Au-delà de la coquetterie, t’as le droit de t’aimer

femme rouge à lèvre

Récemment, une connaissance m’a traité de maman « coquette ». Parce que malgré le fait que j’avais trois enfants et que je suis maman à la maison, j’ai le goût et je trouve le temps de me maquiller et de choisir des vêtements dans lesquels je me sens bien. Et t’sais que ça n’avait pas l’air d’un compliment.

Même si on fait des blagues sur le sujet, la maternité est souvent représentée avec du linge mou, un chignon gras et une hygiène-déficiente-par-manque-de-temps. Et ce n’est pas tout à fait faux.

Quand on devient maman, on est sur le mode survie très longtemps. Trop longtemps. Le bien-être de nos enfants, de notre conjoint et même du chat de la voisine sont plus importants que le nôtre. On s’oublie pour mieux se consacrer à notre famille. On oublie de prendre soin de soi, de s’aimer.

D’un autre côté, prendre soin de soi, c’est relatif à chaque personne. Pour certaines, c’est de réussir à prendre une douche chaude de dix minutes toute seule ou de lire un livre tranquillement avec une coupe de vin. Pour d’autres, c’est de se coiffer, de se permettre une manicure-pédicure ou de s’acheter des nouveaux vêtements. Certaines vont accorder un peu plus d’importance à leur apparence alors que pour d’autres, c’est secondaire. Il n’y en a pas de norme. Et c’est bien correct comme ça.

Là où ça blesse, c’est que ce n’est pas une affaire de superficialité que de prendre soin de soi ou de son apparence. Prendre du temps pour soi, se donner la priorité une fois par jour, c’est sain. De quelque manière que ce soit. Tu le sais comme moi, quand on devient maman, une toute petite chose peut faire toute la différence.

Ça fait que j’ai envie de te dire à toi la maman qui a envie d’un brin de coquetterie de prendre le temps de le faire. Parce que des fois, je sais que ça peut être bon pour ton moral et pour ta santé mentale. Que des fois, c’est tout ce que ça prend pour t’aider à passer une belle journée. Parce que tu vas te sentir bien dans ton corps et dans ta tête. Que ça te permettra aussi de te sentir fière et femme à nouveau. Que tu vas peut-être retrouver la femme que tu étais avant tes enfants.

Et c’est bien autre chose qu’une question d’apparence ou d’envie de plaire aux autres. Parce que se plaire à soi, c’est pas mal plus important.

Alors, si tu veux mettre ton plus beau chandail pour aller faire l’épicerie, go for it! Si t’as le goût de te teindre les cheveux en rose, en bleu ou en noir, go for it!

Ça ne donnera pas le droit à personne de te juger pour cela.

Parce que la seule chose qui compte au final c’est de te sentir bien dans ta peau et ça, c’est le plus difficile. Et si ça passe pour de la superficialité aux yeux de certaines, c’est leur problème.

Tu es aussi une personne qui mérite toute ton attention et on a pas le droit de te coller une étiquette pour ça.

Véronique Martel
VÉRONIQUE MARTEL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *