Ta virée au parc : le parc Wolfred-Nelson (Montréal)

Les parcs, c’est souvent plate mais ça reste l’activité par excellence pendant la période estivale. Ça ne coûte rien, ça fait prendre l’air aux enfants et si les modules de jeux ne sont pas trop cheap, ça les occupe des heures durant pendant lesquelles tu peux scroller ton fil d’actualité Facebook discrètement en arrière d’un bosquet pour ne pas être jugé par les autres parents qui feront innocemment la même chose dans cinq minutes. Cette semaine, je te propose une revue du parc Wolfred-Nelson à Montréal.

Le parc Wolfred-Nelson – Hochelaga-Maisonneuve (Montréal)

Autobus : 139
Aux abords de la piste cyclable
Stationnement : +/- 10 minutes de viraillage pour trouver un stationnement dans les rues avoisinantes
Toilettes et abreuvoir sur le site

Situé au coin de la rue Notre-Dame et du boulevard Pie-IX, le parc Wolfred-Nelson, c’est une maudite belle place.

Les jeux d’eau sont carrément immenses pis en été, c’est pas un luxe à Montréal quand il fait trente-cinq degrés. Ses fontaines projettent l’eau tellement haut qu’on les aperçoit de la rue Notre-Dame malgré les arbres. En prime, et c’est la première fois que je voyais une amanchure du genre, une petite rigole en béton a été aménagée permettant à l’eau de s’écouler vers un deuxième bassin. C’est comme le punch du parc. Gérais-tu ça, toi, des ruisseaux de neige qui dégèlent dans la bouette quand t’étais petit ? Same thing ici, mais moins vaseux. Plaisir garanti. Point négatif, quand j’y suis allée, le deuxième bassin en question semblait bouché et l’eau débordait sur le gazon avoisinant à qui mieux-mieux, créant une belle souampe sur une bonne vingtaine de pieds. Ça n’avait pas l’air de déranger les enfants qui pateaugeaient dans la bouette comme des petits cochons roses.

maman cinglante parc Wolfred 1

Pas question de cuire au soleil comme une tomate séchée au parc Wolfred-Nelson; tu peux facilement te tapir dans l’ombre car la place est entourée d’arbres. Les tables à pique-nique sont relativement nombreuses mais pas mal toutes occupées en permanence donc pense à apporter une couverture si tu projettes de faire un pique-nique. Je sais pas toi, mais moi, le gazon qui me mange le derrière des cuisses ça me tue. Même affaire pour le spot d’humidité que tu portes fièrement sur ton derrière. Si tu n’es pas une fan des pique-niques à l’indienne, il y a beaucoup de bancs mais c’est pas toujours fameux de manger sa sandwiche sur ses genoux, surtout quand t’as trois ans.

Pour les plus lâches et avides de se peler la peau demain matin, plusieurs chaises longues ont été installées pour se faire rôtir au soleil mais semblent visiblement plus occupées par des douchebags que des mères de famille. J’aurais vraiment aimé ajouter une photo ici mais je me suis retenue fort fort.

S’il fait moins chaud, le parc reste un must avec ses deux gros modules de jeux adaptés au 2 à 5 ans et au 6 à 12 ans, ses tables à pique-nique pour enfants et son parc d’entraînement pour adultes. Parce que, gens de Québec, dans les parcs de Montréal, il n’y a pas que des jeux pour enfants. Non, à Montréal, plus de prétextes aux grosses bedaines, on peut s’entraîner dans les parcs nous aussi. Côté balançoires, 6 pour enfants et 6 pour bébés qui semblent relativement disponibles.

maman cinglante parc Wolfred 2

maman cinglante parc Wolfred 3

maman cinglante parc Wolfred 4

maman cinglante parc Wolfred 5

Ça fait que c’est ça. Va faire ton tour, pense à apporter les maillots des petits et mind-toi à pratiquer la montée latérale rapide avec levée du genou (Jour 1, image 2). Tes enfants vont être fous comme des balais pis toi tu vas être topshape comme le douchebag assis dans sa chaise longue.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *