9 choses que tu repousses à l’infini

brassière lavage

Il y a des choses qu’on déteste toutes faire unanimement. Des choses plates internationalement qu’on repousse à perpétuité parce que c’est ben plus le fun de vivre avec les conséquences de les remettre que de se retrousser les manches et de s’en débarasser pour de bon. Je te présente donc, dans le désordre, les 10 choses que je sais que tu repousses à l’infini même si je te connais pas.

# Le lavage de ta couette

Quand t’étais petite, t’as vu une photo d’acarien et t’as vraiment eu peur. Tu ne voulais plus dormir dans ton lit et t’as même essayé d’arrêter de respirer pour toujours parce que c’était vraiment trop dégueulasse. Mais aujourd’hui, t’as une couette en plume d’oie qui se lave pas dans la laveuse et que tu dois obligatoirement amener chez le nettoyer au coût de 25$ la shot. Ça fait que les acariens font le party et que le lavage de ladite couette a lieu tous les 5 à 6 ans.

#2 Le ménage de l’armoire des plats de plastique

C’est impossible de prendre quelque chose dans cette armoire-là sans créer le bordel le plus absolu. Chaque ajout ou retrait nécessite une reconfiguration complète; tu l’as compris et c’est pour ça qu’à c’t’heure, tu tires sur le premier plat du bord et tu la refermes au plus vite. Le problème c’est qu’après quelques semaines, tu ne retrouves plus les couverts qui vont avec lesdits plats et t’en viens inévitablement au constat que c’est le temps de faire un nouveau tri dont la durée de vie est estimée à plus ou moins 24 heures.

#3  Le lavage des brassières

Ah ça. C’est notre secret bien gardé. Les brassières ne se lavent pas à la laveuse pour une raison qui me dépasse à peu près autant que les emballages de chacuterie s’ouvrent comme un coup de pied dans le derrière et ne se referment pas. C’est le genre d’affaires pratiques auxquelles quelqu’un quelque part a forcément eu le temps de penser sans visiblement réagir. Ça fait que tu y vas à l’odeur. T’sais, tu sues-tu des seins toi ? Ça fait deux semaines mais ça sent toujours bon ? On reporte le nettoyage à la semaine prochaine! Le laps de temps qui s’écoule entre chaque nettoyage et on ne peut moins déterminé. C’est nébuleux.

#4  Le lavage du tapis de bain

Ta famille au complet émerge de la douche et du bain sur ce tapis-là quotidiennement. Il est passé du jaune, au gris, au brun mais pour une raison obscure, personne ne s’en préoccupe jusqu’au jour où te décides à le sacrer au lavage et que ton chum pense que t’as acheté un tapis neuf.

#5  Le ménage de ton tiroir à bobettes

Si t’es comme moi, ton tiroir à bobettes, c’est un tiroir à souvenirs méconnu. Là-dedans, tu peux retrouver les bobettes que t’avais sur le dos la première fois que t’as couché avec ton chum il y a 10 ans et qui ne te font clairement pu parce que ça fait longtemps que t’es passé du small au medium . En revanche, tu retrouves aussi celles que tu portais le jour de ton dernier accouchement il y a 5 ans qui te font malheureusement toujours en plus d’être beiges mais t’es vraiment bien dedans une semaine par mois, voire le mois au complet mais l’admettre te ferait passer au stade de matante officielle prématurément. La plupart du temps, tu mets les dix mêmes paires en boucle. Statistiquement, tu pourrais en jeter une moyenne de 15 à 20 sans aucune incidence. C’est le genre d’affaires auxquelles tu penses le soir en en prenant une paire avant de te coucher et que tu remets à un demain lointain.

#6  Le repassage

On marche sur la lune, on envoie des navettes sur Mars mais on conçoit encore du linge qui ratatine au lavage. En attendant l’invention du lin infroissable, les morceaux qui plissent à la laveuse finissent dans un coin et mordent la poussière jusqu’à ce que tu t’armes de courage, que tu sortes l’atiraille de Madame Blancheville et que tu sacres allègrement en créant une trallée de faux plis sur tes chemises en soie de brebie. Chez nous, c’est le genre d’activité que je remets à l’infini.

#7  Le lavage de tout ce qui se lave à la main

Tous les plus beaux morceaux de linge se lavent à la main. C’est qui le comique qui s’est dit «Je vais concevoir ça dans un tissus de marde que les gens vont devoir nettoyer dans le lavabo et essorer au mieux de leurs piètres compétences d’essoreur humain avant de l’accrocher et de le laisser dégoûter par terre pendant 4 jours avant d’espérer pouvoir le porter humide » ? Ce linge-là se retrouve habituellement dans la même pile que le stock à repasser.

#8  Le classement des papiers

Si t’es comme moi, quelque part chez vous, t’as un panier, un tray ou un emplacement prédéterminé pour serrer les papiers à classer. Le problème c’est que t’as ni méthode de classement, ni classeur. Ça fait qu’une fois de temps en temps, tu regardes la pile en te disant qu’il faudrait bien réagir, tu te trouves rapidement autre chose à faire pour mieux vivre dans le déni pis tu sacres quand c’est le temps des impôts.

#9  Vider la poubelle

Combien de fois dans une année tu prends volontairement la décision de peser sur le contenu de ta poubelle avec la vidange que tu es en train d’essayer de jeter dedans pour lui faire de la place au lieu de vider ladite poubelle ? C’est peut-être pour ça que la poubelle est toujours pleine à craquer exactement au même moment où t’as trois chaudrons sur le feu et que t’aimerais ben ça jeter ton vieux reste d’oignons et tes coquilles d’oeufs qui finissent inévitablement pas terre parce que t’as quand même tenté ta chance en les swignant sur le top de la pile.

Ton numéro 10 à toi, c’est quoi ?

logo31.png

 


9 thoughts on “9 choses que tu repousses à l’infini

  1. Nancy St-Louis Répondre

    Laver l’os** de four et le maudit frigo à maaaaaaaarde! 🙂

  2. limonasblog Répondre

    Bonsoir,
    je ne peux pas tout faire toute seule, surtout j’ai un travail qui me prend beaucoup de temps, donc j’ai pas de choix juste demander de l’aide, parfois mon mari fait la cuisine, il fait sortir tout les jours le chien, il lui donne son bain, je fait appel a mes soeurs, il s’occupent de ma fille, pour que je puisse soufler un peu 🙂 , en ce qui concerne le menage, je fait appel a une femme qui vient m’aider une fois pas semaine, et parfois plus, j’en profite pour sortir prendre un café, ou faire de la marche en plein nature……, j’ai appris avec ma fillette, que je doit deleguer plusieurs choses, et demander de l’aide, pour diminuer le stress, et m’occuper mieux de moi, ainsi que de mon entourage
    merci
    bon courage
    et bonne soirée
    mona

  3. Marilyse Répondre

    Je sacre tout dans la laveuse; je lave rien à la main 😉

    1. Marie-Lou Borduas Répondre

      idem. fait que ce soit Marie-Lou proof sinon le vêtement y prend le bord des vidanges, aussi dispendieux qu’il etait à l’achat. pas de temps à pardre!

      1. Marie

        Je suis pas seule hourra!

  4. Tania Répondre

    Marilyse, on est deux! 😀 Si ça se « scrappe » une fois passer à la laveuse, tant pis, j’étais pas dû pour l’avoir. hihi. Par contre, avec les nouvelles laveuses frontales, c’est assez rare que ça scrappe mon linge!

    La paperasse, je me reconnais là-dedans! Les impôts viennent de passer et ça fait 2 mois que je me dis qu’on devrait s’acheter un classeur…. Et ça va surement tomber entre deux craques de chaises jusqu’aux impôts de l’an prochain!!! 😀

    La poubelle, ça c’est mon chum haha. Sa réplique quand je chiale: « Ben non, y’a encore de la place! » 😐

  5. C.B. Répondre

    Je vie seule alors il y a plusieurs choses qui ne sont font pas aussi régulièrement que si j’avais quelqu’un qui vivait avec moi (et qui pourrait me juger). Par exemple, je déteste faire la vaisselle………je déteste ça avec une passion impressionnante. Et comme je n’ai pas l’heueux Bonheur d’avoir un lave-vaisselle je doit la faire à la main. Alors j’ai un bac sous mon lavabo de cuisine. Je rince ma vaisselle après usage et je sacre ça dans mon bac en dehors de la vue. Je fait la vaisselle quand je ne peux plus empiler de vaisselle sans que ça tombe du bac. C’est sure que j’en aurais moins à faire si je la fesais au fur et à mesure…….mon dédain profound l’emporte sur ma logique habituel. J’ai le meme genre de problème avec le pliage de linge. Généralement quand je sort une pile de linge chaud de la sècheuse je la met sur la sècheuse et je choisi tout simplement mes vêtements direct de là.

    1. Annie Répondre

      C.B. : pliage de linge… Oh, on est censé le plier?? J’utilise la méthode « sers toi direct dans la pile » depuis que j’ai des enfants ! 😀

  6. Virginie Répondre

    Laver les fenêtres… les luminaires ( c Ben beau les petits cristaux mais…) les vitres de la rampe d’escalier ( eh oui j’ai un jour eu la brillante envie d’avoir une rampe comme ça )….
    Pis le maudir ménage du linge qui fait pu aux enfants…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *