Les quatre personnes qui connaissent mieux ton enfant que toi

docteur fâché

Parce que nous savons tous que certaines personnes connaissent mieux notre propre enfant que nous-même avec leurdite expérience, voici une liste des quatre personnes qui en sauront toujours plus que toi sur ta progéniture.

#1  Les professionnels de la santé

Je sais qu’ils sont dans le domaine de la santé, qu’ils ont étudié à la vie à la mort, qu’ils ont un maudit beau diplôme et qu’ils sont susceptibles de sauver ton enfant d’une mort certaine un jour ou l’autre auquel cas tu leur seras éternellement reconnaissante avec toutes les bonnes raisons du monde.

Mais combien de fois les as-tu vu lever les yeux au ciel en te disant que ta progéniture avait rien qu’un rhume et que tu aurais dû rester chez vous ? Et combien de fois t’ont-ils enlignée comme une batteuse d’enfants en te demandant pourquoi tu n’avais pas consulté plus tôt ? Pis je te parle même pas du fameux regard shame-on-you qu’ils t’ont lancé quand tu as mentionné que bébé avait commencé les céréales à trois mois et demi au lieu des six mois recommandés par le sacro saint Mieux-Vivre. L’année passée. Parce que cette année, ton pédiatre a décrété que finalement, quatre mois, c’était ben correct.

Peu importe ton instinct, rappelle-toi toujours que tu n’es pas l’auteure de la bible de la connaissance de la maternité et que tes connaissances sur ton bambin sont inévitablement limitées par ton manque flagrant de compétences.

#2  L’ami qui n’a pas d’enfant

On a tous un ami qui s’y connaît très bien en matière d’enfants parce qu’il a complété son cours de gardien averti à douze ans. T’sais, un ami qui met son grain de sel dans les décisions que tu prends pour ton enfant.  »Voyons donc il veut pas manger ça, pourquoi tu le forces ? » ou  »Allez, il n’est pas si tard que ça, laisse-le jouer encore un peu ».  T’sais, c’est ce même ami qui t’obstine qu’une grossesse dure neuf mois et non quarante semaines ou qui te dit que lui aussi devra se lever tôt  lorsque tu refuses de sortir parce que t’es complètement vidée. Ça semble anodin mais ce sont tous ces petits commentaires qui font pomper ton château gonflable intérieur jusqu’à ce que tu exploses en confettis.

Mais bon, pas la peine de lui dire ta façon de penser puisque tu ne sais clairement pas aussi bien que lui comment dealer avec ton propre enfant car tu n’as jamais gardé ceux des autres trois heures par semaine quand tu avais douze ans.

#3  La famille

Ils se sentent toujours obligés de t’imposer leurs conseils dans la vie en général. Croyais-tu que ta maternité y changerait quoi que ce soit ?

« Ta puce ne veux pas sa suce, trempe-la dans le miel ! », « C’est normal qu’il soit toujours malade ! Tu l’as envoyé à la garderie bien que trop jeune ! », suivi du fameux « Tu sais moi dans mon temps (…) ! ». Grand-mère, je sais que tes conseils sont toujours donnés de bon cœur mais après cinq minutes de discussion téléphonique, tes cinquante conseils alignés les uns à la suite des autres me donnent un peu mal au crâne.

Mais ne conteste jamais. Ils ont des années d’expérience d’avance sur toi.

#4  L’inconnu

Il ont toujours deux ou trois enfants de plus que toi ce qui fait d’eux les Hermione Granger de la maternité. Ils t’arrêtent au milieu de ta promenade avec bébé pour étudier ton enfant et te dire ce que tu devrais faire ou ne pas faire. Mais voilà, tu n’as pas envie de discuter de la façon d’élever ton enfant avec de parfaits étrangers. Pis ils sortent d’où, eux ? La face de ton mini de cinq mois te confirme qu’il n’est pas plus convaincu que toi par leur visage à deux centimètre du sien.

Mais tu te tais et tu prends ton gaz égal parce que anyway, ils ont plus d’enfants que toi qu’ils ont eus bien avant toi, ce qui fait de toi rien de moins qu’une débutante.

La prochaine fois, prends une grande respiration pis rappelle-leur tous qu’il n’existe aucun manuel universel pour élever un enfant. Que chaque enfant est diffèrent et que malgré leurs sympathiques conseils, tu sais très bien ce que tu as à faire.

Parce qu’après tout, ton mini est un modèle unique que tu as toi-même tricoté avec amour et appréhension.

Émilie Fournier
ÉMILIE FOURNIER


***Ce texte ne vise en aucun cas à discréditer les professionnels de la santé mais à faire part d’un sentiment vécu par de nombreuses mères qui se sont senties jugées lors de consultations médicales.


Une réflexion sur “Les quatre personnes qui connaissent mieux ton enfant que toi

  1. Julie Répondre

    Woww !! Liberateur comme texte enfin quelqu’un qui a su mettre exactement les mots sur ce que je ressend continuellement depuis mon accouchement il y a 3ans bientot 4 de ca…. Merci! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *