Papa VS Maman

homme femme pieds

Papa a une réunion après le travail

Une demi-heure avant, il envoie un texto à Maman : « Réunion après la job. J’vais rentrer tard. » Il assiste à ladite réunion. Il en profite pour aller prendre un verre avec les gars du bureau. Il rentre effectivement tard.

Maman a une réunion après le travail

Une semaine avant, Maman avertit Papa de la date, du lieu et de l’heure de la réunion. Elle inscrit toutes ces informations sur le calendrier géant de la parfaite maman sur le frigo. Elle ré-avertit papa trois jours avant, puis deux jours avant, puis la veille de la réunion – on n’est jamais trop prudent avec Papa. Elle prépare le souper d’avance et elle fait faire plus de devoirs aux enfants pour que Papa prenne ça cool (pis surtout pour être certaine que c’est bien fait ou.. juste fait). Elle prépare un aide-mémoire à Papa concernant l’horaire des lifts à faire pour les cours de danse/karaté/name it des p’tits. Elle enrage parce que Papa a finalement oublié que Maman avait une réunion. Elle assiste à ladite réunion, en retard et en sueur. Quand elle revient, les enfants sont même pas lavés pis couchés. Elle refait un troisième shift pis elle va s’étendre, épuisée.

Papa va faire une commission

Il embarque dans le char. Il entre chez Canadian Tire. Il passe une heure dans les allées, ben relax. Il revient à la maison avec des outils inutiles trop chers pas sur la liste des priorités budgétaires. Il trippe dans son garage.

Maman va faire une commission

Elle essaie d’habiller les trois enfants. Le plus vieux veut rien savoir de mettre son manteau, celle du milieu prend quinze minutes à attacher ses souliers pis le bébé braille. Les bras pleins, elle embarque la gang dans le char. Les deux grands s’arrachent les cheveux de sur la tête pour s’asseoir au milieu. Tout le monde hurle jusqu’à l’arrivée au Walmart. Elle débarque la marmaille pis essaie de ne pas en perdre un dans le parking. Rendue en-dedans, elle doit se taper le coin des bébelles mais refuse catégoriquement d’acheter quoi que ce soit parce que ce n’est pas dans les priorités budgétaires. Ça fait qu’elle se tape la crise de nerfs des kids pendant que le bébé, lui, braille encore. Elle finit par finir de tout trouver sur sa liste d’articles essentiels à la survie familiale pis rembarque les enfants dans le char. La deuxième en profite pour avoir une envie de pipi super-méga-urgente. Elle re-débarque les enfants du char. Elle re-rentre dans le Walmart et se tape les toilettes publiques dégueulasses. Elle re-rembarque les p’tits pis revient enfin à la maison. Papa trouve que la facture est trop élevée pis que maman est marabout. Elle se retient de ne pas lui sacrer ses sacs dans la face.

Papa va au resto avec les enfants

Papa demande aux enfants quel resto ils préfèrent en sachant très bien que le fast-food obtiendra l’unanimité. Il embarque les enfants dans le char, en les laissant habillés comme ils sont, même si la p’tite a sa robe de fée clochette par-dessus son pyjama. Il commande des croquettes, des frites pis de la liqueur pour tout le monde, bébé inclus. Personne ne s’obstine pis tout le monde finit son assiette.

Maman va au resto avec les enfants

Elle commence par changer les vêtements des p’tits parce qu’il n’est pas question de les montrer en public dans cet état. Une fois que tout le monde a un beau kit-qui-fite, elle décide d’aller dans un endroit où sont proposés certains aliments qui poussent dans un jardin, sachant très bien que le resto du clown est sur-utilisé par papa. Elle commande elle-même la bouffe des marmots, en pensant sauver du temps – et pour ne pas qu’ils se rendent compte qu’il y a aussi plein de trucs enrobés de friture sur le menu enfant. Les enfants boudent parce qu’ils sont obligés de manger des légumes. Le plus vieux exprime de façon très claire – il crie comme s’il venait de se faire arracher une jambe – qu’il ne mangera rien de ce qu’il y a dans son assiette pendant que la deuxième est couchée sur la banquette et peaufine ses aptitudes de chialage. Maman se dit que si elle survit à la prochaine heure, elle se promet de ne plus jamais remettre les pieds dans un resto avec ses petits monstres. Ben oui, c’est beau l’espoir.

Papa part seul en voyage pour une semaine

Papa avertit maman avec précaution car il n’est pas fou : il sait qu’elle va bougonner sur un méchant temps. Il prépare ses bagages deux heures à l’avance, donne un bisou à tout le monde pis dit bye-bye. Il n’est pas inquiet car il a confiance en Maman et en son sens de l’organisation à toute épreuve.

Maman part seule en voyage pour une semaine

Comme elle n’est ni folle ni masochiste, Maman oublie le projet. C’est moins d’ouvrage de rester à la maison et regarder Papa tondre la pelouse, laver la voiture et nettoyer le fond de la piscine pendant qu’elle sirote un verre de vin.

Faut pas se leurrer, elle sait apprécier ce que Papa fait pour elle.

Audrey Roy
AUDREY ROY

76 thoughts on “Papa VS Maman

  1. Marc Bouchard Répondre

    Pauvre toi! Divorce dès maintenant, ton papa a été oublié durant les années 80! Sans blague, je ne me reconnais pas ni aucun de mes amis dans ce que tu décris.
    Soit je suis un papa et un conjoint parfait, soit tu as vraiment manqué de chance dans la vie!
    Je ne sais pas trop.ce que tu veux accomplir avec un texte semblable, mais à part de faire passer les hommes pour des arriérés mentaux profondément égoïstes, ça n’accomplit rien.
    Dommage de gaspiller une chouette plume pour si peu d’idée!

    1. La Parfaite Maman Cinglante Répondre

      Le but de ce texte est d’illustrer la différence de perception entre le père et la mère. Le père est détendu, ne s’en fait pas et assure tout de même la sécurité des enfants alors que la mère tend à vouloir tout faire dans la plus grande perception possible et n’a aucun plaisir. Est-ce vraiment un texte qui lance la pierre aux papas ? Je ne dirais pas.

      1. Marc Bouchard

        Dans ce cas, je vous invite à aller sur Facebook lire les commentaires (notamment celui de Catherine Morissette que je reproduis ici bas mais aussi les réponses qu’elle a obtenues) pour comprendre que je ne suis pas le seul à avoir cette perception.

        « Bon, une autre qui fait passer les pères pour des tatas… Tsé, au lieu de tout faire, laissez-lui de la place et il va la prendre! Si vous n’êtes pas capable de changer d’attitude, ben changer de chum! »

      2. La Parfaite Maman Cinglante

        Peu importe le texte produit, tous sont libres de l’interpréter à leur façon; je vous invite à consulter l’ensemble des commentaires qui vous permettront de mesurer la diversité d’opinions et de perceptions de ce billet, comme de tous les autres d’ailleurs. À l’inverse du commentaire cité, bien d’autres affirment que la maman du texte devrait lâcher prise et apprendre du papa.

      3. Luc

        Belle tentative de rattrapage, mais je pense que tu est simplement une autre mère qui se met sur un piédestal et qui rabaisse tout les hommes/pères, au niveau d’irresponsables et tente de prendre le titre de supermaman pour sa propre estime personelle. Good job la « parfaite maman ».

      4. La Parfaite Maman Cinglante

        Vous avez droit à cette opinion mais en consultant nos textes, vous risquez de voir que nous accordons autant d’importance au rôle du père qu’au rôle de la mère. Plusieurs textes rendent hommage aux papas, d’autres rappellent aux femmes de verbaliser leurs attentes envers eux et finalement, certains leur rappelle de leur laisser de l’espace. Par ailleurs, ce blogue vise la déconstruction de la mère parfaite donc nous faisons en fait tout le contraire que de rendre gloire à la maman superwoman.

      5. Manue

        Alors se pourrait-il que les hommes aient compris quelque chose que les femmes auraient avantage à comprendre? Je ne reconnais nullement ma vie de mère, de couple et de parents dans ce texte, parce que j’ai choisi un homme responsable et aimant comme père et que comme mère, j’étais justement détendue, je ne m’en faisais pas, je me foutais éperdument des beaux-kits-qui-fitent et j’arrêtais au Canadian Tire le temps dont j’avais envie. Et je partais en voyage d’affaire seule, la joie au coeur, sans liste d’épicerie ou de tâches pour le papa, sans congeler les repas 1 semaine d’avance. Que les femmes arrêtent d’être perfectionnistes et qu’elles cessent de s’imaginer que parce qu’elles sont absentes, le monde arrête de tourner. Pathétique. Ce texte ne lance effectivement pas la pierre aux papas, il démontre à quel point la femme est experte pour se créer son propre enfer. Être heureuse est pourtant d’une incroyable simplicité!

      6. Catherine

        L’inportant c’est lorsqu’on voit que quelque chose cloche: discutons!

        Ne pas attendre de jeter nos sacs par la tête de notre homme.

      7. Jamais sans un papa bio ou pas ❤️

        Moi je les trouver bien drôle votre texte parceque sa fait panser à nous moi et mon conjoint parceque lui quand il par en réunion ne sa casse pas la tete plutôt que moi j’ai peur qu’il oublie si ou sa les sport garderie médicament et si ils se faisais mal se souviendra til ou son les pansements Lolll justement jai du consulter pour réussi à lâcher prise et vouloir être la Mere parfaite car moi non plus j’avais pus de plaisires avec mes enfants et mon conjoint nous en avons 8 enfants et quand moi je faisais quelque chose avec eux il ne prenais plus plaisires avec moi j’étais trop fait pas si fait pas sa non tu va te salire tant dis que papa lui avais énormément de plaisires avec eux et eux aussi car lui go ont s’amuse ON rie pas grave on se lavera plus tard beaucoup plus décontracter que moi n’avais pas peur de me laisser seul avec eux n’avais pas peur du jugement des autres quand il allais au parc ou au Resto des enfants Ses des enfants sa saute dans les trous d’eaux sa à la bouche sale sa Pete parfois en public lollll jai aprie à faire confiance à mon conjoint et à la vie et me foutre un peu du jugement des autres face à la Mere parfaite et arrêter de me dire vien oùi ses sa lui se casse pas la tete va au Resto a pas probleme moi je me case le cul à trouver un endroit pour que se sois la merde grrrrr que sque jai qui tourne pas rond alors avant de me séparer et briser notre vie qu’on avais construit nos nids d’amour qui en étais plus j’ai changer jai aprie de lui et AUJOURDHUI je par une semaine et jai pas peur je vais au Resto au cinéma et j’ai beaucoup de plaisires que j’aimais avec mes enfants mon conjoint et j’ai réussi à raviver la flamme qui étais en train de s’éteindre entre nous et AUJOURDHUI je peu dire que je suis heureuse et mes enfants aussi merci pour votre reçi et les papas qui se sente menacer pas de texte penser plus loin et dite vous que vous laver depuis des années et ses nous les mamans qui son à la recherche de la perfection qui ON à apprendre de vous jvous dis panser plus que ses de vous rabaisser loi de la et à toute ses maman qui se voie icit avant de tout laisser tomber et devenir maman monoparentale eseiller sa vos la peine

      8. David

        My god, y’a du monde frustré ici. Le texte se veut une caricature et c’est très drôle. Je l’ai partagé avec ma femme, super-maman de trois enfants et on a bien ri. Parfois les rôles sont inversé et c’est ce qui fait que ça marche.

        Merci Audrey

    2. Mélanie Répondre

      Ta femme est chanceuse….pour ma part, c’est exactement comme ça que ce résume une partie de ma vie et on peut en ajouter….je viens de me séparer, j’en pouvais plus….je n’ai pas la prétention d’être une parfaite maman, mais considérant que le père de mes enfants passe 2 h par mois avec eux, alors que je lui laisse les prendre quand il veut, ça en dit long sur la situation que je vivais. Je ne suis pas stupide, je sais qu’il y a des papas dévoués et j’en connais plusieurs, mais pour moi, ce texte résumé ma vie…

    3. christie cunningham Répondre

      ouff, Vous n’avez vraiment, mais vraiment pas réussi à transmettre le message que vous vouliez. Votre intention, que les mamans font trop de micromangaging sans s’amuser, et que les papas en font moins, mais qui en prennent plaisir et une bonne idée, avec laquelle je suis totalement en accord. Mais vous avez dépeint les papas exactement comme Marc vous a expliqué.

      1. La Parfaite Maman Cinglante

        Je respecte votre interprétation 🙂

    4. Roxane Répondre

      D’accord avec vous, Marc. De la façon que c’est écrit, les pères passent pour de vrais bâtards qui n’en ont rien à cirer de leurs enfants. Maudit que j’hais ça vois des mères pleurnicher qui font tout et que papa fou rien: commencez par avoir confiance en papa et lui laisser la place et il sera un père formidable. Et si papa vous fait chier tant que ça, bah divorcez mon dieu seigneur…

    5. Audrey Répondre

      Je viens de voir votre commentaire , il ne faut pas généralisé que les hommes sont tous comme ça !! J’ai plusieurs amis qui sont des super papa très présent !!
      Le Père des mes enfants etait de ce genre d’homme décris dans l’article et aujourd’hui je suis séparée et c’est à peine si il voit ses enfants !!
      Triste réalité mais au cours de mes échanges avec d’autre parent il y a des hommes dans cette situation aussi , ou la femme est comparable à l’homme de l’article !!
      L’équilibre est la réussite d’un couple tant mieux à tous ceux qui l’ont trouvé !! Mais en 2016 oui il y a encore des femmes qui se courent le ventre à terre pour le bien de ses enfants et qui oublie de vivre !

    6. Valérie Dubé Répondre

      Ben moi, mon mari est absolument comme ça. Le pire, pis là j’ai le coeur gros. …. c’est qu’ il vient de me bougonner ça parce qu’il vient de faire du ramassage dans la maison. .. parce que je viens de recommencer à travailler à plein temps pis que je suis débordée… la maison est pas à son goût! Y en a BEAUCOUP des hommes comme ça.

      1. Smith

        Je sais qu’il y en a de gros idiots inutiles mais je vous jure que le contraire existe aussi…

      2. Josée

        Mais qu’est-ce que vous foutez avec eux??? Ça fait trois ans que je vis seule, et bon dieu, c’est pas sorcier être bien avec soi-même. Si je débute une relation avec un homme et que je sens que la dynamique ne sera pas bonne, je tire tout de suite la chasse d’eau. Comme ma grand-mère disait: vaut mieux être seule que mal accompagnée! Les hommes ont bien plus besoin des femmes que l’inverse, alors soyez exigeantes dans vos choix plutôt qu’exigeante APRES avoir fait des enfants.

    7. Norm Répondre

      Lol t’en avait gros sur le cœur il y a effectivement quelques vérités mais faut pas généraliser. Bonne soirée

  2. Steve Répondre

    Un peu triste de voir qu’en 2016 les femmes ont encore cette vision archaïque et néandertal de l’homme qui passe pour un parfait imbécile incompétent à côté de la super maman sans faille! Il serait peut-être temps de passer à autre chose, on en est plus là. Mais encore aujourd’hui dans les publicités partout on met la super maman de l’avant, elle voit à tout, pense à tout, fait une tonne de chose à la fois! Docteur maman!! Pendant que dans les annonces de meow mix à la télé, on fait passer l’homme pour le chat qui se lèche la patte sur Le Bras du sofa comme un parfait arriéré! Inversez les rôles pour voir les vagues que ça fera! Bref! Tout ça pour dire qu’il serait peut-être temps d’arrêter de penser que maman a tout le mérite et que papa n’est là que pour tuer les araignées dans le coin des murs. En ce qui me concerne, je peux facile assurer que c’est au moins 50/50 si ce n’est pas plus à l’occasion même, selon la situation.

    1. La Parfaite Maman Cinglante Répondre

      Ce n’est pas la place de l’un ou l’autre qui est imagé ici mais plutôt la différence de perception et de gestion de la famille du père et de la mère. Dans tous les cas, le billet vise à exprimer cette différence sans dénigrer l’une ou l’autre des parties. On peut aussi considérer que la mère tente trop d’atteindre la perfection, se met trop de pression et n’est pas heureuse alors que le père profite du moment présent tout en assurant la sécurité de ses enfants.

      1. Marc Bouchard

        en fait, mon problème est justement là. Le rôle attribué au père ici est plutôt celui de négligent et égoïste. Il se dirige au Canadian tire seul. Part en voyage seul. Prévient à la dernière minute sans penser aux conséquences. Laisse ses enfants manger ce qu’ils veulent sans limites. Bref, papa est négligent. Nulle part dans votre texte ne ressent-on le rôle gentil et soutenant du père. À aucun endroit (sauf le paragraphe où il tond le gazon, maudit chanceux) ne démontre-t-il le moindre intérêt et la moindre préoccupation pour les gens qui l’entourent. C’est exactement cela qui me dérange. Je n’en veux pas au père de faire des choses pour lui, et oui la mère est un peu excessive. Mais dans votre exemple, si Papa vivait seul avec les enfants, ces derniers seraient confiés à la DPJ dans les jours qui suivent tellement il n’en a rien à faire (voyez moi aussi je peux exagérer, mais je pense que vous comprenez).

      2. La Parfaite Maman Cinglante

        La maman de l’article n’a pas beaucoup de plaisir avec ses enfants et fait une montagne de tout alors que le papa va à l’essentiel tout en s’assurant du bien-être de ses enfants. Vous avez parfaitement le droit à votre interprétation de ce billet. Toutefois, je ne la partage pas et l’auteure du billet ne cherchait pas non plus à passer le message que vous percevez.

      3. Maxime Desjardins

        Mais pourquoi vous parlez de l’intention de l’auteure? Son intention n’a rien à voir. Le contenu, et surtout l’angle de son texte ne correspond aucunement à l’intention que vous lui prêtez. Vous dites « On peut aussi considérer que la mère tente trop d’atteindre la perfection, se met trop de pression et n’est pas heureuse… », si on compare ça à l’image de négligence presque dangereuse du père, c’est bien peu.

      4. La Parfaite Maman Cinglante

        La mère a-t-elle l’air heureuse dans le billet ? S’en met-elle beaucoup sur les épaules ? Je pense que vous avez une perception différente de la nôtre et je la respecte. Par ailleurs, l’intention de l’auteure a tout à voir puisque c’est elle qui a écrit le billet. Celui-ci peut être interprété par tous mais son sens et ses intentions d’origine ne laissent pas place à l’interprétation.

      5. Maxime Desjardins

        D’accord, je vais m’exprimer différemment : Son billet laisse (énormément de) place à interprétation sur l’intention qu’elle avait en peignant les pères d’une façon beaucoup plus négative que les mères.

  3. un pere digne de ce nom, mais pas toujours " by the book " Répondre

    moi je suis un pere, et j’ai trouvé ça très drole. Oui parfois on doit  » exagérer  » des comportements pour en faire une caricature, mais au bout du compte c’est divertissant et très cocasse.

  4. Mousseline Répondre

    Moi je me reconnais totalement dans ton texte et mon chum n’est pas attardé mentale…il sait seulement que je vais gérer peu importe ce qu’il arrive et oui moi aussi j’ai de la misère à prendre du temps pour moi , mais ça me soulage de voir que je ne suis pas seule!!!
    Merci bcp

  5. Sara Répondre

    Si les hommes se sentent offusques par cet article c’est parce que c’est vrai! Arretez de prendre tout au premier degre et d’etre aussi susceptible

    1. Nicolas Répondre

      On sous-entend que le père est un idiot de service qui s’en sacre. Moi mes enfants, c’est ma priorité dans la vie. J’en connais une tonne qui voit leur vie de la même façon que moi. Donc de sous-entendre que majoritairement les pères font se genre de chose c’est insultant.

      En passant, il n’y a pas de second degré dans ce texte, c’est maman bonne et papa con. Il n’y a pas d’exagération, de message caché, de morale à la fin et on voit même pas un angle de taquinerie c’est flat out les papas sont cons et poches. Peut-être que l’intention n’était pas de rabaisser les père, si c’est le cas, le message est mal rédigé.

      En passant, la vie c’est plus compliqué que:  »Celui qui le dit, c’est celui qu’il l’est ».

    2. Bolo Répondre

      Lol on se sens offusqué, car c’est complétement arriéré mentale de penser comme ca en 2016… Ma te dire, les supers women de ce monde sont celles qui laisse dla place a leur homme et arrete de vouloir tout controler pour s’assurer que tout est fait selon leur standard A ELLE…

      l’article est pas tres le fun a lire… bofff je ne retrouve rien d’utile, rien d’amusant, juste des genre de blague offensante ( si c’Est des blagues…….. )

      Dans le meme article il faudrait peindre la femme comme une controle freak, qui capote quand sont chum achete des outils pour lui ( sans trop quelle sache a quoi ca sert) une femme au bord dela depression pcq elle veut trop gerer la vie des autres, et une femme qui s’appercoit meme pas comment elle est et àla conviction qu’elle est le pilier de la famille. sans n’etre rien d’autre qu’une corde autour du coup de sont chum….

      1. La Parfaite Maman Cinglante

        La femme a effectivement été dépeinte comme une femme contrôlante exactement pour cette raison. Le but du texte est d’exposer la divergence de perception de chacun et non pas de jeter le discrédit sur l’une ou l’autre des parties.

  6. Thierry Répondre

    C’est pas tout le monde qui est capable de saisir le 2e degré d’un texte. J’espère vraiment que ce texte là est une caricature car sinon c’est réellement dégradant pour les papas. Le boute du Canadian Tire décrit parfaitement l’idée des perceptions. Mais si une femme peut penser une telle chose de son conjoint bricoleur, alors voilà… « Elle embarque dans le char. Elle entre chez IGA. Elle passe une heure dans les allées, ben relax. Elle revient à la maison avec des aliments inutiles trop chers pas sur la liste des priorités budgétaires. Elle trippe dans sa cuisine. »

    1. Thierry Répondre

      eeeee pourquoi c’est la photo de ma femme qui apparait?????

      1. La Parfaite Maman Cinglante

        Il s’agit de la photo WordPress lié au compte courriel que vous utilisez pour commenter.

    2. La Parfaite Maman Cinglante Répondre

      C’est aussi ce que plusieurs hommes pensent 🙂 Le but est simplement de montrer la différence de perception entre le papa et la maman. L’un n’a pas plus de mérite que l’autre. En fait, le papa peut être perçu comme en ayant plus puisqu’il garde davantage son calme et profite davantage du moment présent tout en s’assurant du bien-être et de la sécurité de ses enfants.

  7. Manal Répondre

    Hahahahah merci j’ai beaucoup ri! Ah que ça fait du bien :-)))

  8. Lo Répondre

    Je comprend le but de la caricature, mais je me dois en tant que papa dévoué écrire mon désaccord sur cette image du colon .

    Malheureusement aujourd’hui on ne s’arrête pas sur ce que les père font pour la famille et ce sont ces femmes qui se prenne pour des wonderwoman et l’appellation maman prends tout son sens , elle a accouché et plusieurs se prenne pour dame nature alors elle ont la science infuse et référait le monde…

    Bref les papa d’aujourd’hui on deux rôle dans plusieurs cas celui du père et de la mère.

    Voilà une opinion paternel 😉

    1. La Parfaite Maman Cinglante Répondre

      Bonjour ! Le but de ce blogue est de déconstruire cette image de mère parfaite, de Wonderwoman et ce billet ne cherche pas à en faire la promotion. Au contraire, il cherche plutôt à démontrer que le papa et la maman ont des perceptions bien différentes et que l’une ou l’autre n’est pas forcément meilleure. Mieux vaut-il chercher la perfection à droit ou à gauche comme la maman ou prendre la vie plus à la légère tout en assurant le bien-être et la sécurité de ses enfants comme le papa ?

      1. Denis

        Vous prétendez que le but du texte n’est rien d’autre que d’exposer les différences de perception entre celle de l’homme et celle de la femme quant à leur rôle parental. Pour mieux nous faire avaler la pilule, vous ajoutez que le père est décrit comme tout de même soucieux du bien être de ses enfants. Un père qui amène ses enfants trop souvent au McDonald, qui ne leur fait pas faire leur devoir qui ne les couche pas à une heure raisonnable ne me semble pas très soucieux de leur bien être…. bien au contraire. Je perçois cette explication comme improvisée compte tenu de la réaction suscitée par le texte.

      2. La Parfaite Maman Cinglante

        Je crois que vous percevez la mère comme une héroïne dans le texte alors qu’elle est décrite comme une contrôlante et vous avez l’impression que le père est désengagé alors qu’il choisit plutôt ses combats. Vous avez parfaitement droit à votre perception du texte. Toutefois, l’intention de mes explications, elles, ne laissent pas place à l’interprétation. Au plaisir !

  9. un père impliqué Répondre

    Je suis pas mal tanner de l’image du père qui sais pas s’organiser, s’occuper de la maison ou complètement déconnecter. Quand on est pogner avec une mère qui ce fou complètement des problèmes des enfants des suivie chez les différents spécialiste. Ou une mère qui vie encore comme si elle avait pas d’enfants on a un père qui est pogné à tout faire tout seul. Mais l’image du père irresponsable véhiculé par la société lui reste collé à la peau. Fac c’est la mère qui a tout les mérite. Pourtant les mère qui vont passer des heures dans un centre d’achat acheter la 20e pair de souliers ou la blouse en spécial qui va moisir dans un garde-robe son légions. Comme je dit souvent devant un juge le père doit être parfait et pas faire de gaffe mais la mère peux faire toute les erreurs qu’elle veux pis c’est quand même elle qui va avoir la garde. Les père son toujours dénigrée et les mère toujours louangé. Oui les père ne font pas exactement comme les mère mais arrive au même but… ce qui fruste les mère c’est de voir comment les père s’en sorte mieux sans avoir l’air d’une poule pas de tête comme les mère on souvent l’air.

  10. Maude Allard Répondre

    Tres decevant comme billet. Je partage le meme avis que Luc et Marc. En 2016, la seule personne responsable si de telle realité existe reellement en couple est de loin la « maman parfaite ». Faites confiance à votre conjoint et communiquée plus vos attentes au lieu de vous prendre pour des super women et tout vouloir faire seule. Vous n avez rien à prouver à personne autre que d essayer d’augmenter le plus de « Like » lorsque vous affichez vos « exploits » sur vos reseaux sociaux. Reconnaissons le role du papa et laissons celui des annees 70 dans le passé.

  11. Nicolas Répondre

    En tant que papa de 4 enfants qui s’implique et qui fait parti de la famille, je lit ce texte et je vois ça comme un mauvais show de Lise Dion, rempli de préjugés et situations hypothétiques.

    Je ne me vois pas comme un parfait papa, parce que plusieurs pères que je connais sont apte à faire exactement comme moi. Quand je vois les réunions de parents de l’école ou dans les sports et que je vois plein de papas curieux, intéressé et impliqué dans le vie de leur enfant, je ne peux pas croire qu’on essaie encore de faire passé les papas qui s’en foutent comme étant la majorité et la normalité.

    Ça fait 7 ans que je suis père et non, je ne vais pas à la bière après la job, le peu de fois que c’est arrivé, c’était organisé et on s’est arrangé pour que ça se passe bien. Quand ma blonde a quelque chose en soirée, je ne suis pas un attardé à qui on doit donner une tonne de consignes pour pas que je tue un des enfants. Je m’organise très bien tout seul avec les enfants, aussi bien qu’elle, à la limite, on fait les choses un peu différemment mais de façon tout aussi efficace.

    Pour les commissions, les dépenses hors  »budget » c’est pas mal n’importe quoi de généralisé là-dessus, j’en connais autant que la conjointe est plus dépensière que le contraire. Des filles qui passent des heures à essayer du linge, ça existe aussi…En plus, quand je fais des commissions, en soirée ou le week-end, je m’organise le plus possible pour amener 2 ou 3 des enfants avec moi, ça leur apprend à se discipliner en publique et je ne laisse pas ma blonde dans le jus.

    L’histoire du McDo c’est simplement idiot, le cas de ne pas habillé les enfants est purement anecdotique et sans fondement. Pour vrai, de mettre ça sur le dos du père et que ça arrive tellement souvent qu’on peut généralisé à tout le monde est franchement rabaissant. Je suis capable de m’assurer que mes enfants sont propre et habillés quand ils sortent de la maison et je croise des tonnes de papas avec leurs enfants qui sortent avec des enfants propres et habillés.

    Pour le choix de la bouffe, on peut s’entendre que la meilleur façon de s’assurer qu’ils ne mangent pas de crap, c’est de mangé à la maison, si vous allez tellement au McDo que vous avez peur de saturer vos enfants, revoyez votre gestion d’horaire.

    Pour l’histoire du voyage seul, de juste sous-entendre que c’est quelque chose de fréquent et normal qu’un père parte seul en voyage pour son simple plaisir, est terriblement insultant. Cette histoire-là, je l’ai entendu une seule fois dans ma vie et j’ai moi-même passé un commentaire au gars en lui disant que ça n’avait pas de bon sens.

    C’est juste pas ça la réalité, on dirait que vous essayez la technique de lancer une bouze de vache sur le mur et que chaque maman pète sa coche sur le bout de crotte qui la concerne. À la fin, le seul message qui reste c’est que le papa c’est un peu de la marde.

    1. La Parfaite Maman Cinglante Répondre

      Bonjour, je respecte votre opinion. Toutefois, le texte vise davantage à imager la divergence de perception du papa et de la maman – de ce texte – sans pour autant dénigrer l’un ou l’autre. Comme je le mentionnais à certains lecteurs, pourquoi le fait d’amener les enfants au McDonald ou de ne pas les habiller ferait du papa un mauvais papa ? Et si c’était plutôt la maman qui met la barre trop haute, qui s’en demande trop, qui s’en fait trop avec des détails qui ne sont pas vraiment importants et qui ne demandait pas assez d’aide ? Par ailleurs, ce texte est une caricature et ne prétend en aucun cas dépeindre le portrait de toutes les familles. Toutefois, un nombre important de lectrices s’est senti interpellé, ajoutant même que leur conjoint ressemblait effectivement au portrait dépeint, mais que cela n’en faisaient pas de moins bons papas ou partenaires… juste des pères moins tendus et souvent davantage présents pour leurs enfants, soucieux de leur bien-être.

  12. Thierry Répondre

    Je comprends l’idée de caricaturer la perception que peut avoir une femme face à son conjoint et père de ses enfants, mais c’est pas vraiment clair dans l’article, il faut relire 2 fois le texte pour comprendre ça, le 2e degré est trop subtil. C’est drôle comme texte, ça punch, ce que j’aime bien mais en même temps, c’est pas drôle parce que le modèle « maman parfaite et papa gros cave » on le voit beaucoup trop dans des pubs télé et à la longue ça devient énervant (j’ai hâte de voir l’inverse mais ça n’arrivera surement pas, imaginez la controverse). C’est juste que de lire un texte comme celui-là fait remonter ce sentiment, même si c’est supposé être un texte divertissant…

  13. Tony Répondre

    Pour rabaisser les papas des mamans c’est un beau texte mais ce que vous ne dites pas … c’est que pendant tout ce temps là, vous oubliez votre couple et finalement la flamme fini par s’éteindre car vous passez votre temps à comparer l’autre. À la fin de l’histoire c’est quoi que vous voulez, vous êtes jamais contantes. Heureusement que les gars des années 2000 on bien changé par rapport aux génération antérieures mais malgré ça vous chialez encore.

  14. Mélanie Répondre

    Ouf! tout un émoi pour un petit texte qui devait être humoristique! D’après ce que je comprends. Nous avons affaire à une discussion bien au-delà des sous-entendus et de la lecture entre les lignes… Bien des gens utilisent ce genre d’humour un peu féministe pour faire rire les gens. Probablement que quelque part, dans les décennies antérieures, cela aurait contribué à parfaire l’égalité des droits et l’image tant ternie des femmes en général. Cependant, je pense qu’à présent les femmes ont une part du pouvoir. (Par partout, mais dans notre société moderne, admettons que nous sommes dans la bonne voie) Cependant, on a de la difficulté à utiliser notre jugement éthique afin de laisser de la place aux hommes. On leur laisser croire à bien des égards, qu’ils soient idiots ou inférieurs à la femme. (radio, télé, émission ou commerciaux). Certes, la société d’aujourd’hui permet à la femme de s’émanciper. Mais devrions-nous le faire au détriment de l’égalité entre les hommes et les femmes? En effet, je crois que ça fait partie de notre culture que de ridiculiser les hommes parce qu’on a vu nos mères, nos voisines ou à la télé le faire pour ainsi obtenir une place au soleil. Cependant, la guerre est terminée, Je crois qu’ici, le message des hommes, ayant eu l’audace de parler ci-haut, veulent nous faire comprendre que maintenant que l’égalité est présente dans nos foyers, pouvons-nous les félicités, les encourager et surtout leur permettre d’offrir ce qu’ils ont de meilleur à leur famille? Il serait dommage que les enfants de ces papas entendent des stupidités pareilles à leur égard. Il serait demoage que leur petite fille puisse dire cela des hommes lorsqu’elles seront grandes. Arrêtons de véhiculer des messages aussi péjoratifs envers qui que ce soit pour se rendre intéressant! Après avoir lu ce billet, j’ai eu l’impression de revenir en arrière… racicime, sexisme.. Aurions-nous pu écrire quelque chose comme ça pour exprimer les différences entre les cultures? Les différences entre les hétéros et les gais? Non? Et bien.. Même chose pour le sexisme et les relations de pouvoir entre les hommes et les femmes de notre société. Les médias ont une responsabilité face aux messages qui sont véhiculés. Leur mission devrait être porté sur le «comment mieux vivre-ensemble» plutôt que d’afficher leurs différences en plus de les exagéré pour mousser le nombre de lecteurs du magasine. Merci

    1. La Parfaite Maman Cinglante Répondre

      Je comprends votre interprétation et votre raisonnement. Toutefois, la plupart des billets de ce blogue sont humoristiques et font appel à la capacité d’autodérision et de compréhension du second degré qu’on parle des hommes, des allaitantes, de notre rôle au sein du couple, de notre façon d’élever les enfants, etc. Dans le cas présent, cet article n’est ni plus ni moins qu’un portrait caricatural visant à imager la différence de perception entre un père et une mère sans chercher à mettre l’une des partie davantage en valeur que l’autre. Le père est détendu, la mère est contrôlante. On pourrait tout aussi bien stipuler que le texte fait ombrage à la mère. Vous êtes parfaitement en droit d’interpréter ce texte à votre façon; tous les propos peuvent être interprétés. Toutefois, votre interprétation est bien loin de l’objectif d’origine du billet.

  15. Moi Répondre

    Bravo! C’était drôle et cinglant : right on the spot de ce que ce blogue veut rendre, non? En tout cas moi, j’ai reconnu mon couple dans quelques phrases, j’ai ris aux éclats et mon mari avec! Tsé, des fois, fait ben rire de nos différences : si j’avais pas mon chum ben relax qui relativise tout, mon over-peur-que-ce-qui-a-1-chance-sur-des-millions-arrive m’aurait fait explosée depuis longtemps. Un beau moment de détente à chaque fois que je lis un de vos textes, même si je me reconnais moins dans certains 😉

  16. Kathrine Répondre

    Je connais des amies qu’ils ont ce problème avec leurs conjoints. Personnellement ça vient de la femme un peu freak contrôle et que l’homme l’accepte car sa ne l’oblige pas à prendre toute sa part de responsabilité.

    Mon conjoint prend sa part car il le souhaite. Si advenant, il aimerait virer un peu ados, je le rappelle à l’ordre.

    Le plus important est que nos enfants soient heureux et en santé…

  17. tsavard Répondre

    Et si on écrivait : « maman tombe enceinte. elle reste assis 9 mois relax à attendre. force et à mal une journée, et prends un ans pour s’en remettre, assis sur son steak à chiller dans la maison en princesse, pendant que papa se démène pour faire vivre sa famille. »

    On me qualifierait (et avec raison) de mysogyne et de centaines d’autre mots. Pour certaine personne ça serait même une raison assez grande pour me lancer un procès …

    Pourtant, tu vulgarises et généralises et dégrades sans raison le rôle de père … et de l’homme en général … sans trop de but non plus. Ce n’est pas humoristique, il n’y a pas de belle moral et de moment touchant … je n’ai pas compris dutout cette rancune que tu sembles nous vouer …

    où même du but que tu cherchais à atteindre avec ce texte.

    1. La Parfaite Maman Cinglante Répondre

      Le but de ce billet est simplement d’exposer la divergence de perception du père et de la mère sans discréditer quiconque. La femme est contrôlante et pas particulièrement heureuse alors que le papa est calme, détendu et beaucoup plus à même d’apprécier le moment présent. Je comprends votre interprétation mais l’objectif de ce texte n’est en aucun cas de témoigner d’une rancune quelconque.

  18. Stefany Répondre

    Pour ma part, même si ce n’était pas l’objectif de l’auteur, je comprends que les hommes ne se sentent pas valorisés dans ce texte…

    Si de notre côté, les femmes, on a beaucoup de pression dès la grossesse sur tout ce que l’on fait ou pas et qu’on est constamment victime du jugement des autres (plus que les papa à ce niveau là d’après ce que j’ai pu observée et c’est probablement ce regard des autres qui nous empêche parfois de lâcher prise), il ne faut pas oublié que la société d’aujourd’hui valorise beaucoup les femmes et priorise les mamans aux papas… Je ne pense pas que l’intention soit de dénigrer les hommes volontairement mais avec le message véhiculé de part et d’autre, on prend pour acquis qu’ils sont forts et ils sont de moins en moins encouragés à se battre pour obtenir ce qu’ils désirent, à avoir confiance en eux à se faire respecter comparé aux femmes.

    Il est tout à fait normal que les papas et les mamans fassent les choses différemment et je crois que c’est bien pour que l’enfant s’adapte à la différence. C’est de notre responsabilité à tous de laisser les hommes prendre leur place dans la famille, tout comme la femme et de s’y sentir bien. Il faut pour cela, travailler en équipe, apprendre à ce faire confiance mutuellement et aussi s’accorder chacun un petit répit de temps en temps, parce qu’on est tous humain…

  19. Marc-Andre Naut' Répondre

    Moi j’ai bien rie avec ma femme

    On ce reconnais dans le texte les deux dans les bride on est pas exactement comme sa dans notre couple mais je me vois très bien me balader au Canadien tire …. Et avoir des meeting dernière minute

    Le Resto je l’ai déjà fait sa …

    Et je reconnais ma femme dans ce texte

    Très bon texte !!!

    Pour le papa qui pense qu’il es parfait moi dans mon cercle d’amis on es pas male comme sa dans vie et nos femme nous aime bien et on a des beau enfants bien élever et on es heureux dans notre vie !!!!

  20. OKB Répondre

    Je ne suis pas du genre à écrire des commentaires, mais là si t’es pas content du texte t’avais juste à arrêter de lire dès le début pis de passer à autre chose. Pas obligé d’en faire un plat c’est juste un article.

  21. Richard Répondre

    J ai vraiment perçu le message fondamentale de ce. Texte, je suis un père qui ne dramatise pas ni ne panique. Ce qui fait de moi un homme qui ne perd pas de temps avec des choses ou des comportements qui ne changerais rien à ma vie ni à celle de mes enfants . Dans la vie et je l ai appris à mes enfants il faut rire et s amuser si on veut être heureux. Alors messieurs reliser le texte pour bien comprendre le sens et dédramatiser. Si vraiment je me trompe alors tant pis pour cette maman parfaite elle n’a qu’à sortir de ce cercle de conditionnement qui ne rend personne heureux même pas les enfants pour lesquels les femmes agirais de la sorte. « Tout le monde est malheureux…………. ». Agissez plutôt que de crier.
    Richard

  22. Elise Répondre

    Mon dieu, certaines personnes prennent trop au sérieux et se sentent ultra concernés par ce texte. Moi je dit Bravo a l auteure , j ai ris du début à la fin 🙂

  23. Rex Répondre

    Pas partir en voyage seule parce que papa va te laisser plus d’ouvrage en revenant à la maison. Selon moi c’est une attitude negative envers papa et tu l’étiquettes d’avance sans même avoir vu un résultat en revenant du voyage. Donc ne viens pas dire que tu ne peux la partir en voyage. Si dans le passé, c’est déjà arrivé que tu es revenu dans le chaos tu as toutes les bonnes raisons selon ton anticipation négative pour t’empecher de voyager seule et de rester à la maison à le regarder passer la tondeuse…ou tu donnes à papa la possibilité d’être une meilleure version de lui même…et sinon va sur tinder je suis sur que y’a un candidat beaucoup plus adapté à tes critères.
    Rex
    avec un ti brin de sarcasme.

  24. Jason Répondre

    Si un homme aurait écrit ce genre de texte il se ferait pitcher des roches par toutes les féministes frustrée de ce monde.

    Je trouve ce texte complètememt ridicule et inutile et il est très facile de tout remplacer par des exemple inverse. Par exemle, a la place de Canadien Tire on pourrait remplacer l’homme par la femme et y inscrire « n’importe quel magasin de linge ». Anyway lorsqu’un homme rentre dans un magasin, il sait ce qu’il veut !

    Anyway!

    1. La Parfaite Maman Cinglante Répondre

      Vous avez absolument raison, l’article aurait pu parler de cette maman qui magasine. Le but du billet n’est pas de discréditer l’une ou l’autre des parties mais de démontrer le différence de perception de chacun. Ici, la mère s’en met beaucoup trop sur les épaules et n’a pas de plaisir alors que le papa est beaucoup plus détendu et semble clairement plus heureux.

  25. Jennifer Répondre

    Ouffff, tellement de lourdeur dans les commentaires! C’est bizzare de voir certaines personnes se sentir attaqué par ce texte. Où est passé votre capacité a lire la subtilité? À prendre tout ça à la légère? A rire sur le fait qu’une maman peut aller un petit brin trop loin dans son côté organisatrice et qu’un homme peut aussi être full trop relax… On est tous différent et la beauté dans tout cela c’est qu’on se complète, on forme des belles familles parfaite dans leurs imperfections. Je crois que c’est bien illustré dans la dernière phrase du texte ou la maman sirote un bon verre de vin. Elle profite et apprécie tout ce qui « l’énerve » chez le papa parce que sans lui la dynamique de la famille ne serait pas pareil. Sans lui elle ne pourra pas lâcher prise elle aussi, de sa façon. Les femmes ne sont pas plus « hot » que les hommes dans leur rôle parentale les deux sont différent et apporte une réel beauté a la vie familiale 😃👍🏽

    Voilà ce que j’en pense et merci de me faire sourire ce matin!

  26. Emilie Répondre

    je ne comprend pas les mères qui restent avec des hommes qu’elles pensent poche de même. c’est incroyable. sérieusement, oui on a tendance a trop en faire, nous les mères. et honnêtement on devraient prendre exemple plus sur eux, être plus détendu, et surtout leurs faire confiance. Arrêtez de vous plaindre le ventre plein. les enfants sont vivants? ils ont manger? sont heureux? propre? et bien c’est parfait! qu’ils n’aient pas de beau ptit kit du mexx pour aller s’asseoir et se salir au Mcdo du coin, on s’en fou tellement….. apprenez dont a comprendre que vous et votre homme vous avez pt pas la même vision des choses. et honnêtement, après ça chiale que l’homme essai tjr d’être ailleurs de la maison, mais quand il est la, il se fait tjr crier dessus…….. formez une équipe! pas un concours. j’en ai toujours trop pour mes enfants, je suis exactement mot pour mot pareille comme tu as décris. MAIS j’accepte très bien que papa ne le soit pas. Il n’est pas parfait, mais sérieusement jamais comme tu as décris!

  27. Annie Répondre

    Premierement je ne comprend pas comment certaine personne peuvent se sentir insulté ou dégrader par ce texte. Le fait de ne pas trop s’en faire et de prendre certaine chose a la légere est loin d’etre un défault. Dans mon couple, il y a un juste milieu. Le papa lorsqu’il va faire certaine course se limite a se quil allait chercher tandis que pour moi ca peut varier. Pour ce qui est des enfants, moi ca me derange pas qu’il soit habiller tout croche tandis que pour papa cest important d’etre bien habiller. Pour ce qui est du restaurant je me retrouve dans ce texe. Bref tout cela pour dire que chaque situation est différente et que si ce n’est pas votre cas et que vous ne vous etes pas retrouver dans ce texte et bien tant mieu pour vous. Mais vous ne devriez pas prendre ca autant a coeur et dire que ce texte dénigre les papas ou fait voir les meres comme des controlantes. C’est loin d’etre le cas

  28. Marie-Lou Répondre

    J’ai pouffé de rire quand j’ai lu « bébé inclus ». Texte satirique très bien écrit. Chapeau.

  29. Yves LeBou Répondre

    Alors s’il y a autant de retour négatifs de la part de lecteurs sur le billet, et que vous devez « précisez » ce que le billet parle, je crois que le billet est mal conçu.

    Si cette histoire telle que rapportée est vraie, et que vous étiez ma conjointe, il y aurait une très grande discussion.
    Le « bobo » du texte ce lit comme suit:  » Il revient à la maison avec des outils inutiles trop chers pas sur la liste des priorités budgétaires. »
    C’est assez simpliste comme pensée. Voir dégradant. Mes amis père de 30 ans et+ vous lancerait une pierre… car ces outils font économiser beaucoup d’entretient… Mais de là à les faire passer en priorité sur le budget… ouch!

    Parlons des crèmes, lotions, nettoyant, rajeunissant, revitalisant, soins de santé, esthéticienne… et ça… ce n’est pas une perte budgétaire mesdames? espérer vivre 3 ans de plus? à quel prix?

    Allez, on se roule les manches et on sort un meilleur billet.

    1. La Parfaite Maman Cinglante Répondre

      Vous avez parfaitement droit à cette opinion. Toutefois, le billet semble également avoir été compris dans son sens original par des milliers de gens. Tout texte laisse place à l’interprétation de chacun. C’est la beauté et le danger de la chose mais tous sont libres d’en tirer la conclusion qu’ils souhaitent.

  30. Ulfhed Répondre

    ***Ce texte ne représente absolument pas MA perception de MA réalité ni MA perception de quelques couples échantillons autour de moi, alors je vais sélectionner dans les commentaires quelques messages semblables aux miens et littéralement inonder l’espace commentaire parce que je veux absolument pas qu’on pense que tous les pères sont comme ça pis je me sens menacé par ce genre de texte!!!

    Je refuse absolument de reconnaître que malgré l’avancement des conditions des rôles genrés il y a toujours une réalité selon laquelle les femmes font toujours aujourd’hui beaucoup plus de tâches ménagères et de soins de la famille que les hommes, statistiques à l’appui, et donc pour ne pas être jugé comme faisant partie des cas à problème dont je nie l’existence, je vais remettre en cause de façon invasive l’existence de tout possible problème et, ce faisant, empêcherai qu’on avance même l’idée qu’il puisse toujours y avoir quelque chose à régler! ***

  31. Jamais sans un papa bio ou pas ❤️ Répondre

    Eseque je suis la seul à avoir remarquer que ici on parle d’une maman trop perfectionniste qui passe à côté du bonheur de ses enfants par tout vouloir etre A1 a côté un papa qui lui est cool décontracter passé du temp de qualités avec ses enfants va au resto tout le monde est heureux et finisse leur assiette on se dis en 2016 franchement je les lue une fois et jai très bien saisis que ici on parle du lâcher prise que les mères doive avoir et qu’elle devrai comme le papa etre relaxe et profiter de son temp et laisser de la place au papa qui sera ravie j’en suis persuader de pouvoir prendre place dans la vie commune ouffffffff je me demande franchement la si vous avez vraiment lu et compris

  32. Myriam Répondre

    J’ai aussi eu quelques réserves en lisant ce billet, mais je pense que de manière maladroite, l’auteure tente de faire référence à ce qu’on appelle la charge mentale, qui encore aujourd’hui tend à être la fardeau de la mère, pas nécessairement par manque d’implication du père, mais simplement par réflexe, conditionnement, voire par nature des genres… Le texte que je mets en lien l’explique assez bien: http://www.la-croix.com/Famille/Parents-et-enfants/Quand-femmes-pensent-tout-2016-09-20-1200790409

    Personnellement, mon conjoint est très impliqué auprès de ses enfants et ouvert à ce que je lui délègue des tâches, mais justement, il fait que JE lui délègue les tâches… Et je reçois encore à tous les jours les questions « où sont les pantalons de fillette ? », « manque-t-il quelque chose dans le sac pour la garderie ? », etc. et c’est moi qui gère le calendrier, quand on part pour quelques jours, c’est moi qui prépare les bagages, et même bien souvent, je dois rappeler à mon conjoint ses propres rendez-vous et obligations… Il n’en demeure pas moins un excellent papa et amoureux, mais je trouve parfois que c’est lourd de devoir se sentir responsable de penser à tout. Je n’en retire aucun plaisir et aucune fierté, je veux juste que personne ne se retrouve en mauvaise posture à cause d’un oubli quelconque, incluant mon conjoint, simplement parce que je les aime tous et que dans notre mode de vie effréné, il n’y a pas beaucoup d’espace pour les imprévus.

    1. Veronique Theriault Répondre

      Même chose chez-nous! Je n’aurais pas mieux dit.

  33. Veronique Theriault Répondre

    Moi j’ai trouvé ce texte très drôle car je me reconait un peu dedans. Depuis l’arrivé de mon deuxième j’ai un plus gros laissé-aller et papa s’implique beaucoup. Rien à dire la dessus mais oui je suis du genre a tous organisé pour être certain que mon plus vieux mange des légumes :). Anecdote: je part après le travail faire des commissions, j’appel papa.
    Maman: Qu’est-ce que vous faite?
    Papa: Je viens d’aller porter le papier chez M.X
    Maman: Avec bebe? (2ans haha)
    Papa: Oui
    Maman: Mais il doit avoir faim il est 18h30!
    Papa: Ben non je lui donne des chips en attendant
    Maman: « prends une grande respiration » Ok a tantot!

    Papa prends beaucoup sa place et le fait très bien mais effevtivement je suis quelqu’un qui veut être prête a toute les éventullité donc je me complique parfois la vie et je vois parfois la vie de papa comme décrit dans se texte donc moi j’ai trouvé cela très drôle. Merci de m’acoir fait rire ce matin

  34. Hervey Répondre

    Certains hommes ne sont pas paternels comme certaines femmes pas maternelles. .c’est peut-être une question de gènes…ils ne sont pas responsables…c’est comme avoir less yeux bleus ou noirs…😉
    Mais la majorité des pères sont moins perfectionnistes que les mères et vivent moins en fonction de ce que les autres pensent…
    Quand tu vis ta vie comme si tu étais dans une vitrine de magasin…ça amène un stress inutile sur la mère et le reste de la famille…et c’est dur pour le couple…😞
    Faites lire cet article à votre mari et demande lui d’être plus un coéquipier avec les enfants…et de vous rappeler souvent que la vie trop courte pour la passer à se préoccuper de ce que les autres pensent de nous…Amen!😉🍻🍹🍸👿

  35. Sylvie Verreault Répondre

    Bonjour mesdames et messieurs,
    franchement très immatures vos commentaires en général. Veuillez, s’il vous plaît, sortir de vos égos réactifs et comparatifs. Veuillez, s’il vous plaît, arrêtez de vous considérer comme L’EXEMPLE de référence du l’état social des rôles papa/maman au Québec. Si le sujet éveille vos PASSIONS comme il le semble à la lecture de vos propos, je vous invite à prendre quelques cours universitaires sur le sujet (UQAM, UdeM, Concordia, McGill); nos universités se fendent le pet à offrir des contenus très à jour sur le sujet, contenus présentés par des hommes et des femmes qui savent, études à l’appuis, de quoi il retourne RÉELLEMENT’à ce sujet, au delà du fantasme idéaliste de la petite « famille parfaite » qui aime penser qu’elle est représentative de la réalité maman/papa au Québec (je parle de vous, là, au cas où…).

    Au Québec, 60% des couples divorcent. De ce 60%, le demandeur du divorce est dans 80% des cas la femme. La cause principale des divorces au Québec est l’effritement de la relation entre les conjoints. Ledit effritement débute dès la naissance du premier enfant et prend sa source dans la non-équité de la répartition de la tâche parentale entre les conjoints, et la non-reconnaissance par l’homme que cette disparité le favorise énormément au niveau de sa qualité de vie (moins de lourdeur de la tâche, moins de stress, moins d’heures investies, faible qualité de l’investissement de sa personne…).

    Notre expérience personnelle (notre couple et nos amis proches) est certes un exemple de ce qu’est la vie, mais n’est pas nécessairement une RÉFÉRENCE représentative de la majorité.

    Et oui, (études nationales à l’appui), le texte ici critiqué est représentatif. Messieurs, si ce texte vous met en colère, impliquez-vous vers un changement social au delà des belles discussions qui vous font bien paraître dans le salon. Au lieu de critiquer les femmes qui tentent de jeter de la lumière sur une réalité de couple qui perdure et détruit les unions, éduquez les hommes qui « aident » leur femmes quand ils font des tâches parentales ou domestiques.

    PS 1: Ici, je ne parle pas de mon expérience personnelle.
    PS 2: La société évolue au rythme du plus lent.

  36. Mathieu Cloutier Répondre

    Ton ¨papa¨a des responsabilité tu devrais être contente sinon va donc te pogner un ¨homme¨qui passe son chèque dans les machines à poker,

    Ce texte est représensatif des madames qui écoute trop TVA et Walt Disney. (études nationales à l’appui)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *