Ton plan B : films à voir ou subir en juillet

Pour répondre à tous les qu’est-ce-qu’on fait aujourd’hui, même quand il pleut, je te propose trois films à voir ou subir en juillet au cinéma. Cache tes bonbons pis ton Pepsi dans ta sacoche, soumets les enfants à la loi du silence, achète tes billets d’avance pour éviter les longues files pis enjoy ton prochain mardi de pluie de vacances !

Mères indignes – Sortie le 29 juillet 

Ce film-là, tu l’auras deviné, c’est pas un film à voir avec les enfants et ça ne va pas gagner de prix à Cannes. Mais je te promets que ça va faire du bien à ton âme dans cette ère où tu dois avoir assez de têtes pour porter ta calotte de mère, ton chapeau de chef cuisinier, ton casque de travailleur, ton chapeau de cowboy de party, ton bonnet de nuit, ton parapluie de soccermom pis tous les autres. À voir avec ta gang de chums de filles s’il t’en reste une. Sinon juste une chum ça peut faire. Sinon, ta mère pourrait être un bon substitut.

L’ère de glace : les lois de l’univers – Sortie le 22 juillet – Durée : 1h40

Je suis pas une fan des deuxièmes, des troisièmes pis encore moins des cinquièmes prises. Mais l’ère de glace, je trouve ça bon. C’est drôle, il y a toujours une couple de clins d’œil aux adultes, question qu’on ne dorme pas avant la fin pis l’histoire est toujours cute à défaut d’être trépidante. Cette fois-ci, un météorite se garoche à vive allure sur la terre pis Manny, Ellie, Cid, Digeo et Buck essaie de l’arrêter avec Scrat, ce semblant d’écureuil qui ne sert jamais à grand-chose mais qui nous entertain. Plus que tous les autres personnages d’ailleurs. As-tu remarqué qu’il est toujours en front page dans les annonces mais qu’on le voit un gros cinq minutes pendant les films ? On veut un film de Scrat.

S.O.S. Fantômes – Sortie le 15 juillet 

J’ai peur. Je suis pas misogyne OK,  mais ces quatre bonnes femmes-là ne m’inspirent vraiment rien de bon. Il me semble que mon garçon de quatre ans est plus crédible quand il me fait un show de toutou un samedi matin à 8h00. Ça s’adresse à qui ce film-là au juste ? Aux femmes ? C’tu moi qui est à coté de la traque pis qui se sent pas interpelée ? Aux gars ? Pas d’explosions, pas de chars sports, pas de craques de seins, juste quatre bonnes femmes habillées jusqu’au cou dans un vieux corbillard avec des fusils lasers. Not. Je mets tes enfants au défi d’y trouver leur compte pis de l’écouter jusqu’à la fin sans te demander toutes les deux secondes si ça fini bientôt.

Lisez aussi J’ai crié pis je m’en veux pas et Tes deux semaines de la construction.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *