Le papa parfait

homme musclé papa parfait

Je pensais que les gars qui faisaient le ménage, c’était quelque chose de mythique comme l’histoire de Thésée pis du Minotaure. T’sais, l’histoire d’un héros qui brave le calvaire de la balayeuse et qui lui fait mordre la poussière. Une genre d’affaire qui existe pas dans la vraie vie. J’étais certaine que les gars qui brandissent le Comet pour chasser la crasse le faisait dans l’objectif aussi unique qu’ultime de s’envoyer en l’air. Parce que, quand t’es mère de famille et que tu te tapes un mardi classique, après le réveil à 5h30, la job, le souper, les devoirs, le lavage, la vaisselle, le bain et les chicanes, t’as la tête dans le derrière pis ça s’arrête là. Ça se conclu avec filet de bave sur le bord du menton, évachée sur le divan, espérant une intervention divine pour te transposer dans ton lit.

Sauf qu’une fois couché, pour une raison physiologique qui te dépasse, le chum, lui, il est top shape pis il t’embrasse dans le cou en te soufflant dans les oreilles. C’est normalement là que tu te mets à chercher activement la meilleure raison de te défiler. Tant mieux si t’es du genre willing mais t’sais, pas besoin de faire ta femme fatale, sois honnête et avoue qu’entre une demi-heure de sommeil de plus et une partie de jambe en l’air un mardi soir, le choix est vite fait. Pis même si l’envie est là, tu te décourages avant de te mettre à respirer trop fort en t’imaginant l’effort occasionné par le changement de position, ou pire, par la possibilité de te retrouver sur le dessus et de vraiment devoir donner ton 110%. Cherche pas pourquoi la position du missionnaire est si populaire.

Bref, pour toutes ces bonnes raisons, passé dix heures le soir, les bras de Morphée te tentent pas mal plus que les bras de ton chum. Sauf s’il te reste un tant soit peu d’énergie parce que t’as bu une bouteille de vin ton homme t’a donné un coup de main. Un vrai là. Qu’il s’est pas contenté de baisser le siège de toilette avec la fierté d’une mère qui voit marcher son enfant pour la première fois en te demandant d’être reconnaissante.

Oui, t’avais ta journée dans le corps. Mais tu l’as trouvé beau quand il essuyé les fesses de ton plus jeune après son caca-pipi. Tu l’as trouvé pas mal hot quand il brassé le spaghetti qui était en train de coller dans le fond du chaudron pendant que tu faisais les devoirs avec ta plus vieille. Pis t’as vraiment eu envie de le frencher quand il t’a dit de t’asseoir cinq minutes et qu’il t’a apporté une coupe de vin avant le souper. En moins de deux heures, par les actions les plus simples et les plus faciles à accomplir de l’humanité, il a pris soin de toi, il a mis ta mauvaise humeur potentielle K.O. pis t’as eu un regain d’amour pour lui qui s’est transformé en regain de désir quand il t’a embrassé dans le cou en soufflant fort dans tes oreilles. Parce qu’il te restait du jus et que la vieille matante amère qui sommeille en toi qui se dit :  «C’est toujours moi qui fait toute icitte, tu fais jamais rien, oublie la partie de jambe en l’air mon esti.» avait pris sa soirée off.

Je veux pas te mettre de pression. Je veux pas te dire que tu vas avoir des comptes à rendre à ton chum à soir s’il te donne un coup de main. Mais je veux dire à ton chum que s’il t’aide au quotidien, ça se peut qu’il soupe moins souvent avec ta face de carême et que tu sois plus wild, des fois, le vendredi soir.

Y’a pas très longtemps, j’ai entendu un gars dire qu’il passait rarement la balayeuse pour pas que sa blonde prenne l’habitude de le voir le faire et qu’elle trouve plus le geste exceptionnel. Really ?

Fais passer le mot : 1940, c’est le passé. Les gars, soyez two-tousand sixteen pis sortez le Spic n’ span. En plus de faire votre job pis de transformer votre blonde hormonale en princesse de la bonne humeur, vous n’avez pas l’ombre de l’idée de tous les bénéfices que vous en tirerez. Pensez-y.

logo parfaite maman cinglante

 


10 thoughts on “Le papa parfait

  1. Émilie Répondre

    Très beau texte !!! C’est dans le mil et ça fait du bien de savoir qu’on est pas seule au monde de vivre le feeling de vieille matante !!! 🙂

  2. Sarah Répondre

    Super texte. Bien vrai. Heureusement pour moi mon chum a tout compris ça 😊

    Petite faute de frappe : coup de main et non demain*

    1. La Parfaite Maman Cinglante Répondre

      Merci beaucoup 😉

      1. Marie-Lou

        J’adore ce texte! Petite faute de frappe: « ça conclut » au lieu de « conclu »

  3. Jonathan Répondre

    Je ne sais pas si je vis dans une autre époque que l’auteure (j’ai 30 ans), mais pour ce que j’en sait, dans notre génération, entretien – ménage – cuisine – etc, c’est pas mal 50 – 50.

    Je me trompe?

    1. La Parfaite Maman Cinglante Répondre

      Absolument et c’est ce qu’on souhaite tous. Toutefois, il y a encore beaucoup de papa qui vivent avec la pensée de cette ancienne façon de faire où c’est la mère qui devait s’occuper de la maison. Ce ne sont pas des mauvais gars. Ce sont des gars avec de belles qualités élevés autrement qui pensent autrement à qui on doit verbaliser nos attentes pour améliorer notre relation 🙂

    2. Caro Répondre

      Moi ça n’a jamais été comme ça du temps que je vivais avec le père de mes enfants… pis oui j’ai pété le plomb quand, étant assise devant la télé à plier mon mon everest de ling (2 adultes 3 enfants), il me lâche: tu veux que je t’aide?

      Heu non non reste là à végéter à écouter la même émission de tv et regarde moi plier ton linge propre… Ben oui voyons! Il me semble que c’est le genre de truc que tu demande pas… tu le fais, that’s it

  4. Un papa parfait Répondre

    C’est dommage d’aider, de prendre soin d’elle et que sa libido soit morte quand même.
    Dans mon cas, ma femme est transformer en maman qui a oublié d’être une femme, je trouve ça dommage. J’aide pas pour avoir des faveurs sexuelles, mais je me suis pas embarqué en couple non plus pour avoir des enfants avec une meilleur amie.

  5. Dania Veilleux Répondre

    Je crois que les hormones féminines y jouent pour beaucoup. On a, enfin je crois, la mauvaise habitude de prendre tout sur nous, et de vouloir faire tout tout de suite, c’est le cas pour moi en tout cas. Mon conjoint m’a souvent dit qu’il se fiait sur moi (que ce soit pour le budget, les dépenses régulières d’épicerie, auto, hydro et autres, la paperasse diverse d’administration, impôts et tout le tralala des appels téléphoniques,ainsi que le ménage quel qu’il soit.
    Moi-même, et ma mère selon ses dires, rendu à la trentaine, on pense que les hormones féminines changent et peut-être que on fini par devenir plus apte à faire connaître aux autres ce que l’on désire vraiment.
    Après 12 ans avec mon conjoint actuel, nous venons tout juste d’avoir fait une mise au point concernant les tâches, que ce soit pour la construction de la maison car nous la faisons nous-mêmes, l’éducation et la discipline faite aux enfants, notre travail respectif et nos tâches ménagères. Mon plus vieux a 3 ans et demi et n’avions jamais pris le temps de faire une sortie en amoureux, d’où là, d’avoir pris le temps de jaser de tout ca. Lui, selon ses dires, déprimé de ce que notre rôle de parent nous exige, et moi, frustrée depuis les derniers mois et ne voyant jamais le bout d’où le manque d’énergie.
    Cela fait moins de 2 semaines que la mise au point a été fait entre nous, et pour le moment, je suis et je crois que lui aussi est satisfait du résultat.
    Nous nous sommes promis d’arrêter, dès maintenant, de se voir que comme des parents et travailleurs seulement.
    So, le temps à mettre pour l’amour y est beaucoup plus facile et plus désirable aussi je dirais.
    PS. On m’a souvent conseillé de jouer à la maman avec les enfants seulement et non de le faire avec le papa, et l’on se doit d’être DIRECTE et non subtile dans nos demandes, avec une dose de diplomatie bien sûr. En bon français, emmener notre conjoint où on veut qu’il aille mais en lui laissant comprendre que lui-même ait pris ce choix.

    1. Dania Veilleux Répondre

      Je veux dire prendre le BON MOMENT pour en jaser, il faut savoir trouver le bon moment, et ce n’est pas toujours évident avec les enfants avec nous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *