Sois fier, mon petit homme

garcon soleil bois

Mon petit homme,

Je te mentirais si je te disais que la vie est facile. Que tout se joue dans la grosse balançoire du parc d’à côté pis que le plus grand de tes échecs demeurera à tout jamais la fameuse fois où t’es arrivé bon dernier en pleine course à pied avec le petit voisin.

La vérité, c’est que la vie est faite de grandes épreuves. Des épreuves tellement grandes que ton petit cœur ne peut même pas se les imaginer. Des épreuves tellement difficiles à traverser qu’il ne les encaisserait pas aujourd’hui.

Tu vas tomber. Souvent. Tu vas te faire mal. Souvent. Tu vas échouer. Souvent. Pis tu vas être obligé de relever tes manches ben ben haut pour caresser l’ombre du succès.

Tu vas apprendre que dans la vie, on ne gagne pas grand-chose à coups de s’il-vous-plaît avec des yeux doux pis que la réussite est assoiffée de sueur pis d’efforts.

Tu vas apprendre que tout se paie cher pis que la victoire se gave de sacrifices pis de compromis.

Pis moi, ça me fait peur. Ça me fait peur parce que, même si je ne sais pas quel chemin tu vas prendre, je sais qu’il sera pacté d’écueils et de déceptions et j’aimerais donc, mon petit homme, que tu ne souffres jamais.

Ça fait que je veux t’apprendre à être fort pour abattre les obstacles qui se mettront en travers de ton chemin. Ça fait que je veux t’apprendre à être doux pour te faire des alliés sur la route. Ça fait que je veux t’apprendre à voir le soleil à travers les nuages pour pouvoir attraper le mince rayon de lumière qui s’échappe de l’obscurité quand la nuit tombe et qu’il fait froid. Ça fait que je veux t’apprendre à être courageux pour mener ta barque en pleine tempête. Ça fait que je veux t’apprendre à être brillant pour contrecarrer les plans des échecs qui vont te barrer la voie.

Mais je veux surtout t’apprendre à être fier. Fier de tes réussites. Fier de tes échecs et de ce que tu as su en tirer. Fier de la grande personne que tu deviens. Fier de l’ami et de l’amoureux que tu deviendras. Fier d’être fidèle à toi-même et d’écouter ton cœur.

Fier d’être toi.

Après, le bonheur sera au bout de tes doigts.

logo parfaite maman cinglante


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *