À toi, le père de mes enfants

père bébé lit

Un jour, j’ai rencontré un jeune homme charmeur et rieur. Qui est devenu mon amoureux, mon ami, mon complice, mon amant. Avec lui, j’ai traversé ma vingtaine, réalisé des rêves et des projets; la première maison, la famille. C’était une histoire qui a commencé à deux, pour devenir trois et puis cinq.

Mon jeune homme charmeur et rieur est devenu un père de famille. Un peu maladroit au début et qui se demandait toujours s’il faisait la bonne chose. Un papa avec de l’amour dans les yeux, qui ne demandait qu’à prendre sa place. Qui voulait apprendre à changer une couche, à agencer les p’tits pyjamas avec les petites mitaines et les chapeaux de ses princesses.

Un père qui, comme plusieurs autres, quitte chaque matin pour le travail. Qui revient le soir le sourire aux lèvres. Un homme qui plus souvent qu’autrement s’oublie pour le bonheur de sa famille. Avec lui, je voudrais souvent arrêter le temps, pas longtemps, mais juste assez.

Juste assez, pour la p’tite boule d’émotions qui se forme dans ma gorge, quand tu ris avec nos enfants. Quand tu les chatouilles, quand tu leur lis une histoire, que tu te transformes en princesse et que tu consoles les bobos avec un baiser qui pique-à-cause-de-ta-barbe-papa.

Pour regarder encore et encore nos grippettes, qui crient de plaisir de voir Papa rentrer du travail et voir toute la complicité qui vous unit. Pour voir ton sourire, ton regard ou une de tes mimiques dans leur visage. Pour me dire, «ah là tu ressembles à ton père».

Notre histoire ne sera jamais parfaite, mais c’est la nôtre. On tente de l’entretenir du mieux qu’on peut entre le manque de sommeil et la routine. Avec des hauts et des bas, des engueulades et des réconciliations. Des moments de tendresse, de doute, de pleurs et de joie. Où on met de l’eau dans son vin pour essayer de se comprendre, de s’aider et de s’aimer du mieux qu’on peut.

Je suis fière que tu sois le père de mes enfants. Celui avec qui j’ai choisi de partager ma vie. Celui qui a su voir au travers de la jeune fille, la femme, la mère, la conjointe, que j’allais devenir. Qui a su m’apprendre à me faire confiance, à m’accepter, à m’aimer. Qui m’accepte comme je suis, qui partage mes victoires, comme mes moments de faiblesse. Qui fait de moi une meilleure personne chaque jour.

À toi mon jeune homme charmeur et rieur, je dis merci. Merci d’être à mes côtés sur la route de la vie.

Je t’aime.

La Collaboratrice dans l'Ombre
LA COLLABORATRICE DANS L’OMBRE

2 thoughts on “À toi, le père de mes enfants

  1. Elsa bourgeois Répondre

    Un texte comme ça pour nos mères qui sont des grand-mère en or serait tellement merveilleux aussi ❤❤

  2. eric leblanc Répondre

    bravo ma belle annie et tre belle photo de pierre et de votre bébé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *