Ta face longue (2 de 2)

Je vous ai revus ce matin au parc. Toi et ta marmaille. Tu étais étendue sur une serviette de plage, complètement absorbée par la consultation de ton fil d’actualité Facebook pendant les enfants s’amusaient dans les balançoires. Ils t’ont demandé de venir les pousser un gros cinq fois. Tu as feint de ne pas les entendre les trois premières fois puis tu as employé la technique de la minute intemporelle aussi appelée j’arrive-dans-une-minute pendant les quinze minutes suivantes. 

J’ai vu le regard des autres Mamans te juger, je les ai entendues penser que tu étais une mère épouvantable qui préférait son téléphone cellulaire à ses enfants. Mais moi, je savais bien que ce n’était pas ton cas. Parce que je t’avais vue te démener la veille. Et aussi parce que je consulte régulièrement Facebook. Partout.

Ce matin, lorsque tu as ouvert les yeux, ton plus jeune se tenait dans le cadre de porte de ta chambre, se dandinant et soupirant dans l’espoir de te réveiller. En désespoir de cause, il s’est mis à t’appeler en chuchotant. Tu as souri. 

Vous êtes descendus au premier sur la pointe des pieds, tu t’es servi un café et vous vous êtes enveloppés dans une grosse doudou devant le dernier épisode des Ninjago. S’en est suivi une longue discussion sur les pouvoirs du Ninjago bleu. 

Lorsqu’il t’a annoncé qu’il avait faim, tu t’es félicité d’avoir acheté des muffins double chocolat chez Costco la veille. Il ne faut pas se méprendre, tu adores cuisiner. Souvent. Pas tout le temps. Parce que ça prend du temps et de l’énergie. Et que parfois, tout ce que tu as envie, c’est de profiter du soleil avec les enfants ou de t’écraser dans le divan plutôt que de passer la journée devant tes chaudrons.

En passant devant la salle de bain, tu as volontairement ignoré la pile de linge sale. Plus jamais avant 10h00. 

Ton plus vieux s’est levé, s’est réjoui du menu déjeuner et vous a rejoint. Trente minutes, trois cafés et beaucoup de graines sur le divan plus tard, ton chum a émergé en te rapportant qu’il n’avait plus de bobettes propres. Tu as sérieusement considéré l’option d’aller en acheter des nouvelles, juste pour t’éviter de partir une brassée. Puis tu as réalisé qu’il avait deux bras, deux jambes, deux mains et dix doigts et que tu pourrais bien lui montrer comment ça marche, le lavage. Tes draps ne seraient peut-être pas pliés au carré et tes bobettes se retrouveraient peut-être dans ton tiroir à bas; pis ?

Après une leçon sur la division des couleurs, le savon et l’assouplisseur à laquelle il s’est soumis sans broncher, tu as réalisé que tu avais accumulé beaucoup de frustrations et d’attentes non-dites à son endroit au cours des dernières années. Tu dis que c’est parce que tu espérais qu’il fasse les choses de sa propre initiative. En fait, tu aurais voulu qu’il devine ce que tu voulais. Mais les gars ne devinent pas. 

Pour la première fois depuis un bon moment, tu l’as regardé choisir son cycle de rinçage et tu l’as trouvé beau. Ce grand gars-là qui partage ta vie depuis 5 ans, 8 ans, 10 ans. Quand il t’a attrapé une fesse en sortant de la salle de bain, tu lui as souri plutôt que de lui envoyer ta face de carême des grands jours et tu t’es dit que ce ne serait peut-être pas si fou que ça de lui faire part de tes attentes dans un avenir rapproché.

Vingt minutes plus tard, les garçons ont atteint le paroxysme de l’énervement et toi et ton chum avez jugé bon de les expédier au parc. Quand tu as bouclé leur ceinture dans la voiture, tu as réalisé que tu n’avais préparé ni pique-nique ni collation. Juste de même, McDo est un excellent substitut de pique-nique champêtre. Ça n’en prenait pas moins pour que tu deviennes la vedette du jour et que tu aies en main l’arme d’argumentation massive en cas de turbulence. Demain, vous mangerez des carottes et des céréales à grains entiers et vous passerez la balayeuse.

Il était 10h00, il faisait beau et tu étais zen.

logo parfaite maman cinglante

Lisez la première partie de ce billet ici !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *