérieure ? Je vois tous ces dilemmes qui alourdissent ton cœur et face auxquels tu dois te prononcer en espérant que ton choix sera celui qui aidera le plus ton enfant. Je pense à cette culpabilité que tu dois t’infliger et à toutes ces questions qui doivent te hanter. Et à travers tout ça, j’essaie de m’imaginer comment tu aimerais que ton enfant soit traité à travers ses difficultés.Tu sais, je ne suis pas à l’abri. Quand mes enfants seront à l’école, je serai peut-être un jour dans tes souliers. Et je veux être celle que je souhaiterais pour mes enfants s’ils étaient en difficulté.

Inévitablement, ton enfant me racontera des tas d’histoires sur toi. Je veux que tu saches que je ne te juge pas. J’ai besoin de comprendre ta dynamique familiale pour aider ton enfant. Tu as tout à fait le droit à ta vie privée, mais sache que plus je saisirai l’environnement de mon élève et plus je serai en mesure de m’adapter à ses besoins. Tu es en pleine séparation ? Il y a un nouveau conjoint dans le décor ? Un membre de la famille est malade ? Tes moyens financiers sont restreints ? Ces informations sont précieuses pour m’aider à déchiffrer le comportement de ton enfant. J’ai une bonne capacité d’analyse et une grande empathie. Je sais faire la part des choses. Ne crains pas mon jugement.

J’ai besoin que tu saches que je sais que tu fais de ton mieux. Tu as peut-être eu toi-même des difficultés dont ton enfant a héritées ou peut-être pas. Tu as lâché l’école tôt ou tu es une universitaire. Tu es hyperactive ou dans ta bulle. La situation familiale n’était pas rose lorsque tu étais enfant ou tes parents cumulent quarante ans de mariage. Peu importe, je comprends que tu fais de ton mieux avec ce que tu reçu dans la vie. Avec ce que tu connais. Avec ton bagage. Nous avons tous notre vécu. Tu as le tien. J’ai le mien. Ton enfant construit le sien. Nous n’avons peut-être pas toujours la même vision de ce qui est acceptable. Nous n’avons peut-être pas tracé les limites aux mêmes endroits. Même si je ne suis pas toujours d’accord avec tes choix, sache que je sais que tu souhaites le bien de ton enfant. Je suis certaine que tu l’aimes et je n’en douterai jamais. Ma tâche à moi est de le faire progresser dans son savoir-être, ses savoir-faire et ses apprentissages. Je ferai donc ce que je pense être le mieux pour lui avec mes connaissances et mes valeurs. Jamais pour te juger. Jamais pour te blesser. Jamais pour te culpabiliser.

J’aimerais que toi et moi, nous fassions un pacte. Faisons-nous confiance. C’est tout. C’est simple. Quand ton enfant te raconte quelque chose, rappelle-toi qu’il y a deux côtés à une situation. Vois ton enfant avec ses qualités mais également avec ses défauts. Le déni n’aide pas à progresser. Je suis consciente que parfois ton enfant me mentira. Il en fera de même avec toi. Il apprend. Il est intelligent ce petit-là ! Peu importe la situation, prends pour acquis que je fais de mon mieux tout comme je le ferai pour toi.

Cette lettre, je ne la signe pas. Je ne veux pas que tu saches qu’elle vient de moi. Je veux que toutes les mamans qui ont un enfant en adaptation scolaire puissent imaginer que c’est elle, l’enseignante de ton enfant, qui te l’a écrite. Elle pense comme moi, tu sais.

Et elle sait que tu ne souhaites que le bonheur de ton enfant.

La Collaboratrice dans l'Ombre
LA COLLABORATRICE DANS L’OMBRE

5 thoughts on “Ton enfant en adaptation scolaire

  1. Nancy Répondre

    Merci pour ce message rempli damour et de compassion. N

    1. Lou Répondre

      J’ai été enseignante en adaptation scolaire et que ceci reflète tellement ce que l’on pense et je suis la maman maintenant d’un jeune qui a besoin d’aide il est déficient et autisme et je comprends encore mieux l’autre côté et que ce texte fait tellement de bien. Merci Lou

  2. Celine Répondre

    Et si L éducation c’était ça. ..colaboration! Très beau texte. Bravo ne baisser pas les bras

  3. Valerie Répondre

    WoW, quel beau texte. En tant que parents nous avons tellement l’impression d’être constamment jugés. Ce texte fait du bien.
    Une maman d’une enfant TDAH avec TOP et d’un enfant trouble primaire du langage

  4. mp Répondre

    Merci!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *