Ta virée au parc : le parc du Canal Lachine (Montréal)

Si t’es un fan de bécycle à pédales en famille, ma revue de cette semaine pourrait t’intéresser. Si tu trippes sur les marchés publics en plus, t’es à la bonne place !

Le parc du Canal Lachine – Lachine (Montréal)

Métro : ligne orange, station Lionel-Groulx

Stationnement : stationnement trouvé sur la rue St-Patrick en plus ou moins cinq minutes

Toilettes et abreuvoirs disponibles sur site

Le parc du Canal Lachine, c’est une belle place mais si ta ribambelle de petits monstres est encore à l’âge préscolaire, c’est peut-être pas la destination idéale. Pas de jeux d’eau, pas de pateaugeoire pis pas de piscine à l’horizon. Oublie les modules de jeux pis les balançoires, si tu vas faire ton tour, fais un Louis Garneau de toi-même, pars en bicycle pis oublie pas ton casque. T’en as pour une quinzaine de kilomètres à longer de le Canal. Après, ça je te le dis, tu vas être zen comme Monsieur Miagi. Parce que t’sais, le canal Lachine, c’est beau pis c’est une maudite place pour te faire croire que t’es pas en plein choeur de la métropole. En plus, tu te feras pas trop chauffer le casque; la piste cyclable est bordée d’arbres.

parc canal lachine Flickr.com/Matias Garbedian

Si, comme moi, t’es pas un futur Pierre Lavoie pis que t’es embarqué sur un bicycle pour la dernière fois quand t’avais douze ans ou que tes enfants sont encore au stade de rouler à 2 km/h, fais-toi en pas, le canal Lachine c’est quand même une bonne idée. Au centre nautique du canal, tu peux louer un kayak ou un rabaska pour presque rien. Si tu pagayes aussi bien que moi, replie-toi sur le pédalo pis laisse pas tes cocos sur le quai, y’en a à 4 places au grand bonheur de ton chum avide de vivre cette expérience unique. Sérieusement, l’été coûte cher à tout le monde pis un après-midi pique-nique pédalo, me semble que c’est une bonne occasion de donner un break à tes finances pis de profiter du soleil.

canal lachine centre nautique

Quand t’auras fini ton excitant tour de pédalo, fais un croche par le  marché Atwater. C’est juste en face du centre nautique. Tu vas y être en moins de cinq minutes pis les enfants auront même pas le temps de chialer que c’est-long-on-arrive-tu-bientôt-je-suis-fatigué-de-marcher.  Le marché Atwater, comme tous les marchés publics, c’est une place où tu te tannes pas d’être à moins d’être ben agoraphobe. Amène-toi un couple de piastres parce que c’est certain que tu vas te laisser tenter par des fraises de l’ile d’Orléans ou des saucisses pour ton barbecue du soir. Pis là, je te le dis, si t’es en char oublie ça. Vas-y à pied. Essaye pas de te parker là parce que toute la zénitude que t’as gagné en pédalant dans la nature va s’évaporer plus vite que toutes tes économies un vendredi soir au Cineplex Odéon. Je sais pas comment le monde fait pour ne pas basculer dans le côté obscur de la force en se cherchant un parking au marché Atwater mais moi, après cinq minutes, c’est certain que je vire verte pis je me transforme en Hulk. Bref, fais ce que tu veux mais tu pourras pas dire que je t’ai pas prévenu.

marché Atwater Flickr.com/Matias Garabedian

Ça fait que si tes enfants ont sept, huit ou neuf ans en montant, mets ça à ton calendrier estival. Tu viens de clairer une autre journée de congé à Montréal sans vendre le rein de ton plus vieux !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *