3 astuces pour rester zen

femme fâchée

L’image de la maman-plus-que-parfaite-adepte-de-bienveillance te donne la nausée quand toi tu rush à garder ton calme en préparant la toast de ton deuzans-super-devil à 6h17 un samedi matin? Mais tu voudrais quand même un peu plus de joie dans ton dedans? Je te donne trois astuces pour avoir la zénitude d’un maître Yogi sans avoir besoin de sa souplesse, promis !

Astuce #1 : le déni

T’as pogné sur le fait ton toddler à évacuer toute sa créativité en dessinant avec sa banane dans le miroir du salon pis l’envie d’hausser le ton te prend ? Pas de panique ! Fais preuve de déni ! Recule jusqu’à temps que tu ne le vois plus, pis oublie toute. Facile ! Une fois loin de ce sacrilège à ton ménage fraîchement terminé, prends-toi une bonne gorgé de café tiède avant de l’oublier une troisième fois dans le micro-onde pis souviens-toi du proverbe anglais qui dit:  »Don’t trouble trouble until trouble troubles you ! ».

Astuce #2 : la visualisation

Ton comptoir de cuisine déborde de vaisselle sale ? Ton divan est enseveli sous des piles et des piles de linge propre pas plié ? Le p’tit dernier perce des dents depuis deux jours pis le tout mis ensemble te donne l’énergie d’un paresseux avec la motivation d’une limace ? Visualise ! Ferme tes yeux et imagine-toi sur le bord d’une plage dans les Caraïbes, le cul dans l’sable, les pieds dans l’eau, le soleil dans la face. Ton bordel va te paraître soudain ben loin dans ta liste de priorité. Ça va même, peut-être, te mettre un sourire au visage une grosse minute et demie.

Astuce #3 : Netflix

Si la dernière fois que t’as vu la couleur de ton plancher c’est pendant la visite pré-achat de la maison en 2010 pis que ça t’exaspère chaque fois que tu piles sur un bloc-machin-truc qui traîne, que tes enfants ont décidé de faire la grève en refusant toute forme de négociation tout en exprimant leur mécontentement en hurlant à tue-tête depuis qu’ils sont levés pis que t’es sur le bord de l’apoplexie, calme-toi. Je connais une arme de destruction massive qui va régler le conflit et te faire gagner des grades dans l’autorité suprême. Netflix ! Pour te déculpabiliser (un peu) de ploguer tes kids devant un écran même s’il fait trente degrés à l’ombre dehors, mets ça en anglais! Comme ça, tes enfants vont se familiariser avec leur langue seconde pis ils pourront pas dire que t’as jamais rien fait pour eux. Toi, pendant ce temps d’accalmie-là, tu pourras prendre la pelle traîneau pour dégager ton plancher ni vu ni connu et retrouver tout son éclat d’antan.

Te voilà prête à affronter tous les stratagèmes que ta progéniture peut inventer pour te faire suer, sans péter un câble à chaque fois. En cas de force majeure (ou pas), rappelle-toi de ces trois petites lettre salvatrices : SAQ. Parce qu’une parfaite maman imparfaite serait pas parfaitement imparfaite sans un verre de rouge à la main.

Cheers !

Anaïs Leclerc-Gignac

      ANAÏS LECLERC-GIGNAC


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *