7 grands moments d’hypocrisie maternelle

femme hypocrite

Hypocrisie: n.f.            Tendance à dissimuler ses sentiments ou ses pensées.

Mettons que tu tiens compte de cette définition-là, peux-tu me confirmer n’avoir jamais joué les hypocrites avec tes enfants ? Non ? Jamais ? Même pas en quelque part pendant ces sept grands moments d’hypocrisie maternelle-là ?

#1 Le déjeuner

Tu sais la fois où tes enfants t’ont réveillée un bon matin avec un petit déjeuner au lit. La fois où, dans l’assiette, il y avait une toast brûlée sans beurre, une tranche de pain sortie directement du sac, accompagnée de la moitié du pot de confiture de fraises et d’un Quick noir avec des mottons de poudre qui flottaient sur le dessus. Cette fois-là, tu leur as dit que c’était délicieux. Le pensais-tu vraiment?

#2 Le spectacle

Te rappelles-tu la fois où tu étais assise dans la cuisine avec ta meilleure copine, à finir la deuxième bouteille de vin, pendant que les enfants démolissaient ton sous-sol. Cette fois où ils sont tous montés en courant pour vous montrer le spectacle qu’ils pratiquaient depuis des heures. Vous avez applaudi comme des déchaînées. C’était-tu si bon que ça?

#3  Les affaires à raconter

Tu souviens-tu la fois où ton fils t’as raconté en rafale, avec une telle intensité et une incroyable précision, les trois épisodes de Pokemon qu’il venait de se clancher. La fois où il te ramenait à l’ordre en te rappelant de le regarder et de l’écouter. Aurais-tu vraiment pu résumer ne serait-ce qu’un seul de ces épisodes?

#4  Les dessins

Et la fois où ton fils t’a ramené sa soixante-dixième pile de dessins de la maternelle et que tu t’es extasiée devant ses chefs-d’œuvre. Cette fois où tu as regardé ton réfrigérateur à la recherche d’un espace pour y accrocher son favori. Les as-tu vraiment tous regardés?

#5  Les jeux

Tu sais la fois où ton fils t’a demandé de jouer aux petites voitures. Et en bonne maman que tu es, tu t’es assise en indien et tu as fait rouler les hot wheels pendant au moins 5 minutes. Cette fois où tu as vraiment feint une envie urgente d’aller au petit coin. As-tu vraiment eu du fun?

#6  Les choix vestimentaires

Et cette fois où ton enfant est sorti de sa chambre, fier de t’annoncer qu’il s’était habillé seul et que tu l’as regardé avec un air incertain, en le félicitant finalement et en lui disant qu’il était très joli. La fois où tu t’es dit que tu ne sortirais pas de la journée. Aurais-tu vraiment mis ce chandail-là avec ces pantalons?

#7  Les histoires

Te souviens-tu le soir où les petits ont choisi l’histoire des 101 dalmatiens, celle avec les cinquante pages à lire? Es-tu certaine de ne pas avoir tourné plusieurs pages à la fois?

Gentillesse débordante, comédie ou hypocrisie, appelle ça comme tu veux, mais en tant que maman, t’es passée maître dans l’art de camoufler tes pensées !

Maman Yin Yang
MAMAN YIN YANG

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *