Tes 5 choix mauvais choix d’animaux de compagnie

furet

Il sera quasiment inévitable qu’à un moment donné, tu craques, puis que tu acceptes d’acheter un animal de compagnie pour récréer ta marmaille. S’il n’est pas question d’un chien ou d’un chat qui va te réveiller à grands coups de poil pis de pattes pleines de litière dans le visage le matin, ton animalerie du coin aura quelques choix à te proposer.

Gerboise/Hamster/Souris/Cochon d’Inde

Des p’tites bêtes qui sont souvent très nerveuses, qui spinnent la nuit, plus vite que ta roulette de compteur d’Hydro en plein mois de janvier pis qui passent leur temps à renifler l’air. Comme des détecteurs de fumée qui ne crieraient pas quand tu brûles tes toasts. Ça vient souvent avec un gréement de cage à quatre ou cinq paliers. Tu vas même réaliser que ta maison de Barbie avec Ken spécial speedo de plage pis la convertible en plastique avec des phares en collants, c’était rien à comparer au palace de ta nouvelle boule de poil. J’ai-tu besoin de te mentionner que ça devient aussi pire que de laver trois chambres de bain c’t’affaire-là? Y’a des recoins jamais atteignables avec des doigts d’humain pis c’est sans oublier la multitude de déjections qui sont aussi l’fun à séparer des copeaux de bois que des grains de popcorn qui n’ont pas éclaté.

À expliquer à l’enfant: la boule à hamster, c’est pour qu’il s’autopropulse dans la maison sans se sauver sous le divan. Surveille ton quatre ans qui pourrait plutôt être tenté de faire la motion du lancer de la même façon qu’avec une boule de quilles dans le corridor (oui, avec le hamster à l’intérieur—fait vécu).

Furet

Ça, c’est comme un étui à crayons qui sent la-vache-qui-rit-moins oubliée dedans depuis quatre mois. Ils vont te dire que ça s’opère, mais c’est comme des photos de Minions sur Facebook, ça ne s’en va jamais vraiment pour de bon. Sur le web, ils vont te dire qu’un de ses jeux préférés, c’est la cache-cache. Tes enfants vont voir que par contre, ce n’est pas un jeu où c’est chacun son tour. Pis ça se faufile dans ton linge, dans tes draps, dans ton sac à main. Ça se peut que tu arrives au bureau pis que tu doives te mettre à longer les murs à quatre pattes pour empêcher la p’tite bête de se retrouver derrière les méandres des fils internet. Pis si tu dois te rendre jusqu’au bureau du boss amanchée de même, ça pourrait porter à confusion.

Tortue

Ça, ça apporte de la joie. Y’a rien comme regarder une tortue se faire sécher le garage intérieur sur la roche que t’aurais dû laver depuis une semaine. Ça sent le douteux mélange de feuilles d’algue et d’Ensure à la crème d’asperge. Finalement, ton enfant risque plutôt de trouver son fun à lui peser sur la tête pour qu’elle se camoufle dans sa carapace et attendre qu’elle la ressorte pour recommencer, à perpétuité. Bref, ça a l’avantage de ne pas avoir l’air de pogner les nerfs même si ton enfant la prend pour la bulle de dés du jeu Trouble.

Prends garde si ton flo te dit qu’il l’a sortie dans le salon… il y a deux heures. Tu vas marcher sur la pointe des pieds de la même façon qu’au retour de ton dernier 5 à 7 à trois heures du matin et ça sera la seule fois où tu seras vraiment contente de piler sur un Légo si tu sens soudainement quelque chose de désagréable en dessous de tes pieds.

Poisson

Tôt ou tard, ça va t’effleurer l’idée, car tu vas te dire que ça va être plaisant et relaxant à regarder. Peut-être même avec une p’tite lumière d’ambiance. Un p’tit Bêta dont tu recycleras le verre à cocktail à de meilleures utilisations de 5 à 7  ou un poisson rouge avec un oeil qui regarde Ottawa pis l’autre Moncton. Le matin, ce n’est plus l’arôme des graines de Java qui va te réveiller l’odorat mais bien ta poudre de fond de bateau de pêche Bubba Gump. Tu vas en mettre religieusement un léger filet tous les matins et soirs, sans te rendre compte que ton 3 ans lui en verse à grands coups de glitter, avec un bras enfoncé sous l’eau jusqu’au coude pour essayer de les flatter. Ça se peut que le p’tit coeur de tes créatures marines en prennent pour leur rhume, de même que le filtre de l’aquarium.

Choses à faire avec : le regarder te regarder la bouche ouverte. Ça va peut-être te rappeler les premiers mois avec ton chum.

Oiseaux

En bref, c’est l’idéal si t’es le genre que ça allume de ramasser les collations puffs en étoile que ton bébé garroche de sa chaise haute douze fois de suite sur le plancher. À tous les jours.

Bref, il faut être réaliste. Avant de te lancer, assure-toi que le nouvel animal de compagnie ne devienne pas seulement une source de maintenance supplémentaire, t’en fais déjà en masse de même. Mais t’sais, des fois, pas tout le temps pis pas souvent, ça peut aussi apporter une valeur ajoutée bien sympathique à la dynamique familiale.

Isabelle Martineau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *