Les 15 vrais bons conseils d’une mère indigne

conseils mère

#1  Le Kraft Dinner ne contient pas tous les nutriments dont ta progéniture a besoin mais il renferme 15-minutes-de-repas-sans-négociations-musclées, 20-minutes-de-sauvées-sur-la-préparation-du-souper pis la préservation-de-ta-zénitude-un-mardi-soir-de-soccer. Penses-y.

#2  Les plats de plastique avec un restant poilu découverts dans un sac à lunch plus de quarante-huit heures après leur consommation d’origine peuvent être jetés directement à la poubelle sans culpabilité à l’égard de ton budget ou de l’environnement. Garde toujours tes priorités en tête.

#3  Les toutous avec toute forme de gros yeux durs qui réveillent la chair de ta chair au beau milieu de la nuit en tombant accidentellement par terre peuvent disparaître mystérieusement dans le bac à vidange un soir de pleine lune. Même chose pour les jouets qui font de la musique, qui klaxonnent ou sur lesquels on peut fesser avec un bâton.

#4  Tu es en droit de sacrer secrètement aux vidanges un pourcentage important de la pile de dessins qui est en train d’envahir ta maison à un rythme effréné comme une invasion de punaises. C’est ça ou tu te fais construire un deuxième cabanon.

#5  Il n’y a rien de mal à envoyer tes enfants dehors à coups de pied dans le derrière quand la tension monte pis que l’énervement est à son comble. Même s’il pleut. À torrents. Même s’il tonne. Tant qu’il n’y a pas d’éclairs, je te certifie qu’il n’y a aucun danger.

#6  « Parce que » est une excellente réponse à « Pourquoi ».

#7  Fais le deuil du kit assorti qui donnerait un look tendance-en-vogue à ta progéniture. Un jour ou l’autre, tu vas cesser de te battre pour choisir son linge à sa place et ce jour-là, mieux tu seras préparée, moins tes yeux vont saigner.

#8  Arrange ça comme tu veux, prie, danse sous la pluie, fais un pèlerinage mais il n’y aura jamais aucune corrélation entre l’heure de coucher et l’heure de lever de ta marmaille. Couche-les à dix heures tant que tu voudras, à cinq heures et demie demain matin, ils seront quand même tous réveillés avec une humeur de cauchemar en prime rendu à neuf heures.

#9  Jouer avec tes enfants est un mal obligé mais après chaque période de quinze minutes de jeu, il y a une loi non-écrite qui dit que t’as droit à une demi-heure de break.

#10  Ramasse-ce-que-tu-sors-au-fur-et-à-mesure est un concept qui ne s’acquiert pas avant vingt-cinq ans. Arrête de perdre ton temps.

#11  Les quarante-huit paires de bas et les cinquante-deux paires de bobettes que tu laves hebdomadairement même si t’as deux enfants pis qu’il y a juste sept jours dans une semaine relèvent d’un fait mystique non-élucidé. Pis les graines sous la table après un repas-sans-pain-sans-biscuits relève du même fait. Ne cherche pas de réponse.

#12  Prends toujours pour acquis que même un enfant propre va salir son gilet en mangeant le jour où tu vas lui en mettre un; fais toujours manger ta progéniture en bedaine ou accepte qu’elle passe la journée avec un spot beurre de peanut sur le tee-shirt.

#13  Les bonbons sont ta meilleure arme de négociation. Ce n’est pas de la manipulation. Ce n’est pas du chantage. C’est un fait.

#14  Souffler sur un morceau de pomme ou une boule de crème glacée qui est tombé par terre suffit à le rendre à nouveau parfaitement stérile même s’il reste une couple de grains de sable ou deux-trois roches de collés dessus. À bas le gaspillage, à toi les anticorps.

#15  Feindre de ne pas entendre une enfant qui t’appelle pour te montrer sa quarante-huitième chandelle dans la piscine ou sa cinquantième descente dans la glissade jaune ne relève pas du manque de respect mais de la nécessité de préserver ta santé mentale.

Pis toi, c’est quoi ton meilleur conseil de mère indigne ?

logo parfaite maman cinglante


18 thoughts on “Les 15 vrais bons conseils d’une mère indigne

  1. Julie Répondre

    Tactique du faux privilège : Installe ta toddler dans ton lit devant la tv un peu plus tôt que l’heure du dodo (30 minutes est très raisonnable).
    5 minutes plus tard, va lui dire qu’il faudrait qu’elle aille dormir dans son lit. Elle protestera. Forcément. Dis-lui qu’elle peut rester encore devant la télé, mais à condition de se blottir en silence sur ton oreiller en écoutant la Pat Patrouille (vive Netflix).
    Appréciant son « privilège », elle n’émettra plus un son, osera à peine respirer, et toi tu pourras boire un verre de vin tranquille avec ton amoureux (admiratif de ton astuce) 30 minutes avant l’heure du coucher. Rendue à l’heure fatidique du dodo, reconnaissante, elle se rendra dignement à son lit sans rechigner.

    1. Amélie Répondre

      Pratique ton air émerveillé. Un beau « wow!! » une face ravie est toujours pratique lorsque ton enfant te présente un chef-d’oeuvre ou une routine de gymnastique. Faut juste pas oublier de regarder l’exploit avant de s’exclamer.
      Sinon, chez nous, on est rendus qu’on interdit les spectacles les vendredi après 5h, les samedis, et les jours fériés. En fait, ils sont permis les soirs de pleine lune d’une année bissextile.

  2. marie-pierre Répondre

    Crie haut et fort que tu dois ABSOLUMENT aller aux toilettes MAINTENANT et qu’il est INTERDIT à quiconque de passer avant toi. Bien sûr toute la marmaille passera avant toi. Mais toi ta pas vraiment envie alors savoure ton deux minutes de paix.

  3. MarieLine Répondre

    Reculer lheure volontairement en cachette,affin denvoyer la progéniture au lit un peu plus tôt.

  4. Sophie Répondre

    Donner deux choix poches pour leur faire choisir par eux-mêmes le choix le moins poche qui est déjà pas mal poche de leur point de vue. Exemple : au parc alors que tout le monde s’amuse mais que c’est l’temps : Mom :  »on part dans 5 minutes ». Enfants :  »ah c’est poche!! 10 minutes! » Mom :  »c’est 5 minutes ou 0 minute : tu choisis quoi? » Enfants :  »5 minutes ». Mom :  »parfait, c’est ton choix! »

  5. Sophie Répondre

    Il est toujours 16h quelque part dans le monde, heure sacrée du verre de vin…

  6. DANIELE Barbeau Répondre

    Une mère doit toujours se sacrifier et prendre le dernier morceau de gâteau au chocolat car le chocolat c’est pas bon pour la santé de la progéniture.

  7. Genevieve Savard Répondre

    Avant de pouvoir jouer aux jeux vidéo, tu leur fais ramasser la moindre bebelle qui traîne. En extra, faire sa chambre en regardant sous les meubles. C’est fou comme le ménage se fait par magie quand on diminue le temps à chaque fois qu’il y a négociation en cours de route! En surprime, ramasser les jouets des plus jeunes lorsque la négociation va trop loin!

    1. Isabelle Répondre

      Bonne idée je n’y avais jamais penser de faire ça…je vais l’essayer avec mes 3 enfants 😉

  8. Josée-Anne champagne Répondre

    Annoncer à ta marmaille qu’il reste 5 minutes de jeux au parc et les arrêter après 30 secondes en leur faisant croire que ça fait 5 minutes … truc infaillible tant que tu n’as pas l’idée brillante de leur acheter une montre!

  9. Claudine Répondre

    pourquoi se battre avec un enfant qui veux rester nue? tu veux pas de couche pas de bobette ben reste comme ca quand t’aura froid tu t’habillera!

  10. Hélène Répondre

    Utiliser Flash McQueen, Pat Patrouille ou n’importe quel film pour « garder » les enfants quand j’ai besoin de calme ou de temps sans être dérangé au 30 secondes…!

  11. Eugenie Répondre

    La fee des dents ne passe pas dans une chambre sale, trop dangeureux pour elle. Il faut donc, faire sa chambre pour avoir ses sous ou sa surprise 🙂 Quand il commence a poser des questions sur l’existance de la dite fee on repond « Tant que l’on crois en elle, elle donnera des sous ou des surprises » pouahah

  12. Martine Répondre

    La fée des dents ne viens si tu te brosse pas les dents. Elle sera dégouté!
    Alors brosse-toi les dents !

  13. Véro Nique Répondre

    Maintenant que je suis vieille et qu’elle a bien viré, je me confesse:

    Une petite shot de Benadryl avant de faire 12 heures de route c’est moins violent que de les laisser sur le bord du chemin après les avoir battus.

    😀

  14. Marie-Claude Répondre

    Mettre du Tylénol dans le jus de la boîte à lunch (contenant réutilisable oblige) quand l’enfant fait un peu de fièvre au lever. On s’entend… On ne l’envoie pas à l’école quand il est malade comme un chien. Non, mais vous savez la petite fièvre qui après une dose de Tylénol disparaît quasi instantanément, mais que l’école refuse de donner? Alors, vous donnez la première dose avant le départ, disons vers 7 h 30. À 8 h votre enfant pète le feu. À 11 h 30 (4 heures après), il est un peu au ralenti, mais la deuxième dose cachée dans le jus arrive et à 12 h il pète le feu encore. Ni vu, ni connu. L’école n’a pas téléphoné pour que vous veniez chercher votre progéniture. J’ai compris cela après un ou deux appels et un enfant qui, de retour à la maison après la dose de Tylénol administrée, piquait une crise pour retourner à l’école pour jouer au ballon.

  15. Marie-Lou Répondre

    Oh wow! C’est de l’or en barre, vos conseils! Je prends des notes… Comme j’ai hâte de devenir indigne! hihihi

  16. Mylene Côté Répondre

    Je m’enferme dans la toilette 5 à 10 min. Prendre un break. Personne ne peu entrer. C’est un bon moyen de décompresser. Oublier pas votre coupe de vin!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *