La parentalité dans le temps versus maintenant

maman bébé auto

#1  Dans le temps, ta mère s’habillait avec un abri Tempo pour dissimuler sa bedaine. Aujourd’hui, t’as une séance photo professionnelle pour immortaliser tes vergetures ta grossesse.

#2  Dans le temps, t’es sortie de l’hôpital, emmaillotée avec les moyens du bord, dans les bras de ta mère assise sur la banquette arrière de la station wagon pas d’air climatisé que ton père chauffait pour revenir à la maison. Aujourd’hui, ça prend une maîtrise pour savoir comment attacher adéquatement un bébé dans sa coquille, la vérification de trois infirmières auxiliaires, l’approbation du pédiatre et le consentement du concierge pour enfin avoir l’autorisation de franchir la porte de l’établissement dans votre VUS de l’année parce que c’est tellement plus sécuritaire.

#3  Dans le temps, ta mère te faisait boire du lait en poudre et t’a introduit le pablum à trois semaines dans l’espoir que tu fasses tes nuits. Aujourd’hui, tu passes pratiquement pour une meurtrière si tu n’allaites pas ton enfant et surtout, ne te trompe pas dans l’intégration des aliments solides, y’a des études scientifiques qui ont été faites pour te dicter à quel moment donner du brocoli à ton rejeton.

#4  Dans le temps, ta mère avait pris seulement deux mois de congé et s’est relevé les manches avant de recommencer à travailler pour subvenir aux besoins de la petite famille. Aujourd’hui, après un an à la maison auprès de ton bébé, t’angoisses à l’idée de retourner pousser ton crayon. Tu songes même à faire un second chérubin pour étirer la sauce.

#5  Dans le temps, tes parents fumaient dans le char. Aujourd’hui, t’as l’impression que ta progéniture va crever sur le champ si elle passe à moins de cent mètres d’un nuage de fumée secondaire.

#6  Dans le temps, pour ta fête de six ans, tes parents vous faisaient jouer, tes trois amies et toi, à la chaise musicale tout l’après-midi, avec un bol de crottes au fromage pis un deux litres d’orangeade. Aujourd’hui, si t’as pas lancé une invitation thématique à la classe entière de ta fille et à tout le quartier, que t’as pas décoré la maison sous ledit thème, que t’as pas une table remplie de variétés culinaires santé, mais pas trop, que t’as pas un horaire de jeux tous plus divertissants les uns que les autres, que t’as pas un sac-surprise pour chacun, ce n’est pas une fête d’enfant digne du XXIe siècle.

#7  Dans le temps, tes parents te laissaient partir en bicycle sans casque dans le quartier voisin sans trop savoir l’heure à laquelle t’allais revenir à la maison. Aujourd’hui, si ton héritier a le projet de partir faire un tour de rue à trottinette, tu t’assures qu’il porte son armure protectrice pour survivre en cas de trébuchage pis tu le suis derrière les buissons.

#8  Dans le temps, tu pouvais déjeuner avec des Froot Loops, dîner avec un spag blanc avec du beurre ou manger un p’tit gâteau Vachon avant le souper sans avoir la moindre réprimande maternelle. Aujourd’hui, si le repas de ton enfant ne contient pas trois des quatre groupes alimentaires, tu te sens coupable de malnutrition.

#9  Dans le temps, tes parents faisaient de leur mieux pour t’inculquer les bonnes valeurs de la vie. Aujourd’hui, tu fais de ton mieux pour propager lesdites valeurs aux fruits de tes entrailles.

Et demain, ils pourront raconter que leur mère (…)

Rose-Marie Martel
ROSE-MARIE MARTEL

2 thoughts on “La parentalité dans le temps versus maintenant

  1. Valérie Répondre

    Je pense que les parents d’avant se cassaient pas mal moins la tête que nous, aujourd’hui, et on a survécu! C’est bien d’en connaitre plus sur le développement de l’enfant, mais ça crée des angoisses chez les parents, qui ne veulent surtout pas que leur chérubin en vive lui aussi. Je crois que c’est bon de se rappeler qu’on peut laisser nos enfants expérimenter un peu et s’ennuyer 15 minutes. C’est là qu’ils se construisent une personnalité et qu’ils apprennent à être débrouillards. Je ne suis pas rendue là, mais j’ai bien l’intention de faire des fêtes d’amis avec le strict nécessaire : quelques amis et un gâteau d’anniversaire! On verra rendu là, il y a tant de pression sociale autour de ce qu’il faudrait faire…

  2. Rachel Meloche Répondre

    En partant….. DSL pour mon français mal écrit car j’avais une mère complètement anglaise et au fait que je suis tomber enceinte a 15 ans de mon premier, 18 ans mon deuxième et a 20 ans ma troisième en plus de prendre soin du père de mes enfants, ménage, manger, couche, les réveil dans la nuit, les hôpitaux a en pu finir, les jugement, juste mon père comme famille qui avais des difficultés lui même avec ses démons, j’avais perdu ma mère a l’âge de 15 ans, par les échographie j’aurai tomber enceinte dans le même mois de sa mort en 1989, Donc je me suis retrouver pas mal seule a suivre le chemin de la vie avec trois autre vie qui comptait sur moi pour leurs montré le bon chemin.
    Malheureusement, je me cache pas, je n’es pas été une bonne mère a l’âge de 24 ans j’ai déraper avec trois être, trois vie, trois petites personnes.
    Sans avoir personnes pour me montrer comment revenir sur le bon chemin (et dans ce temps la demander de l’aide aux CLSC ou autre étais juger et vue comme être une mauvaise mère)
    Dû a mon orgueil, jai trainé mes 3 merveilleux enfants dans une vie d’enfer (drogue, travail 15hrs\jr, me faire battre a chq fin de semaine et j’en passe)
    Ajd jai 43 ans grand mère de 4 merveilleux enfants (3 filles et un garçon) plus vieille a 12 ans et le dernier a 9 mois.
    J’essaie detre une meilleure personne pour aider mes enfants, je ne peux pas revenir en arrière et changer les choses que ajd je comprend malgré que j’aimerais sa mais c’est tout les haut et les bas de mon passer qui ont rendu mes enfants qui ils sont ajd. Ils sont parfait avec des imperfections, mon plus vieux travail depuis l’âge de 15 ans a un travail avec tout les avantage et ce fait de bonne paie, a son logement, sa femme et garçon, ma dernière es en logement avec ses deux filles et travail dans un bon travail quelle aime. Mon deuxième a pas trouver son propre chemin encore, un peu de difficultés a être un homme avec SES propres responsabilité. Le fils qui a passer son temps dans les hôpitaux de 0 a 5ans me faire dire 2 fois que les docteurs ne pouvais pu rien pour lui et le temps dira si les antibiotiques fonctionne. Quand un médecin des gens scientifique te dit « sa va dépendre de lui en haut » en fessant référence a Dieu.
    Il a eu plusieurs différente sorte de médicaments, avec mon savoir de ajd j’aurais pas accepter certain de ses prescriptions. Donc je me suis senti couple longtemps car il es hyperactif, des rages incontrôlable, jamais content, ce battait régulièrement mais depuis environ 2ans sa la arrêté et croyez moi quand je dit je suis fière de lui, des petits pas qui compte!
    Tout sa pour vous dire que dans chaque vie de famille il a des problèmes de toute sorte et les solutions n’est pas tjrs les même pour chaque famille. Donc la vie continue et ont améliore les choses qu’ont sais qui ne fonctionne pas comme pour une personne comme moi qui ne savais pas jai fait des erreurs et croyez moi beaucoup sauf que ajd je sais les conséquence, jai dû faire faire ses erreurs pour en savoir la bonne façon. Nos enfants rendu a une certaine âge écoute pas, ont pas confiance en leurs parents et passe connaître la vie plus que leurs parents et c’est a ce moment dans leurs vie qu’ils doivent faire les erreurs qu’il ont a faire pour savoir quoi faire et ne pas faire, quoi fonctionne ou pas….
    C’est pas facile etre parent c’est même difficile et plus que un travail a 15hrs par jours, ceux qui ce disent « ah c’est facile être parents » son naïfs ou ils ont d’autre personnes pour le faire pour eux ou bien s’occupe pas d’eux et les laisse a eux-meme a journée longue!
    Je vous lève mon chapeau les parents de cette planète qui aimes leurs enfants!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *