Ta virée au parc : le parc Jarry (Montréal)

Sors ton panier à pique-nique, ta bouteille de rouge pis ton barbecue, cette semaine, je t’amène au parc Jarry. Si t’es pas de Montréal, prends cinq minutes pour me lire; le parc Jarry pourrait faire partie de ton prochain trip à Montréal question de passer un bon moment en famille sans dépenser toute ta fortune sur Saint-Denis !

Le parc Jarry – Villeray (Montréal)

Métro Jarry, autobus 193, Métro de Castelnau, autobus 55

Stationnement : stationnement payant sur site via Gary-Cartier, stationnement gratuit limité via Jarry Ouest, pas facile de trouver une place dans les rues avoisinantes sans être pas mal loin de ton compte; meilleure alternative : le métro

Toilettes et abreuvoirs disponibles sur site

C’est dur de mettre des mots sur l’ambiance de parc Jarry un samedi soir à six heures. C’est multiethnique, c’est plein de soleil pis ça sent la fête. L’odeur de barbecue du gars d’à côté te fait regretter tes sandwiches au baloné. Les enfants courent partout. T’as l’impression d’être dans un monde parallèle. Tu peux prendre ton verre de Chardonnay ou ta Labatt 50 en toute quiétude. Tu peux même faire un chin avec le responsable de parc qui passe en quatre roues en t’envoyant la main. Ceci dit, la police n’est jamais loin donc c’est pas une raison pour faire le jambon.

Ce qui est malade, c’est que dans les parcs-nature de Montréal, t’as le droit d’apporter ton barbecue. Ouais. Sur l’heure du souper, on les compte par dizaines. Le monde flippe leurs boulettes pis leurs saucisses avec un verre de rouge comme s’ils étaient dans leur propre cour. Pis écoute, ce monde-là est pas toute en char. En chemin pour le parc, j’en ai croisé une couple qui sortaient du métro avec leur barbecue roulant. Faut le faire.

Parc Jarry pique-nique Montréa

Si tu vas faire un tour en fin d’avant-midi ou en après-midi et que t’es sur le bord de te liquéfier parce qu’il fait trente-cinq degrés l’ombre et que ça fait trois heures que t’insolates sur la rue Sainte-Catherine ou au Jardin botannique, le parc Jarry est tout indiqué pour remédier à tes chaleurs. Si, comme moi, tu nages comme une roche qui prend le fond ou que t’as oublié le coco de ton plus jeune, tu peux te rabattre sur la pataugeoire. Si ta fille fait des belles chandelles comme Sylvie Fréchette, je te conseille plutôt la piscine. Dans les deux cas, assure-toi qu’aucun membre de ta famille n’est agoraphobe parce qu’il y a du monde au pied carré.

Le classique post-baignade chez tout enfant qui se respecte, c’est le on-va-tu-dans-les-jeux-maman question de pas glisser dans la glissade jaune qui tourne parce qu’ils ont le derrière mouillé. Les modules de jeux du parc Jarry ont rien de phénoménal mais t’sais, un fiston de quatre ans, ça trouve son compte dans une butte de sable. T’en as pour une bonne demi-heure à les regarder se faire aller à grand coup de il-m’a-poussé, m’as-tu-vu-maman, de genoux écorchés et de larmes de crocodile.

Si t’es l’heureux propriétaire d’un David Beckham en devenir, d’un futur Tony Hawk, d’un petit Michael Jordan, d’un apprenti Federer ou d’un mini Bryce Harper, tu seras pas en reste. Terrains de soccer, parc de skate, terrain de basket, de tennis, de baseball, name it, le parc Jarry, c’est le parc par excellence pour te ramasser une jolie gang de cubes d’énergie one-shot. Pour ta culture personnelle si tu ne le savais pas encore, c’est aussi là que se trouve le stade Uniprix où se déroule la coupe Rogers.

parc jarry basketball flickr.com/Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension

Parc Jarry soccer Flickr.com/Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension

Quand tu te seras époumoné comme il faut à courir après ton ballon comme un labrador débordant d’enthousiasme et que tu seras sur le bord de perdre connaissance, rassure-toi, tu ne manqueras pas d’endroits pour t’évanouir et laisser le gazon te manger les cuisses. Le parc Jarry est totalement aménagé et les espaces ombragés ne manquent pas. Si t’es plutôt du genre à te magasiner un cancer de la peau au soleil cuisant, pas de problème, tu vas aussi y trouver ton compte. Même si le parc est populaire, il est tellement vaste que personne va petter ta bulle si tu t’installes sur ta petite serviette Budweiser avec ta troupe pour un bain de soleil ; apporte ton frisbee pour te garantir un cinq minutes de repos.

Les enfants sont toujours fans des animaux. Bon, le parc Jarry, c’est pas un zoo mais si les canards peuvent faire la job, je te conseille d’aller faire un petit tour sur le bord de l’étang. Si les canards ne les pâment pas, vous y trouverez quand même votre compte parce que c’est pas mal joli quand il est rempli. Parlant d’animaux, amène ton Fido, le parc Jarry dispose aussi d’un parc à chien.

parc Jarry fontaine Flickr.com/abdallahh

Par Jarry enfant étang Flickr.com/Sylvain Racicot

Pour une raison qui m’échappe, quand je suis passée faire un tour il y a quelques semaines, l’étang était vide. Ça avait l’air bizarre pis ça sentait le camu. C’est pas très vendeur mais j’ai pas pu résister à l’envie d’ajouter une photo. Prends pas ça pour du cash, je n’avais jamais vu ça de ma vie et je suis certaine que c’est réglé depuis longtemps !

parc jarry étang vide

Petit plus qu’on ne voit pas souvent, le parc offre un accès internet sans-fil dans la zone de l’étang. Pour être tout à fait franche, je ne l’ai pas testé mais le concept reste brillant.

Que tu sois du coin ou de l’Abitibi, si tu passes par Montréal, fait un croche au parc Jarry. Le marché Jean-Talon est à dix minutes à pied, la SAQ est à côté, graille-toi de tout ce qu’il faut pour pique-niquer et viens y passer une journée qui ne te coûtera pas les yeux de la tête dont les enfants se souviendront jusqu’à la fin de l’été !

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *