Un pénis pis un vagin

garçons rire

Quand t’as des enfants, t’as comme pas le choix de les éduquer sur un paquet de sujets. Ça fait partie du deal passé avec la cigogne t’sais. T’as beau lire pis relire sur tous les sujets, t’es tellement pas préparée à expliquer à ton kid c’est quoi la différence entre les sexes que peu importe quand vient le temps de passer par là – généralement quelque part entre le deuxième et le troisième gâteau d’anniversaire-, la gueule te tombe à terre d’un coup sec et tu retrouves assez vite la faculté de bégayer malgré tes huit ans de suivis en orthophonie pendant ta prime jeunesse.

Un soir, alors que t’es dans le bain avec ta cocotte, tu remarques qu’elle te fixe d’un drôle d’air.

« Qu’est-ce qui se passe ma peanut? »

Tu penses qu’elle est en train de te préparer un p’tit numéro 2 à faire flotter dans le bain pour jouer aux pirates, mais non.

« Maman, moi j’ai des petites puces… pourquoi toi t’as des grosses puces? »

C’est parti.

Ça fait que pour démystifier la sexualité et t’assurer que ta fille sera bien dans son corps avec le moins de complexes possible pis toute pis toute, tu décides de lui dire les vrais affaires. Tu lui expliques que les petites filles ont des puces qui se transforment en seins quand elles deviennent des grandes personnes. Pis tu laisses ça mûrir quelques jours sans trop en ajouter question de la laisser faire ses découvertes à son propre rythme. Malheureusement pour toi, ce rythme-là comprend souvent un vidage de tiroir de brassières en se promenant avec dans la maison en criant qu’elle a des ben  gros seins. Peu importe s’il y a de la visite ou pas.

Quand, un autre jour, c’est papa qui est dans le bain avec elle une autre question sur le sujet sort de sa petite bouche.

« Papa, pourquoi toi t’as des petites puces comme moi? T’es pas une grande personne? »

Ça c’est le moment drôle. Celui où tu laisses le chum se démarder avec ça.

Prends toi un p’tit verre de vin pis tire-toi une chaise sur le bord de la porte de la salle de bain parce que le show de papa-super-mal-à-l’aise commence.

Mais attention, ce n’est rien comparé au moment où ta détective en herbe va réaliser qu’elle a un vagin comme maman mais que papa a cette chose étrange qui pendouille entre ses cuisses.

« Pourquoi ta vulve est comme ça papa? », « Papa, est-ce que tu as… 3 vulves?! », « Papa, c’est quoi ça???? »…

 T’as beau trouver la patente hilarante, t’as pas le choix de venir au secours de ton chum qui te regarde avec des yeux de chevreuil pris dans les phares d’une voiture et qui te susurre entre ses dents pu-jamais-je-prends-mon-bain-avec-elle tout en se cachant le paquet du mieux qu’il peut.

Tu prends donc une grande respiration pour t’aider à contenir ton hilarité et tu expliques avec les mots les plus simples mais vrais que papa est un garçon et que c’est pour ça qu’il n’a pas de sein et qu’il n’a pas de vagin, mais un pénis.

Dans les jours mois qui vont suivre s’enchaîneront toutes les blagues d’enfant de deux ans sur les pénis, les vagins et les seins. Dans l’allée des fruits et légumes à l’épicerie, ta petite va se trouver ben drôle quand elle va te dire qu’elle a vu une carotte en forme de pénis ou que les cantaloups, c’est un peu comme tes gros seins, hen maman ? Elle va expliquer aux gens qu’elle croise, surtout à la gardienne et à ses grands-parents, que papa a un pénis et que maman a un vagin. Que des fois, le vagin de maman saigne parce qu’il a des bobos. Elle va aussi demander à la caissière de la pharmacie si elle aussi elle a un vagin. Bref, tous de magnifiques moments de malaise en perspective.

Pis un matin, alors que tu crois que tout ça s’est enfin calmé, elle va te regarder ben sérieusement entre deux bouchées de Cheerios et va te le demander.

« Maman, comment on fait les bébés? »

Et c’est reparti pour un tour.

Amy Bureau
AMY BUREAU

2 thoughts on “Un pénis pis un vagin

  1. Julie Répondre

    Hilarant juste a lire ca ramene les souvenirs au moins jai passé ces etapes avec mon garcon et drolement nous venons de passer le cap du d’ou sort les bébés… Mon garcon ma dit ensuite qu’il allait en avoir deux lui ; un mauve et un gris…
    Bon c pas la perfection dans l’apprentissage mais je m’inquiete pas trop le sujet est loin d’être clos!

  2. Cindy Lavallée Répondre

    J’adore ton texte Amy! Pareil, pareil! Le jour où nos chers précieux se mettent à faire le tour des gens à l’épicerie en disant que lui c’est un monsieur parce qu’il a un pénis, lui une madame parce qu’elle a une vulve… Super dans une file d’attente!! On a un un travesti l’autre jour, oui, oui! J’étais, comment dire… Très mal à l’aise!!  » Maman, pourquoi la madame a une voix de monsieur? » Essaie d’expliquer ça poliment sans devenir toute rouge!… Merci pour ton texte Amy!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *