Le plan G : le gardiennage

bébé valise

Ton mois de novembre est booké. Pas que ça ne te tente pas d’assister à tous les évènements inscrits à ton calendrier, c’est juste que sur un total de treize invitations, douze d’entre elles sont sans enfants. Pis toi, ben t’en as justement deux ou trois de ces p’tites affaires-là. Pis ben des enfants, c’est pas vraiment comme des p’tits chiwawas. Tu peux pas leur laisser un p’tit bol d’eau avec un p’tit tas de croquettes dans le coin en pensant partir l’esprit tranquille. Ça fait que tu enclenches le plan G.

Commençons par la maman chanceuse. Celle que ben des mamans envient. Cette maman-là qui a le choix d’où envoyer ses p’tits. La maman qui doit prendre soin d’alterner les gardiennes pour pas décevoir personne. Celle qui n’a jamais dépensé une cenne pour faire garder ses enfants, mais qui aimerait parfois le faire pour s’enlever cette culpabilité de débarquer avec sa gang et d’envahir la maison des grands-parents maternels et paternels qui disent jamais non.

Y’a la maman pour qui le plan G, ben c’est le plan Gang. C’est la maman qui traîne sa marmaille partout. Cette maman-là est cool, elle est ben relaxe, rien ne la stresse. Souvent, c’est le genre de maman zen qui en a cinq ou six. Si tu l’invites, les p’tits suivent avec. Pis ça, ben c’est juste normal. Ça fait que si tu veux pas voir sa troupe, invite-la pas.

Y’a aussi la maman qui a décidé de s’établir ben ben loin de sa famille, pour la job, pour le coin ou pour la paix. Pour elle, c’est un peu plus compliqué. Le plan G est limité. Elle court les p’tites annonces au dépanneur et cherche les références. Elle s’allie à une ou deux p’tites gardiennes préférées, fait le taxi quand vient le temps d’utiliser leurs services et dépense presqu’autant de cash pour elles que pour sa soirée.

N’oublions pas la maman qui dérange tout le temps. Celle qui se fait dire oui, mais qui a clairement le sentiment de déranger une fois qu’elle débarque avec ses p’tits tsunamis. Celle qui doit pas arriver une minute avant et qui doit revenir à une heure précise. Elle, elle commence à stresser avant même que la soirée débute. Cette maman limite ses sorties et refuse les invitations. Pis dans le fond, ça la dérange pas tant, parce que ses enfants sont sa priorité.

Y’a la maman qui ferait garder tout le temps sa gang. Celle-là, il faut pas la juger pour autant. Elle est peut-être ben au bout du rouleau. Elle est peut-être en train de péter sa fuse. Ça fait que cette maman-là, elle prend tous les plans G qui passent pis elle a l’air contente de laisser sa progéniture. Mais elle s’occupe aussi de ses enfants comme la prunelle de ses yeux. C’est juste qu’en ce moment, elle a d’la misère à s’occuper d’elle-même, elle en arrache pour quelques raisons que ce soit. Fait qu’au lieu de gueuler après les p’tits toute la soirée, elle choisit sagement d’accepter toutes bonnes invitations qui soient.

Y’a la maman du p’tit cœur différent. T’sais la maman que ben du monde admire parce qu’elle s’occupe si bien de son enfant. La maman qui a pas vraiment de break parce que son p’tit loup n’acquerra jamais d’autonomie. C’est la seule en fait qui sait comment s’y prendre avec son p’tit pis c’est pour ça que ben souvent, elle s’empêche de sortir. Pis cette maman-là, ben c’est pas toujours de l’admiration dont elle a besoin. Elle en a besoin aussi d’un break, comme toi pis moi.

Finalement, y’a la mère en solo. Monoparentale, femme du gars qui travaille dans le Nord, femme du gars qui est juste pas là. Bref, la maman qui a appris à se débrouiller seule avec sa troupe. Elle, elle en a un peu plus souvent besoin, du plan G. Elle t’envie de pouvoir sortir de la maison pour aller faire deux ou trois petites commissions en laissant ta gang avec ton chum. Parce que cette maman-là, la plupart du temps, quand elle doit sortir ne serait-ce que pour acheter une pinte de lait, ben elle a deux choix : soit elle embarque tout le monde, soit elle call la gardienne.

Pis, toi, c’est quoi ton plan G?

Maman Yin Yang
MAMAN YIN YANG

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *