Ton plan B : films pour enfants à voir ou subir en juin

Il pleut, il mouille. Ça sent l’humidité dans ta tente qui prend l’eau. T’as construit un abri de fortune pour pouvoir faire cuire tes steaks sur le barbecue ce soir. Ta journée à la plage est capoute. Les enfants tournent en rond comme des lions en cage. Ils ont réussi à s’entertainer entre quatre murs tout l’hiver mais leur créativité a visiblement fondu comme la neige au soleil.  Aujourd’hui, t’es un peu à la dernière minute mais tu ne te feras pas prendre deux fois. Je te présente trois films à voir en juin, t’sais quand il va mouiller à siaux et que tout le monde va avoir la brillante idée d’aller voir un film pis de s’acheter pour 50$ de popcorn au cinéma en même temps ?

Alice de l’autre côté du miroir – Sortie le 1er juin – Durée : 1h50

Ce film-là présente deux éléments qui met tout bon parent dans une situation d’incertitude extrême. Le premier, ben, c’est que c’est Alice aux pays des merveilles pis Alice aux pays des merveilles, c’est freak. Cette petite fille courageuse qui fait affaire avec un chapelier fou avec les pupilles étrangement dilatées, une reine avec beaucoup de fard à paupières bleu qui utilise un cochon comme pouf, une chenille qui fume du crac et une face de chat pas de corps. Le deuxième élément perturbant, c’est que le réalisateur, c’est Tim Burton. Pis tous les films de Tim Burton t’amènent à te poser la même question : « C’tu un film pour enfants ça ? ». Si par moments, t’en es assurément convaincu, deux minutes plus tard, une bébitte sombre sort de la pénombre, s’empare d’un innocent personnage et menace de lui dévorer le crâne. C’est normalement là que tu te retournes en quatrième vitesse pour analyser la face de ta fille de 6 ans afin de valider si tu vas dormir ou non la nuit prochaine.  Outre ces deux légères problématiques pour un jeune auditoire, franchement, la bande-annonce m’interpelle. Surtout quand Humpty Dumpty se casse la face par terre à la fin.

Le monde de Dory – Sortie le 22 juin – Durée : 1h35

Quand j’ai fini d’écouter cette bande-annonce-là pour la première fois, je suis allée faire un test de grossesse. Sérieusement, depuis que j’ai accouché, et ça fait quatre ans donc il faudrait que j’en revienne, j’ai la larme facile. Non, je braille facilement ma vie. Une annonce de Cottonelle réussi à me décrocher une larme et je te parle même pas des annonces de lait. Heureusement, ils ont slaqué ça pas mal. Ça a commencé enceinte. Je suis allée voir La planète des singes : les origines et j’ai pleuré jusqu’au milieu du film. Je sais pas si t’as vu La planète des singes : les origines, mais c’est pas triste pantoute. En tout cas. Le monde de Dory moi, ça me parle. Probablement parce qu’il y avait des messages subliminaux dans Le monde de Nemo et que je l’ai vu au moins trois-cent-cinquante-fois. Là, je le sais que t’as le goût de m’astiner et me dire que c’est pas Dory, c’est Doris. J’ai fait mes devoirs t’sais. Doris, c’est du passé, version québécoise ou française confondues. Visiblement, quelqu’un quelque part a statué que ça avait pas d’allure d’appeler un poisson de même et le « s » a été barré pour de bon. Bon débarras et désolée pour toutes les Doris de ce monde. Votre nom vous va assurément mieux qu’à un poisson bleu et jaune dans un film de Disney.

Ninja Turtles 2 – Sortie le 29 juin – Durée : 1h52

Ça ne me rentre pas dans la tête qu’en 2016, on ne soit pas capable de faire des bonhommes moins laittes. D’un film à l’autre, les tortues Ninja ont de plus en plus une face de coup de pelle dans une quiche. Les producteurs ont clairement engagé Megan Fox pour compenser leur terrible laideur et, craignant que certains auditeurs n’aiment pas sa face non plus, ils ont déboutonné sa chemise question de ne pas prendre de chance.

Plus le temps passe, plus les Ninja Turtles sont violents. Au début, ils se contentaient de donner des coups de poing pis des coups de pieds avec un Kung-Fu man qui livrait de la pizza. Même si t’étais contre la violence, tu te rappelais quand tu jouais au cowboy pis au voleur dans la ruelle quand t’étais petit et tu concluais que c’était pas si pire que ça. Aujourd’hui, ils ont des taser gun, ils jettent les méchants en bas de leur moto à cent mille à l’heure pis ils détruisent des viaducs avec des chars d’assaut. Au moins, ils ont pas perdu tout leur cachet; ils mangent encore de la pizza.

Ce film-là plaira assurément à tous les petits garçons de ce monde. Mais le monde se plaira-t-il a laisser les petits garçons le regarder ? À toi de voir. Moi, ça m’inspire pour un article à venir. Parce t’sais, les films violents, c’est mal. Comme Marilyn Manson, le heavy metal pis le monde qui s’habillent en noir.

Ceci dit, si tu optes pour le cinéma et t’as envie qu’il te reste une couple de cennes pour finir l’été, achète tes billets chez Costco. Pis, va pas perdre ton temps à te trouver un parking un dimanche après-midi, tu peux faire ça en ligne :

http://goo.gl/3CwunT

Bon cinéma !

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *