Garde ton enfant malade chez vous

fillette maladie lit

La première neige tombée, tes enfants ont été plus que surprenants côté rapidité d’exécution. Avant même que t’aies réussi à enlever les restants de ton mascara de la veille qui fite avec tes cernes et que t’aies appuyé sur le piton de la cafetière pour starter ton gros douze tasses quotidien, ils avaient déjà étalé leurs vêtements de neige au ras de la porte, prêts à partir manger des flocons.

Comme t’as déjà entendu les mots rhume et grippe à quelques reprises au cours des derniers jours, tu remises les bottes de pluie et les coats en toile et tu entames la saison du sacrage pendant laquelle il fait bon habiller les p’tits pendant une demi-heure rien que pour aller à la garderie.

Arrivée à la garderie, tu ne sais pas si c’est toi qui est trop mère poule ou si c’est l’autre parent qui a atteint un degré de y’arrivera-c’qui-arrivera qui dépasse le tien, mais tu saisis pas comment ça se fait que la p’tite coquine qu’il tient par la main a encore son tout petit coupe-vent et ses espadrilles pour aller jouer dehors aujourd’hui. Et le lit de morve qui se loge sous son nez et aux abords de sa bouche et ses petits yeux vitreux j’pense-que-je-serais-bien-restée-couchée-ce-matin témoignent clairement de la mocheté de son état.

Ça fait que tu demandes pourquoi c’te p’tite fille-là est pas couchée sous huit épaisseurs de couvertes en train d’écouter la Pat’ Patrouille avec son thermomètre dans le bec.

Force est d’admettre que c’est pas toutes les mamans qui ont la chance de pouvoir garder les grands malades à la maison. Y’en a que leur patron travail ne leur permet pas. Y’en a d’autres qui craignent que l’argent ne rentre plus. Y’en a qui en ont plein leur casque aussi. Pis y’en a qui n’ont pas les sous nécessaires pour qu’ils soient habillés assez chaudement. T’sais, les limites de toutes et chacune sont vraiment parfois à des années-lumières des tiennes pis il faut pas que tu le perdes de vue.

Mais y’a aussi les autres. Celles que ça ne dérange pas. Celles qui n’en font pas tout un plat. Celles qui ne se précipitent pas pour consulter quand c’est devenu plus que nécessaire et que leur p’tit a besoin de soins.  Celles qui disent que ça-va-passer-il-se-fait-un-système-immunitaire. Pis c’est un choix comme un autre qui leur appartient.

Jusqu’à ce que leur p’tit débarque à la garderie.

Parce que ton enfant, lui, y’en fait pas de différence. Le truc gluant vert qui pend au bout du nez de son amie Sophie, il ne le voit pas. Cette même amie qui sera là pour partager le set de thé en plastique que tous les enfants se passent dans cinq minutes en simulant de boire dedans à grandes goulées. Cette même amie qui va lui prêter ses gants chauds pour faire des boules de neige dehors, au détriment de ses petits doigts tout froids. Cette même amie qui voudra bien faire des châteaux de blocs et manipuler lesdits blocs à qui mieux-mieux avant de les passer au voisin. Cette même amie qui prendra ton p’tit dans ses bras pour le consoler et le rassurer quand il se pétera la baboune sur le terrazzo.

Toi, en tant que parent, tout ce que tu vois, ce sont les symptômes de cette p’tite-là qui vont se propager à la vitesse grand V vers chez vous. C’est la prochaine facture de la pharmacie qui sera sûrement salée comme les becs morveux de tes mousses. C’est que tu risques de devoir rester à la maison en pyjama à écouter des Caillou à longueur de journée parce que la fièvre aura pris ta maison en otage.

Ça fait que la prochaine fois que ta maisonnée est aux prises avec de la morve pis des microbes à profusion, rends service à mes p’tits pis à celui du voisin, pis reste chez vous.

Mélissa Rondeau
MÉLISSA RONDEAU

 


27 thoughts on “Garde ton enfant malade chez vous

  1. Fluffy Répondre

    Le problème c’est que tu le sais pas en voyant la mère. Elle dit peut-6etre qu’il fait son immunité mais c’est juste par fierté pour ne pas avouer qu’elle n’a pas encore pu acheter une tenu d’hiver. T’en sais rien de ses problèmes à la mère alors arrête de juger et dis toi que toutes n’ont pas le choix et c’est comme ça. Ou alors offre lui une paire de gant à la petite, ou un rince nez :/

    1. La Parfaite Maman Cinglante Répondre

      C’est aussi ce qui est mentionné dans le billet, qu’on ne connaît pas la réalité de toutes les mamans 🙂

  2. Laro Répondre

    C’est quoi le lien entre le fait de ne pas être habillé assez chaudement et être malade?!? Les virus ne s’attrapent pas ainsi on peut tu passer à autre chose?? C’est peut être le p’tit avec une super suit Souris Mini à 400$ qui lui a donné son rhume la semaine dernière à la p’tite….si on arrêtait d’essayer de trouver un parent coupable au fait que les enfants SONT malades??

    1. Audrey Répondre

      Ben voyons! Le rhume ou la grippe c’est un virus ca ne s’attrappe pas parce que tu es mal habille.

      Mes enfants a la garderie morvent du mois de novembre au mois d’avril. Si tu as peur de la morve il ne faut pas les envoyer a la garderie.

      1. La Parfaite Maman Cinglante

        L’auteure du billet fait référence aux enfants qui sont malades et qui ont des symptômes plus prononcés (fièvre, état général plus moche) et non pas à la morve au nez quotidienne à l’année.

  3. Isa Répondre

    Hum douteux comme texte, si les parents devaient garder leur enfant chaque fois qui a un peu de morve et bien plus personne ne travaillerait…et quel est le lien entre ne pas être assez habillé et le rhume?? Il me semble bien qu’on est ailleurs en 2016 et qu’il est clair que la grippe ne s’attrape pas parce que tu n’as pas mis ta tuque. À sur protéger les enfants, on empêche clairement qu’ils développent leur système immunitaire…

    1. La Parfaite Maman Cinglante Répondre

      L’auteure exprime bien qu’un enfant avec d’importants symptômes devrait rester à la maison et non pas tout enfant souffrant d’un rhume ou d’un virus passager. Tout est dans le bon jugement de chacun ! Par ailleurs, le froid, même s’il ne « donne » assurément pas la grippe, affaibli le système immunitaire.

  4. Véronique Répondre

    Je pense plus qu’ici l’idée principale est qu’un enfant malade devrait rester a la maison…

    1. Marilène Répondre

      Bien dit ! Un enfant qui ne fait pas une belle nuit parce qu’il tousse ou a les yeux vitreux en se levant le matin ou il a de la fièvre , c’est un indicateur de virus ! Donc, beaucoup d’eau, repos et câlins.

    2. Véro Répondre

      Effectivement tu as raison voilà le point de vue de l’histoire !!!! ´´Si ton enfant à l’air vraiment amocher garde le chez toi !!!! Bien sûre on ne connaît pas la situation de tous et chacun mais dans ce texte on parle de bons jugements sans accuser personne …..

  5. Sophie Bergeron Répondre

    Je crois qu’il y a une limite entre un nez qui coule et un enfant malade qui comme dans le billet, est décrit: « Et le lit de morve qui se loge sous son nez et aux abords de sa bouche et ses petits yeux vitreux j’pense-que-je-serais-bien-restée-couchée-ce-matin témoignent clairement de la mocheté de son état. » décrit bien un état mal en point. Plusieurs enfants ont le nez qui coule à l’année longue qui fonctionnent généralement bien. Par contre, un enfant mal en point, qui feel pas, qu’en le regardant, on se dit qu’il serait si bien chez lui à se reposer collé sur maman. Là je crois sincèrement qu’il n’est pas à sa place à la garderie. Il n’a même pas besoin de faire de fièvre. Il est pas en forme. On sait comment les journées à la garderie dans un état générale bon, égale un 10 heures de travaille chez l’adulte. Imaginez-vous quand il est mal en point. Non, je ne connais pas les situations de chacun mais pour ma part, ma priorité, ce sont mes enfants, travail ou pas. Pour le kit de printemps, tout dépend de l’enfant. Certains ont très chaud et l’habit d’hiver est trop chaud pour la saison. S’il a encore plus chaud, là aussi il risque d’avoir le rhume. Je crois que seul les parent de leur enfant peut savoir ce qui est bon pour lui. Bonne journée. 😉

  6. Tania Répondre

    Alors jdevrait le garder a la maison a temps plein apres 5 otites une bronchite et une broncholite ‘!MOn enfant est tjs habiller chaudement que de jugement dans se texte’!

    1. La Parfaite Maman Cinglante Répondre

      Au contraire, le texte explique que plusieurs raisons peuvent justifier qu’un enfant enrhumé ou malade soit à la garderie mais qu’un enfant fiévreux et mal au point serait beaucoup mieux chez lui pour son bien et celui des autres enfants.

  7. Guylaine Répondre

    Lorsque nous décidons d’envoyer notre enfant en garderie il faut ce rendre à l’évidence, quand grand groupe, les risques de contagion sont multipliés par le nombre d’enfant présent. Tout ces enfants ont eux aussi des parents et des manieres de vivre différentes les unes des autres. Cela fait parti de notre choix de départ. Ca va avec.

  8. Vp Répondre

    Je ne comprends pas pourquoi certaines personnes prennent le contenu du texte de façon personnelle… Pas besoin de justifier que tu habilles ton enfants chaudement ou pas… ou pourquoi tu le gardes à la maison ou pas… le texte n’est pas une attaque personnelle à qui que ce soit… À moins de te sentir visé! Donner son opinion ce n’est pas forcément de porter des jugement! Et pour ceux qui penses que le froid ne rend pas malade… arrêtez de mettre des manteaux, des tuques et des gants quand il commence à faire des températures sous zéro, juste pour voir! Il ne faut pas oublier non plus que les enfants n’ont pas la même tolérance au froid que nous les adultes… alors oui, il faut les habiller chaudement, et leur mettre des tuques, des foulards et des gants!

    1. roxanne Répondre

      Vp j’adore ton commentaire !!! 🙂

      1. Genevieve

        Bien dit Vp. Il y en a qui se sentent visées plus haut! 😛

  9. Cynthia Répondre

    Ma priorité: mes enfants. Sans travail, mes enfants ne mangent plus. Ils n’auront plus de toit sur la tete. Plus de vetements non plus. Je suis le seul parent de mes enfants et parce qu’ils sont ma priorité, ca arrive qu’ils vont a l’école ou a la cpe grippés. Pas parce que ca me tente mais bien parce qu’ils doivent vivre au chaud, sans avoir faim.

  10. Cynthia Répondre

    Je crois que la réponse de plusieurs parents semble indiquer un brin de culpabilité… Personnellement, j’ai la chance d’avoir une mère disponible pour venir à la maison et garder mes enfants lorsqu’ils sont mal en point. Personnellement, quand je ne suis pas en forme, je voudrais bien avoir la chance de rester à la maison pour me reposer un peu, alors si je peux offrir cette chance à mes enfants, je le fais assurément. Et personnellement, je remarque que mes enfants guérissent beaucoup plus vite s’ils ont profiter d’une journée de repos à la maison. Je crois que la véritable question n’est pas de savoir si un enfant peut tomber malade rien qu’en étant mal habillé, et il ne s’agit pas non plus d’établir la quantité de morve qui doit couler du nez d’un enfant pour décider de le garder à la maison. Non. La vraie question, la voici : aimez-vous vos enfants suffisamment pour leur donner un break quand ils en ont besoin ?

    1. Lumiere Répondre

      Tes paroles sont pleines de sagesse…. aujourd’hui malheureusement le rythme frénétique de la vie, de la responsabilité et l’égoïsme de certains parents, ( je ne veux pas faire tout un débat, mais ils existent ) je parle d’individus que choisissent d’avoir des enfants mais qui n’ont pas trop envie pour s’en occuper a` temps plein., font si que l’enfant n’est plus la priorité dans leur vie. Au contraire il y a pleins de monde que désire vraiment être parents a` parte entière. Qui sommes nous pour le juger? Le jugement est facile quand on travaille avec les enfants, mais il faudrait des fois se mettre a` leurs places, et les écouter. Un parent responsable, s’occupera très bien de son fils malade ou que ne file pas. Le parent qui n’est pas-responsable il voit son fils comme un fardeau malheureusement. C’est cet enfant qu’il faut aider plus… selon moi.

  11. pascale shaw Répondre

    Moi, ce que je déplore c’est que l’auteur parle que de la maman. Comme si le soins des enfants incombait seulement aux mamans. Papa est aussi compétant pour soigner l’enfant malade et manquer le travail pour ça. Pensez-y !

    1. La Parfaite Maman Cinglante Répondre

      Absolument. Toutefois, notre lectorat s’adressant aux mamans, l’emphase est mise sur elles et l’ensemble de nos textes s’adressent normalement à elles. Il n’en demeure pas moins qu’un papa a tout à fait les mêmes droits et responsabilités qu’une maman quand les enfants sont malades ou dans tout autre contexte.

  12. julie Répondre

    Je suis d’accord avec Cynthia. Je crois que le but du texte est que si lorsque notre enfant est fievreux, tousse a profusion…bien il a peut -etre besoin d’un jour de plus a la maison. Je crois que c’est justement pour ca que les enfants sont tout le temps malade arrivé au mois de novembre.On leur laisse pas le temps de recuperer. Et donc le système immunitaire déjà affaiblit, ils atttrapent tout. Nous etant adultes, on le sait quand on peut pas se lever pour aller travailler…bien je crois que n’ecoute pas toujours comment se sentent nous enfants et hop la vitesse de la routine. Si au premier signe de grippes et virus plus de gens resteraient chez eux à récupérer, je suis convaincu que l’on serait moins malades. je crois que c’est une responsabilité pour le bien -etre de vivre en société. Avoir des enfants, cela veut aussi dire qu’il faut qu’ils restent à la maison des fois.

  13. Catherine Répondre

    Mon dieu, pourquoi tant de gens se sentent visés et prennent le temps d’écrire leur «OUI MAIS» personnel? C’est pas dur, ce texte se résume en une phrase: ton enfant est malade, reste à la maison avec lui.

  14. Beka Répondre

    Jaime beaucoup ton texte! Jai remarque que tu prends bien le temps de noter pleins de situations pouvant expliquer lenfant habiller selon un standard autre que le tien et de mentionner : sans Jugement. Et jaime aussi ta description dune journee a la garderie avec le « set » de the! Cest tellement ca, quoique l’on fasse, en 5 minutes le bloc, la voiture, la tasse… ont fait le tour de toute les bouches. J’apprecie egalement le fait que tu dis : oui, meme sil a une tite grippe, tu amenes ton enfant a la garderie. Mais que si il a les yeux vitreux,fievre ou pas, l’air moche…. on devrait essayer de le garder a la maison. Parce que oui cest dur pour mes ti loups et vos ti loups une journee de garderie « normale » ou on est en forme… mais quand on feel pas cest encore pire…. et meme si leducatrice les aime beaucoup, vos ti loup, on peut pas en prendre soin comme vous le feriez a la maison. Et on veux bien leur donner tout le reconfort dont ils ont besoin, ( promis ont fait notre possible) mais quand nous en avons 15 autres a s’occuper (18 mois +) ben, il arrive un moment ou ti loup malade doit etre par terre et attendre sans calins, doit attendre meme si son nez coule pis que la morve arrive dans sa bouche…. :/ ….

  15. Sara Répondre

    Bon, je me porte à la défense de ce magnifique billet qui exprime TELLEMENT comment je me sens;
    Je me force pour habiller mes enfants chaudement (non non, ils n’ont pas des ensembles Souris Mini, pas besoin de payer cher pour avoir les vêtements appropriés, et les friperies regorgent de magnifiques trouvailles pour enfants), je fais l’effort de sortir sur le balcon en pyjama, regarder la température, et habiller mes 2 garçons selon la température, et mettre dans leur sac un chandail additionnel pour moduler l’habillage pendant la journée selon si ça se réchauffe, ou si mes enfants ont froid.

    OUI le froid affaibli notre système immunitaire, on va faire ca simple:

    Mal habillé par temps froid = Corps qui dépense plus d’énergie à se réchauffer = Diminution de l’énergie = Épuisement = Fatigue = Diminution de l’efficacité du système immunitaire = Terrain ULTRA propice à l’implantation dudit virus attrapé sur la tasse de thé ou le bloc

    Alors à toutes celles qui pensent encore que d’être mal habillé ca donne PAS le rhume, et bin OUI ! Ça contribue grandement! Si tu comprends l’équation, fait donc l’effort de sortir sur ton balcon, et de mettre une tuque à ton enfant toi aussi.

    C’est valide aussi pour la maman qui entre dans une épicerie super climatisée, en plein moi de juillet, avec bébé naissant dans sa coquille, habillé légèrement d’un cache-couche. Si toi, en tant qu’adulte, tu pognes un frisson rendu dans le comptoir des viandes parce qu’on gèle, peut-être que ton bébé-naissant-trop-petit-pour-s’exprimer aimerait ca te dire de lui mettre une couverture sur lui aussi!

    Soyez sans crainte, vous n’affaiblirez pas le système immunitaire de vos enfants en les habillant chaudement; ils vont contracter les même virus, sauf qu’il vont les combattre beaucoup plus vite, et donc vivre moins de symptômes désagréables, et surtout moins longtemps.

    Utilisez votre jugeotte un peu, et Cheers à ce texte.

  16. Sunshine Répondre

    Merci pour ce beau texte! Il décrit parfaitement mon sentiment en ce moment. Mon fils fait la sieste sur moi présentement, nous sommes restés à la maison parce qu’il fait 40 de fièvre. Il semble avoir attrapé le rhume-otite-sinusite-bronchite de son cousin qui est venu ce weekend nous rendre visite. Je suis en colère et réfléchit à la façon adéquate de dire à ma famille et à celle de mon conjoint que dorénavant si vous êtes malades je ne vous accueillerai plus chez nous. Aimer c’est protéger, je m’apprête donc à établir mes règles avec la force de savoir que je ne suis pas seule à penser ainsi. Merci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *