Il est où, ton couple?

couple bois au loin

Depuis que t’as rencontré ton chum, votre couple évolue sans cesse. Dans vos premiers mois de fréquentation, vous étiez inséparables. À vous tenir par la main pendant vos promenades au parc, à vous bécoter en public, à faire l’amour trois fois par jour pis à vous parler des heures au téléphone « Non-toiiiiii-raccroche! ». Puis, un de vous a fait le grand saut en proposant une cohabitation. C’est donc dans l’excitation que t’as fait tes valises pour emménager avec ton grand amour, que t’as magasiné ta peinture, tes rideaux pis ton nouveau tapis de bain. Une fois les déménageurs partis, vous vous êtes empressés ton chum pis toi de courir sauter sur votre lit tout neuf et vous avez fini la journée enlacés sous la couette à vous susurrer des « Je t’aime » à l’oreille. Wow! C’était beau ce temps-là hen?

Puis tranquillement s’est installée une petite routine métro-boulot-dodo. T’as commencé à être fatiguée le soir pis à avoir pas mal plus envie de louer un film sur Illico à regarder collée-collé avec l’amoureux sous la couette en mangeant du pop-corn que de te trimer pour sortir prendre un verre dans le dernier resto branché du coin. Tes soirées ont commencé à se terminer au lit, certes, mais avec un livre sous les yeux pendant que ton chum s’endormait en ronflant doucement une main sur ta taille avec un petit bisou à la va-vite pis ses pieds froids collés sur les tiens.

C’est encore pas mal beau comme tableau. Tranquille. Serein.

Et pis là, tu sais pu trop qui a eu l’idée – quoique c’est sûrement toi avec ton horloge interne – mais il vous est venu en tête de faire un p’tit. Ta libido qui s’était calmée considérablement est vite remontée en flèche. Procréer est devenu le centre de tes pensées pis ton chum trouvait ça ben drôle et même particulièrement plaisant de se faire surprendre par tes montées de libido à toutes heures du jour et de la nuit. Il chialait pas trop mettons. Un petit boost pour ton couple, c’est cool.

Et puis le + sur ton test de grossesse est encore venu changer la donne. Ta libido est soit morte dans l’œuf avec les hormones de grossesse ou encore est arrivé l’exact contraire. Si c’est le cas, ton chum était encore content pis toi avec. Vous avez continué de filer encore le parfait bonheur malgré les nausées pis ta bedaine qui grossissait lentement mais sûrement, ce qui vous obligeait à innover dans vos positions au lit. Un excès de tendresse vous habitait tous les deux et vous jasiez des heures de prénoms et de la couleur qu’aurait les yeux de votre enfant à naître. Vous étiez littéralement sur un petit nuage.

Puis bébé est arrivé. Ton chum et toi vous êtes mis à avoir des nuits plus courtes que courtes. Le sommeil vous faisait défaut et chaque minute où bébé dormait était consacrée à se reposer aussi. Mettons que se coller pis se témoigner des petits gestes tendres s’est retrouvé loin au bas de la liste des priorités.

Et il était là, le piège.

Parce qu’une fois ces quelques mois difficiles passés, l’habitude de rester à la maison, de ne plus s’embrasser avant de quitter la maison ou de se coller sous la couette a la couenne dure t’sais. C’est un cercle vicieux ou un grand trou noir dans lequel vos démonstrations d’amour se perdent même si vous vous aimez toujours.

Et pis aujourd’hui, un, deux ou trois enfants plus tard, tu réalises que t’as perdu ton couple de vue. Vous êtes devenus des partners d’éducation, des complices et des parents. Mais ton amoureux dans tout ça? Il est encore là, mais il faut dépoussiérer longtemps l’homme, le papa, l’homme-à-tout-faire et l’ami pour le trouver bien caché en dessous de la pile. Même chose pour toi. La femme, la maman, la ménagère et la travailleuse ont souvent pris le dessus sur l’amoureuse que tu étais, collée sous la couette avec l’homme de ta vie.

C’est le temps d’entreprendre le long chemin de réappropriation de ton couple. C’est pas facile à travers la routine métro-boulot-dodo-garderie-école-devoirs-lavageX1000-gestion-de-crise-du-deuzans.

Mais lâche pas fille, tu vas y arriver!

Oublie pas que ton couple était là en premier.

Que c’est grâce à lui que t’as une progéniture dont tu es si fière.

Alors fais un petit effort – pis ton chum avec – pour donner une chance aux amoureux que vous avez été et que vous êtes encore. Ben cachés en dessous de la pile de linge sale.

Amy Bureau
AMY BUREAU

12 thoughts on “Il est où, ton couple?

  1. Christelle Répondre

    C’est avec plaisir que je découvre tes textes Amy! Tu as une plume magnifique et tu nous peints exactement le quotidien de beaucoup d’entre nous! Très beau texte merci!!! Écris en nous d’autres jaime te lire xxxx Christelle Jubinville ❤️

    1. Amy Répondre

      Merci ma belle!!!!

  2. Élisa Fournier Répondre

    Bon, j’avoue c’est pas mal la description parfaite!
    Je rajouterais que la pression de notre socitée n’aide en rien les relations de couple! Consolidation travail famille aussi c’est vraiment rendu l’enfer! On doit être des parents parfait on ce fait juger et pointé du doigt si on ne suis pas le nouveau protocole alimentaire ect… On doit être des hommes et des femmes de carrières aussi, les employeurs sont encore plus exigeants et si tu décide de partir ta propre compagnie car tu es écoeuré de te faire « chier » pour une compagnie qui ce fou complètement de toi alors aussi bien de travailler pour toi même! Et encore là tu crois trouver la façon idéal de te sentir bien et valeurisé mais non car tout le monde c’est que tu passe à 40-50h semaine à 80h car être ton propre boss c’est encore plus demandant. Et au bout du compte ton couple est perdu et ta qualités de vie on en parle pas et tes enfants n’en veulent plus des camps de jours où des services de gardes, ils veulent juste du temps avec leur parents!
    2016 c’est ça…..

    1. Manon Répondre

      Allo Elissa, j’avoue être assez d’accord avec toi. Depuis 2 ans, je tente de faire ma place au niveau de l’entrepreneuriat dans le service de soutien familial à domicile. Je constate à quel point les familles 2016 sont coincées dans cette fameuse conciliation travail et famille. Les femmes ont le choix de se réaliser au niveau professionnel et d’être entièrement autonome financièrement. Pour les hommes on ne se pose même pas la question, ça va de soit. Beaucoup de chemin a été réalisé par les femmes qui nous ont précédées mais encore aujourd’hui nous pouvons dire que rien n’est gagné d’avance. On peut tout faire MAIS pas tout en même temps. Je veux dire par là que peut importe l’époque dans laquelle on se trouve, devenir parents demeure le plus grand engagement affectif qu’un être humain pourra avoir dans sa vie autant pour l’homme que pour la femme. Devenir parents signifie plein de belles, belles choses et aussi une réalité à laquelle on ne peut échapper. Tous les parents se lèvent la nuit, tous les parents devront manquer le travail parce le p’tit dernier fait une otite, et ainsi de suite. Est-ce que c’est uniquement l’affaire des femmes? Ça non par contre, mais souvent. C’est comme les petits caractères dans le bas des contrats…….ceux qu’on lit vite, vite, vite, ou pas du tout avant de signer. L’article qu’a écrit Amy, représente bien les résultats de mon sondage sur les plus grandes sources de stress que vivent les couples avec de jeunes enfants. Au premier plan, la préparation des repas et en 2ième et 3ième position à égalité vient le fameux 17 heures et le peu de temps de qualité en couple. J’ai comme l’impression qu’il faudra en venir coute que coute à faire des choix de vie en tenant compte non seulement de nos valeurs mais également de nos capacités physiques et mentales face à cette surcharge de travail et responsabilités. Ensuite en venir à une entente au sein du couple pour réévaluer les choix de vie compte tenu de cette nouvelle réalité qui était encore inconnue avant d’avoir des enfants et de travailler à temps plein en même temps.

  3. Melanie Répondre

    Merci, ça fait énormément de bien.

  4. Aline Répondre

    Je suis une maman de 4 enfants. Le dernier va avoir 8 semaines. Les 2 grands de 4,5 ans et 3 ans sont malades en ce moment. Ma presque 2 ans à ses canines qui commencent à monter dans les gencives. Les nuits ressemblent à une succession de sieste et les journées à un test de mes capacités de zenitude. Et aujourd’hui je me suis posée une grande question : il en est où mon couple??? Ça va faire 2 mois que j’ai troqué mon mari contre un assistant technique de gestion de maison et de galères familiales… Alors lire cet article ce soir ça fait un bien… mais un bien! Vous avez pas idée! Je me sens moins seule, moins perdue. Je me demandais si je ne l’avais pas rêvé ce jeune couple amoureux, plein de rêves et d’énergie que nous étions. Vous m’avez donné espoir pour la suite. Alors pour conclure mon long message : MERCI !!! 🙂

  5. Anonyme Répondre

    J’aurais dû lire ceci il y a un an….. Je serais peut-être pas partie de la maison. Une maison que j’aimais avec 2 beaux enfants heureux, mais des parents qui se sont perdus au fil du temps. Le train-train quotidien a pris le dessus et malheureusement aujourd’hui une garde partagée 7/7 pour mes amours. C’est triste d’en être rendu là…..

    1. Manon Répondre

      Allo Anonyme, je compaties avec toi. Je crois comprendre ta désolation face à cette réalité familiale. Assez souvent le deuil du couple se fait avant le deuil de la famille qui prend en général plus de temps à guérir. Je te souhaite de faire la paix avec toi-même, de vivre le plus possible au moment présent et rester bienveillante envers toi, et donc l’énergie et la joie seront davantage au rendez-vous dans ta vie de famille avec tes enfants. Parfois recourir aux services gratuits d’une travailleuse sociale ou psychologue du CLSC, permet d’évacuer sa peine, ses inquiétudes, sa colère, etc…Bonne chance!

  6. Johanne Jalbert Répondre

    J’ai lu ton beau texte et tellement vrai mais si je peux me permettre en tant que maman de 58 ans et grand-maman qui a vécu les mêmes choses que vous…donnez-vous du temps une fois les enfants couchés. Donnez-vous rendez-vous le soir devant une petite fondue au boeuf que vous allez déguster avec de la belle petite musique. Vous savez dans la vie on prend soins de nos voitures changer l’huile mettre les pneus hiver quand c’est le temps… On prends le temps pour plein de chose mais pourquoi de pas le faire pour votre couple qui était là au départ avant que la petite marmaille viennent au monde. Vous pouvez aussi partir pour une journée (demander à votre mère, belle-mère une cousine ou une amie de garder et allez déjeuner au resto…aller marcher dans le bois main dans la main ou allez vous promener au centre ville…faite du lèche vitrine… allez prendre un petit café et à deux vous allez sûrement parler des enfants mes vous allez retrouver le petit pétillant qu’il y avait au début. Profitez en pour arrête dans une boutique érotique pour voir vos goûts de petits jeux amoureux qui pourraient mettre du piquant. Une idée bien le fun pour vous faire des projets et allumez vos rêves…. Mettez une belle musique qui vous inspire, prenez un vielle piles de revues…toutes les sortes et faite vous un genre de tableau ou scrapbook de rêves et jasez vous en. Quand une image vous parle découpez-la et dites à votre conjoint ce qu’elle vous apporte et en quoi vous vous voyez faire de que représente l’image et quand est-ce que vous voulez que ça soit fait. Il faut écrire sur les pages à côté des photos et faire comme si vous l’aviez déjà. Pour réaliser des rêves il faut d’abord les mettre sur papier et ensuite tout faire pour les mettre en application. Alors voilà c’était ma vision de la façon de se donner des petits moments bien appréciés.

  7. Domlachti Répondre

    C’est ça la vie….. Mais oui , les femmes aimeraient retrouver ce qui allait si bien,
    Mais je crois que dans 90% des couples c’est trop tard , même si l’un des deux fait un effort, l’autre a déjà été voir ailleurs et s’en accommode bien de son doublet, soit il passe par le bistrot le soir avec les potes ou il va au sport , il voit des matchs toujours avec les potes et Toi tu es coincée avec tes enfants et les disputes commencent pour n’en plus finir , alors on se supporte ….. pour les enfants, on vit sous le même toit pour faire bonne figure à la famille , aux amis, mais on n’est plus jamais amoureux. Le quotidien a tout sabordé.
    Dommage .

  8. tweety Répondre

    Merci!!
    J’ai envie de pleurer c’est tellement ce que nous vivons. .. notre pile de linge est rendu grosse et pesante en titi (routine bien encre, désir de s’impliquer bénévolement pour se sentir essayer de faire une différence … en plus des différents soucis qui passent…) je ne sais juste plus par quel bout amorcer le changement.
    Mais merci de me permettre de voir que je ne suis pas seule . ..

  9. Chantal Leclerc Répondre

    Bonjour ! J’aimerais savoir pour les vieux couple comme moi 52 ans et mon mari 57 ans et moi en méopause et plus aucune libido. C’est très difficile en ce moment je ne sais plus quoi faire. Merci !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *