Toi, la maman : le gazon est toujours plus vert chez ton voisin

famille gazon

Toi, la maman surprotectrice, t’aimerais donc réussir à ressembler à la maman du meilleur ami de Fiston. Comment elle fait, elle, pour laisser son dix-ans seul à la maison pour aller faire des commissions quand tu ne peux même pas étendre ton linge sur la corde sans jeter un œil par la porte patio ? Tu veux que je te dise un secret ? Elle est monoparentale, elle, et au lieu de se battre avec son dix-ans tout en s’occupant de sa six-mois, elle aime mieux le laisser à la maison et l’appeler trente fois pendant ladite commission.

Toi, la maman permissive, tu trouves que ta belle-sœur est vraiment bonne de faire manger des repas santé presque à tous les jours à sa progéniture. Tu te demandes pourquoi la tienne ne mange que du pâté chinois et du spaghetti ? Comment réussit-elle cet exploit ? J’te donne un scoop. Ta belle-sœur a un problème d’anxiété et elle a peur que sa progéniture soit en mauvaise santé par sa faute. Ça l’empêche de dormir toutes les nuits.

Toi, la maman sportive, tu vas au gym 3 fois par semaine en essayant de ressembler à ta voisine. Cette voisine qui  est toujours là, à se faire bronzer avec son corps de rêve, quand tu n’arrives même pas à trouver un maillot assez lousse pour cacher ton mou de ventre. Savais-tu qu’elle avait un trouble alimentaire ?

Toi, maman à la maison qui pense que ta troisième voisine de droite est donc ben bonne d’être retournée travailler quand son enfant n’avait que six mois. Tu te demandes comment elle fait pour gérer emploi et enfants en même temps ? T’aimerais bien arriver à être superwoman toi aussi mais tu as de la difficulté à gérer deux crises de bacon en même temps. Et bien sache que ladite voisine se couche souvent remplie de culpabilité parce qu’elle a encore servi un Kraft Dinner pour souper, qu’elle n’arrive pas à joindre les deux bouts et qu’elle est épuisée juste à penser à demain.

Toi, la maman au travail qui jalouse maman à la maison. Cette maman qui parait si relaxée à jouer au parc avec ses marmots quand toi, tu n’arrives même pas à dîner sans être dérangée. Savais-tu qu’elle rêve d’avoir une discussion avec un adulte et que lorsque ses jumeaux de quatre ans décident qu’ils ne veulent pas revenir du parc, elle se demande quand elle pourra enfin souffler un peu ?

Toi, la maman qui se trouve désorganisée et qui admire la maman structurée de l’amie de Fiston en cachette. Tu te demandes comment une seule personne peut arriver à planifier un horaire si serré et à le suivre à la lettre avec quatre enfants? Pourquoi toi tu n’arrives même pas à te rappeler du rendez vous chez le dentiste de ta fille unique? Ne le dis pas à personne mais Maman Structurée à un TDAH sévère et elle ne pourrait pas y arriver sans perdre le contrôle d’elle-même sans son horaire réglé à la minute près.

Toi, la maman structurée qui aimerait tellement arriver à laisser les choses aller parfois. Tu te demandes comment une maman désorganisée peut réussir à ne pas savoir ce qu’elle va manger pour souper à moins d’une heure de celui-ci. Toi, t’angoisses juste à y penser. Sache que certaines mamans n’ont pas appris à gérer leur temps et qu’elles t’admirent secrètement.

Toi, maman. Juste maman. Oui, celle qui est devant son écran. Celle qui a un, deux, trois, quatre voire même cinq enfants ou plus. Celle qui se donne corps et âme à la journée longue. Celle qui fait de son mieux à tous les jours. Celles qui a une personnalité bien différente de la mienne. Celle qui a des valeurs différentes de la voisine. Celle qui est pour ou contre la garderie avant un an. Celle qui s’implique auprès de son conjoint, de son travail, de sa maison mais surtout de ses enfants.

Toi maman, regarde ton gazon de plus près. Il est unique et magnifique en son genre.

Ne change rien.

Isabelle Larocque
ISABELLE LAROCQUE

3 thoughts on “Toi, la maman : le gazon est toujours plus vert chez ton voisin

  1. lafolledingue Répondre

    Merci pour ce beau texte

  2. Nathalie Turcotte Répondre

    Je n’aime pas la comparaison de la voisine qui se fait bronzer avec son corps de rêve et qu’elle a un trouble alimentaire…Une boulimique ou anorexique ou autre est loin de se pavaner avec son « corps de rêve ». Plus souvent qu’autrement, c’est loin d’être beau. Le trouble alimentaire laisse des marques…Alors avant d’écrire ce genre de truc sur les troubles Alimentaires, va passer ne serait-ce qu’une journée à l’Unité des Troubles Alimentaires de l’hôpital Douglas et essaies d’en trouver un corps de rêve…

    1. Sabrina Répondre

      Troubles alimentaire ne veut pas forcément dire boulimique ou anorexique, Ca peut être une personne en tres bonne sante mais qui a ‘obssession des calories qui ne se fait pas plaisirs et qui se gâche la vie a toujours faire attention. Voila cest tout !

      Merci pour ce texte je vous aime toutes vous êtes merveilleuses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *