Les photos d’enfants

enfant caméra photo

Quand tu es en congé de maternité, tu te rends compte que ta quantité de temps libre est inversement proportionnelle au solde de ton compte en banque. C’est à ce moment-là que tu te découvres une nouvelle passion, le do-it-yourself (le fais-le-toi-même). Et comme toute bonne adepte de ton nouveau mode de vie de créatrice, tu as un outil dans ta poche. Pinterest. Ce n’est pas compliqué, tu es rendue une pinneuse experte. Tu voudrais même en faire ton revenu d’appoint. Si une job de pinneuse professionnelle existait, tu l’aurais.

Ce qui est chiant beau avec Pinterest, c’est que ça te laisse croire que tout est facilement réalisable. Ça fait que voici comment se passe cette fameuse journée où t’es mis en tête de reproduire de beaux clichés de tes enfants avec les petites mises en scène à la Pinterest.

Tu es motivée. Tu as un projet. Tu regardes ce que tu as chez vous qui peut t’aider dans ta grande aventure photographique. Tu as un cellulaire avec une caméra intégrée. C’est déjà bien t’sais. Tu as aussi des grands draps unis. Voilà ton backdrop. Tu sors les petites lumières de Noël, tu cherches des couvertures douces et duveteuses pis tu déplaces les meubles de ton salon.

Attention, la photographe arrive.

Déjà, tu installes ton drap et tu te rends compte qu’il est tout fripé. Ben coudonc, ça ne paraîtra pas, les fonds sont toujours un peu flous en photo. Tu branches tes petites lumières et comme de fait, le set allume pas. Après une petite partie de lumières musicales pendant laquelle tu changes aléatoirement les ampoules, il s’allume finalement. Victoire!

Tu places ta plus belle doudou au sol et tu te rends à l’évidence que tu ne l’as pas lavée depuis le dernier régurgit. Bah, le bébé sera couché dessus, on y verra que du feu.

Tu habilles tes enfants de vêtements assortis et c’est parti !

Bien entendu, ton deuzans n’est certainement pas aussi motivé que toi par ton projet. Tu finis par le soudoyer à grands coups de promesses de chocolat contre un sourire. Il fait alors ledit sourire, le moins naturel du monde, mais bon, une photo de prise. Dépêche-toi, parce que son sourire de j’ai-pas-envie-de-sourire-mais-je-veux-mon-chocolat durera approximativement 1.2 secondes et tu n’auras pas de deuxième chance.

Tu te tournes alors vers le petit dernier. C’est drôle parce que sa tête ne tient pas sur ses petites mains, comme l’avait promis montré Pinterest. Ne te laisse pas berner, ces photos-là sont retouchées. Tu essaies alors une autre pose, mais ton nouveau-né ne la tient pas bien. Finalement, à force de se faire culbuter manipuler comme ça, ce qui devait arriver arrive et au même moment où tu cliques pour prendre l’ultime cliché, tu as droit à un beau jet de vomi. Pour toujours immortalisé.

Tu t’essaies pour une dernière photo avec les deux enfants ensemble.La tendre chimie fraternelle de ton inspiration n’opère pas. Tu n’as le droit qu’à une pose où ton bébé et ton plus vieux pleurent ensemble pour à peu près les mêmes raisons.

T’abandonnes. La photo c’est finalement pas pour toi.

Au moins, ça va te laisser le temps de finir ton macramé.

Émilie Verret
ÉMILIE VERRET

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *