Les blogues de mamans

femmes bataille

Ah les blogues de mamans. Quel beau dérivé de la technologie d’aujourd’hui.

Il y en a pour tous les goûts. Un qui représente les mamans granos, l’autre les mamans sensibles, un autre pour les mamans créatives, les mamans à la mode et un de plus pour les mamans sarcastiques (#salut), mais ce qu’il faut en retenir c’est la beauté du rassemblement des gens. Et qu’au bout de tout ça, il y a des mamans (parents) remplis d’amour et de bonnes intentions pour leurs enfants.

T’sais une fois de temps en temps, tu te perds en cours de route et t’as besoin d’un petit coup de pouce pour te retrouver. Ou bien t’as trouvé l’ultime truc pour réussir à aller aux toilettes solo pendant 10 minutes. Ça fait que des fois, il faut partager !

Quand tu viens de faire pipi sur ton petit bâtonnet qui te renvoie un beau gros signe positif, on ne se le cachera pas, à ce moment-là ou à un autre pas ben ben plus loin, il y a une petite peur, un doute qui se loge dans ton cœur de nouvelle maman.

Il y a un blogue de mamans pour ça.

Quand tu es sur le bord d’accoucher et qu’il y aura plein de choses assez weird qui se passent avec ton corps, là aussi, la peur refait surface.

Il y a un blogue de mamans pour ça.

Une fois que tu as accouché, que c’est le milieu de la nuit et que ton petit brin d’amour dort pas, que t’as tout essayé et que tu es maintenant convaincue que tu seras la pire mère ever pour ce petit être… #HelloLesHormones

Il y a un blogue de mamans pour ça.

La beauté des réseaux sociaux aujourd’hui, c’est l’accessibilité, l’effet de communauté.

Oui, je te l’accorde. Parfois, ça dérape. Beaucoup.

Mais bien plus souvent qu’autrement, quand t’as trouvé ta niche, c’est vraiment un refuge réconfortant. Ça te permet d’avancer avec le dos un peu plus droit en tant que parent.

Parce que des fois, c’est un peu plus facile de parler de tes mamelons en sang avec quelqu’un qui n’est pas assis en face de toi justement. Des fois, être cachée derrière un écran, c’est mieux. Ce n’est pas donné à tout le monde le don d’être à l’aise avec n’importe qui, t’sais.

Tu te questionnes, c’est déjà beaucoup, mais le fait de savoir que tu n’es pas seule, c’est encore mieux. Y’a rien de plus rassurant que de lire un texte qui vient te chercher en dedans parce que ben-oui-toi-justement-je-me-disais-ça-sur-ma-troizans.

L’image projetée par la société a trop longtemps été celle de la maman parfaite. Les standards irréalistes, voire même absurdes, ont largement moulé nos idéaux. C’est donc rafraîchissant de voir des groupes se former, se serrer les coudes dans l’incertitude, la différence. Et surtout, l’acceptation.

Chaque réflexion venant d’un parent envers son enfant, peu importe le groupe, vient du fond du cœur. T’aimes assez ton enfant pour te questionner sur son bien-être, sur l’effet de tes actions en tant que parent pour elle, lui. #GoodJob

Donc en bout de ligne, que tu te considères comme une bad-mom, une hippie-mom, une cododo-mom, whatever. Peu importe où tu t’es sentie le mieux et où on t’a accueillie les bras grands ouverts, j’suis ben heureuse que tu aies trouvé ce p’tit cocon de love sans jugement. L’endroit où tu peux être toi-même pis questionner ou juste ventiler comme bon te semble et ne pas te sentir comme la pire mère ever.

Comme on dit si bien, ça prend un village pour élever un enfant.

On a tout simplement modernisé l’expression.

Vanessa Lagacé
VANESSA LAGACÉ

Une réflexion sur “Les blogues de mamans

  1. Julie Répondre

    J’adore…. plusieurs de mes grandes amitiés se sont crées sur des forums (blog) de maman. Ce sont maintenant des filles très précieuses dans ma vie. Elles ne sont plus juste derrière un écran mais aussi dans le réel . D’ailleurs, plusieurs d’entres elles étaient présentes à mon mariage. L’amitié, qu’elle débute par le virtuel ou le réel est précieuse dans une vie de maman… et de femme 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *