11 astuces pour survivre au baptême

fille baptême

En fouillant sur le net, j’ai vite vu que l’organisation d’un baptême pouvait virer au cauchemar et nous obliger à prendre une deuxième hypothèque. Voici la fameuse check-list que j’ai trouvée lorsque mon chum lorsqu’on a décidé de faire baptiser les enfants et les petites modifications que j’y ai apportées pour ne pas virer complètement folle trop faire souffrir ta santé mentale et ton portefeuille.

#1  La liste d’invités

On dit que tous les membres de la famille et les amis devraient être invités.

Pas besoin d’inviter tout le quartier; la famille et les amis proches feront l’affaire. Mais attention, tu vas voir que les mononcles, les matantes et leur marmaille ainsi que ta gang d’amis qui sont en couple augmentent la longueur de ta liste de façon exponentielle en moins de deux.

#2  Choisir le lieu de la réception

On dit qu’il serait préférable de réserver de trois à huit mois à l’avance le lieu de la réception.

Euh…c’est un baptême ou un mariage qu’on organise? On s’entend que faire ça à la maison, ça fait la job en masse en plus d’être gratuit. Tu manques de place chez toi parce que tu as perdu le contrôle de ta liste d’invités ? Fais ça dehors ou chez quelqu’un qui a une plus grande maison que toi.

#3  Réserver le photographe

On dit que c’est important d’immortaliser le moment.

Au risque de me répéter, ce n’est pas un mariage. Garde ton argent pour autre chose – genre ta réserve de vin du mois -. Tu peux compter sur les grands-mères pis les matantes pour prendre une tonne de photos. Ne restera plus qu’à leur en demander une copie.

#4  Choisir le thème, les couleurs et la décoration

On conseille de choisir  un thème en fonction de votre personnalité et de celle de votre enfant.

Plus facile à dire qu’à faire. Car si tu te fies aux premières semaines de vie de ton bébé, c’est assez limité côté personnalité. Tu peux toujours laisser place à ta fantaisie si tu tiens absolument à décorer, mais entre toi pis moi, il n’y a absolument personne qui va te reprocher l’absence de décorations quand tes invités vont voir les cernes qui prennent la moitié de ta face. Ça fait que prends le temps que tu aurais investi à décorer – et à tout enlever par la suite – pour essayer de récupérer quelques minutes-heures de sommeil.

#5  Les faire-part

Un faire-part réussi est un faire-part personnalisé, il doit ressembler »au baptisé, et à sa famille, il ne doit pas être fait à la va-vite.

Si tu y tiens vraiment, découvre-toi un talent pour la composition – ou utilise les talents de quelqu’un d’autre – et fais-les maison. Ça va faire la job en masse. Sinon, vivement les groupes d’événements Facebook, les courriels et le téléphone pour les moins technos. En plus c’est rapide et totalement gratuit. C’est-tu pas beautiful ça?

#6  Le repas

On dit qu’on doit normalement servir un buffet froid diversifié.

À moins d’avoir un budget de plusieurs centaines de dollars, oublie le traiteur. Même chose avec le temps, si tu n’en a pas suffisamment pour prendre une douche, tu n’en as pas pour faire le buffet toi-même. La solution? Délègue. Demande à tout le monde d’apporter un petit quelque chose en plus de fournir leur alcool. Tu as peur qu’ils manquent  de nourriture? Si tes invités meurent de faim, ils sont assez grands pour passer chez McDo après la réception.

#7  Le gâteau

Il semble qu’il soit préférable de choisir une pièce montée ou un gâteau qui respecte le thème de ta décoration.

Mais t’sais, une pièce montée va te coûter extrêmement cher. Délègue (encore) et trouve un invité ou un ami qui te fera un beau gâteau maison et en dernier recours, il y a toujours les mélanges Duncan Hines.

#8  Dragées et cadeaux aux invités

Les dragées sont à acheter de bonne qualité, en rapport avec le thème choisi et en assez grande quantité. En général, les invités raffolent des dragées.

Tant qu’à moi, tu peux complètement louper ce point. Tes invités devraient même te remercier; pas de bonbons, pas de caries! Et les cadeaux, c’est pas pour l’enfant baptisé habituellement ?

#9  Tenue de baptême

La tenue de baptême doit être blanche et classique.

Voici bien le point où tu peux dépenser ton argent. Mais rappelle-toi que ledit kit ne resservira plus jamais. Ça fait que tu peux quand même économiser un peu en regardant les soldes ou en utilisant la tenue de baptême d’une amie ou même la tienne – jaunie – si ta mère l’a gardée toutes ces années.

#10 Animation pour les enfants

Il est indispensable de prévoir quelques animations pour animer la journée (Pinata, loto intergénérationnel, animatrice, magicien, jeux gonflables, jeux de kermesse).

On se calme. Des enfants, de l’imagination et une salle de jeux, c’est capable de s’animer tout seul.

#11  Argent au prêtre et cartes de remerciement

On dit qu’il faut normalement remettre une somme raisonnable au prêtre pour ses loyaux services ainsi qu’expédier une carte de remerciement à tous les invités.

On s’entend que ces deux points-là sont facultatifs et dépendent – dans l’ordre – de ton argent et de ton temps. Ta mémoire a le droit d’oublier le premier point pis ta bouche peut crier un gros merci pendant que tout le monde mange ses petites sandwiches en triangle.

Maintenant que tu connais toutes les astuces pour survivre au baptême ainsi que pour sauver temps, argent et santé mentale, cours à la SAQ dépenser tes économies !

Audréanne Landry
AUDRÉANNE LANDRY

Une réflexion sur “11 astuces pour survivre au baptême

  1. Fanny Répondre

    Excellent !
    « Des enfants, de l’imagination et une salle de jeux, c’est capable de s’animer tout seul. », je pense que je vais encadrer cette citation 🙂
    Merci pour ce fou rire ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *